Manuel du débutant : comment bien entretenir le matériel technologique

Traduction par Malaurie Barlet, co-directrice de Techno Culture Club

La maintenance préventive est l’un des moyens les plus simple pour que le matériel d’un medialab ou makerspace soit toujours en bon état de fonctionnement. Pourtant, ces aspects de prévention et de maintenance sont souvent négligés lorsqu’il s’agit de mettre sur pied de tels espaces. L’équipement technologique peut être amené à dysfonctionner pour beaucoup de raisons différentes et le dépannage ou la réparation représentent généralement plus d’efforts et de moyens financiers qu’une maintenance régulière des équipements. En somme : “mieux vaut prévenir que guérir”.

Beaucoup de fablabs et makerspaces émergent à Montréal et dans les municipalités du Grand Montréal, avec des équipes pour qui cette aventure technologique représente parfois quelque chose de très nouveau. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il serait bienvenu de rédiger un petit guide des meilleures pratiques autour de l’entretien des appareils technologiques et électroniques. Nous avons écrit ce guide en essayant de prendre en compte le plus large spectre d’équipements possible : que ce soit pour des outils de fabrication numérique ou du matériel audio, vidéo ou photo.

Credit : Trung Dung Nguyen
Pas le temps de lire l’article maintenant ? Nous avons également fait un mémo d’une page imprimable, en pdf.

Protection dans des conditions ambiantes

Minimiser la poussière

  • Utiliser un purificateur d’air (idéalement avec un filtre HEPA) et remplacer le filtre régulièrement. Idéalement, isoler le matériel électronique du sol.
  • Ranger les équipements dans des espaces clos avec peu de circulation d’air.

Eviter l’humidité

  • Utiliser un déshumidificateur (notamment durant les mois chauds et humides) ou ranger les appareils électroniques dans des espaces fermés en utilisant du gel de silice dessiccant.

Eviter les équipements qui surchauffent

  • Utiliser un climatiseur ou surveiller de très près la température des équipements durant les journées les plus chaudes. Éteindre les équipements qui sont sur le point de surchauffer.

Minimiser l’exposition directe au soleil et aux UV

  • Minimiser le temps d’exposition direct à la lumière en rangeant les équipements à l’intérieur, dans le noir ou utiliser un film anti-UV sur les fenêtres si elles ne sont pas à faible émissivité.

Propreté

Enlever la poussière régulièrement

  • Eteindre les appareils électroniques et utiliser un aérosol d’air comprimé sur les ventilateurs et fentes (au minimum une fois par an; deux fois par mois si l’environnement est très poussiéreux), sur les claviers et les écrans.

Nettoyer régulièrement les écrans et les objectifs d’appareil photo ou les verres

  • Utiliser un aérosol d’air comprimé pour enlever la poussière de la surface.
  • Si l’air comprimé ne suffit pas, utilisez un chiffon en microfibres et nettoyer doucement.
  • Pour les objectifs d’appareils photo, prêter une attention spéciale s’il y a des taches dessus. Utiliser un nettoyant à lentilles ou de l’alcool isopropylique de qualité “réactif” avec un chiffon en microfibres. Porter des gants en nitrile ou équivalent. Plier le chiffon en quatre pour obtenir un petit carré avec un coin plié épais sur un côté. Tenir le chiffon avec une pince du côté du coin non plié et tremper le coin plié épais dans la solution. Essuyer d’un bout à l’autre de l’objectif avec le chiffon en allant toujours dans le même sens ( sans faire d’aller-retour). S’il faut passer encore sur l’objectif, retirer le chiffon de la pince et retourner la pliure de l’autre côté pour avoir un coin propre. Répéter le même processus que précédemment.

Nettoyer et essuyer les boutons et les claviers régulièrement

  • Tout débrancher et utiliser un aérosol d’air comprimé sous les touches et sur les bords des boutons. Utiliser de l’alcool isopropylique pour désinfecter et enlever la graisse régulièrement (chaque mois ou dépendamment de l’utilisation).

Nettoyer les grilles des micros

  • Enlever les grilles des micros et les bonnettes en mousse anti-vent et lavez-les à l’eau tiède. Ajouter éventuellement un peu de savon doux (liquide vaisselle). Enlever doucement les saletés les plus tenaces avec une brosse à dent à poils souples. Laisser les grilles et les bonnettes sécher complètement avant de remonter les micros.
  • Si les grilles ne s’enlèvent pas, et pour les micros à condensateur, ne surtout pas utiliser d’eau ou d’autre liquide. Tenez-les à l’envers et nettoyer doucement avec une brosse à poils doux.

Nettoyer les contacts électroniques des câbles audio

  • Pour les points de contact très oxydés, utiliser le poli à métal Brasso et essuyer avec un chiffon. Enlever ensuite les résidus avec de l’alcool isopropylique 99 %.
  • Pour les contacts plutôt propres, utiliser seulement de l’alcool isopropylique 99 %. En vaporiser une brume fin ou utiliser un cure-pipe.
  • Pour protéger les connexions propres, le spray Deoxit ProGold est le plus souvent recommandé. Vaporiser sur les connexions et attendre quelques secondes afin de laisser le surplus s’évaporer. Rebrancher ensuite les connexions sans toucher les contacts.

Nettoyer et huiler les éléments mobiles et les contacts des câbles audio

  • Utiliser un désoxydant, tel que le DeoxIt D5, sur les boutons vraiment sales et si nécessaire enlever les capots ou les plaques frontales pour pouvoir vaporiser à l’intérieur. Terminer avec un lubrifiant, tel que le spray DeoxIT Fader, pour les boutons, curseurs et faders.

Lubrifier les tiges des machines à commandes numériques et nettoyer l’engrenage des imprimantes 3D.

  • Faire attention que les pièces mobiles soient toujours bien lubrifiées. Enlever les saletés issues des tiges filetées ou des tiges porteuses avec de l’essui-tout. Lubrifier ensuite les tiges filetées, les bagues et les roulements linéaires ouverts avec une goutte d’huile lubrifiante haute qualité au PTFE comme la super-lube. Voir également l’excellent guide reprap sur la lubrification.
  • Nettoyer l’engrenage (celui qui pousse le filament) de l’imprimante 3D. Pour y accéder, cela peut être très simple (desserrer une vis avec une clé hexagonale) ou parfois requérir quelques actions de démontage. Enlever les résidus de filament des dents de l’engrenage avec une brosse à dents ou une lame de rasoir. Après avoir replacé l’engrenage, faire attention de bien serrer la vis sur le bord plat de l’axe moteur.
  • Pour les imprimantes 3D, il faudra peut-être parfois vérifier et resserrer la tension des courroies et envisager différentes méthodes pour nettoyer la buse.

Protection électrique

Protéger le matériel électrique des surtensions, et si nécessaires des coupures

  • Utiliser des multiprises anti-surtension ou des parasurtenseurs. Ces derniers doivent avoir le label UL et faire au moins 600 joules. Choisir des parasurtenseur capables de couper le courant s’ils ne protègent plus les appareils.
  • Avec l’utilisation d’un ordinateur fixe, il faut éviter qu’il s’éteigne brusquement en cas d’interruptions de courant. Pour éviter cela, utiliser une alimentation sans coupure, de puissance appropriée pour les ordinateurs et écrans. Configurer-la pour que l’interruption de courant donne à l’ordinateur le signale de s’éteindre.

Fixer tous les câbles lâches

  • Lorsque vous avez un besoin de courant en étant loin des prises électriques, utiliser du ruban adhésif pour fixer les câbles et éviter ainsi tout risque de trébucher. Utiliser également des attaches autobloquantes et des organisateurs de câbles pour ranger les câbles correctement sous et derrière les bureaux.

Ranger correctement

Organisation

  • Se procurer des conteneurs et des coffres avec tiroirs de rangement de la bonne taille. Inscrire sur les différents conteneurs/tiroirs de rangement ce qu’ils contiennent. Ainsi chacun s’y retrouvera facilement dans l’inventaire.

Enrouler les fils/câbles correctement

  • Apprendre et s’entraîner à la technique dessus-dessous pour enrouler les fils et minimiser ainsi la tension et la torsion des câbles.

Mallettes protectrices

  • Si vous prévoyez de transporter du matériel électronique pour vos activités, pensez à fabriquer ou acheter des mallettes protectrices avec un rembourrage intérieur en mousse à cellules fermées. S’il faut trouver une solution rapidement, du papier bulle, une valise et un peu de précaution pourront faire l’affaire.

Mettre à jour votre inventaire

  • Utiliser une feuille de calcul pour que la liste de votre matériel/vos équipements soit toujours à jour. Lorsque vous achetez ou vous débarrassez de matériel, mettez votre feuille de calcul à jour. Faire un suivi des items peu dispendieux n’est cependant pas forcément nécessaire. Si votre inventaire devient trop grand pour une feuille de calcul, envisager d’utiliser une base de données (ex : sodadb.com or fieldbook.com) ou des solutions personnalisées qui fonctionnent bien pour du prêt rapide grâce aux codes barres (techshop.io).

Minimiser les erreurs humaines

Être clair sur les pré-requis pour autoriser à utiliser le matériel

  • Être clair sur les attentes concernant l’usage du matériel. Les usagers doivent-ils participer à une formation d’introduction ? Compléter un questionnaire en ligne ? Être surveillé constamment ? Ou montrer leurs compétences en tête-à-tête ? Soyez assez flexibles pour pouvoir répondre aux différents besoins et emplois du temps des usagers et ainsi ne pas empêcher inutilement les gens de devenir autosuffisants avec les équipements.

Rendre la documentation accessible

  • Prendre le temps de produire des manuels simplifiés. Au fur et à mesure que certains problèmes émergent et/ou sont résolus, documenter et produire un guide de dépannage. Faites en sorte que les visiteurs et usagers puissent facilement contribuer ou apporter des retours sur votre documentation. Envisager de créer des tutos vidéos pour chaque équipement.

Placer des consignes à côté des équipements dangereux ou fragiles

  • Si vous voulez vous assurez que les usagers ne cassent pas vos enceintes ou n’utilisent pas une découpeuse laser pour couper des matériaux inappropriés ou sans la ventilation adéquate, inscrivez des consignes de rappel pour chacun de ces équipements. Imprimez des grands panneaux dans une police lisible et ajoutez éventuellement des icônes pour attirer davantage l’attention sur certaines étapes importantes.

Faire en sorte que les usagers et le personnel sachent directement qui contacter en cas de problèmes.

  • Envisager par exemple une adresse courriel dédiée au dépannage et partager la responsabilité de répondre aux messages au sein de l’équipe.

Créer un réseau de soutiens fiables

  • Chercher des organisations locales pouvant fournir des réparations et du dépannage technique pour votre équipement.
  • Ajouter les coordonnées du service à la clientèle pour chaque équipement dans un document accessible au personnel (et éventuellement usagers).

Tester l’équipement

Avoir un testeur de câble pour le dépannage

  • Planifier de tester régulièrement les câbles audios avec un testeur, comme le Pyle Pro PCT-40.

Faire régulièrement un test d’impression sur l’imprimante 3D

Et maintenant ?

A ce stade, vous vous demandez peut-être : par où commencer ? Planifier un jour dans l’année où vous vous rassemblez avec vos équipes pour vérifier, nettoyer, et mettre à jour votre inventaire. Ensuite, mettez de la musique tech et choisissez trois tâches faciles à faire listées plus haut.

Et les gens dans tout cela ?

Nous avons essayé de couvrir les aspects techniques et les procédures essentielles pour la maintenance préventive des appareils électroniques. Dans le même temps, nous avons volontairement laissé de côté toutes les stratégies pouvant être utilisées pour que votre espace soit inclusif et fonctionne en harmonie avec la communauté. Dans un prochain article, nous irons explorer comment l’engagement de la communauté peut rendre votre espace plus résilient.

Qu’avons nous oublié ?

Avons-nous oublié quelque chose de vraiment fondamental ? Si oui, faites-le nous savoir s’il vous plaît pour que nous puissions rendre ce guide toujours plus complet et utile ensemble et sauver le plus d’appareil possible d’une fin prématurée !


P.S. : si vous avez aimé cet article, cliquez sur le 👏 pour que d’autres personnes puisse le trouver sur Medium.