The Hacking Project: guide du moussaillon à Montpellier.

Lisa-lou Baker

Le pré-parcours/

Avant d’aborder le navire, il t’es demandé de faire tes preuves au cours de la semaine zéro avec des petits exercices de git, terminal, html, css, javascript, et ruby

3 TIPS :

→ 1/ Prévois plus d’une semaine pour compléter cette ‘semaine zéro’.

POURQUOI ?

SI tu débutes, que tu as jamais touché une ligne de code tu aura besoin d’un peu plus de temps pour aborder des mastodontes tel que Le terminal, Linux, git/github et ruby, le temps de mettre en place des mécaniques, tu risques de te décourager inutilement si tu te mets trop de pression à cause de la deadline.

SI tu débute depuis moins loin et que tu clôtures la semaine zéro en 48h, ton soutien sera hardement désiré au sein de la communauté. Tu pourra faire le ‘Héro’ et aider plein de prétendants à la moussaillonerie en galère, ce qui te permettra de créer du lien, et d’aborder la suite le cœur rempli de joyeusetés.

→ 2/ Oublie littéralement toutes manœuvres visant à retarder ou se substituer à l’installation d’un environnement Linux sur ton ordinateur.

POURQUOI ?

Avant de traiter le pourquoi, il me faut préciser que je parle là de toutes les techniques que tu risque de voir sur internet pour exécuter du code via l’invit de commande windows par exemple, ou comment installer une machine virtuelle pour linux.

Si je puis me permettre … A quoi ça sert d’apprendre à coder si tu ne sais même pas formater un ordinateur et installer le système d’exploitation de ton choix ? Donc, si tu ne sais pas par où commencer, commence donc par là ;) En ne négligeant surtout pas cette étape capitale qui peux t’économiser quelques cheveux en cours d’aventure.(Profite en pour prendre le temps de bien choisir ton éditeur de code. Ma petite préférence personnelle à été Visual studio Code ou VS-code pour les intimes)

De plus, il est quand même vraiment plus simple de discuter des buggs que tu vas rencontrer en code avec d’autre personnes qui travaillent sur le même système d’exploitation que toi et au THP la majorité balance entre IOS et Ubuntu.

→ 3/ Pendant la semaine ZÉRO pose toi sincèrement la question de savoir si cela te plait d’apprendre à coder.

POURQUOI ?

Non pas pour conditionner le choix de ne pas t’embarquer là-dedans, loin de là! Mais pour te constituer une bouée de sauvetage à laquelle te raccrocher quand, au cours de ton aventure, une désagréable petite voix dans ta tête te dira que tu es ‘en retard par rapport aux autres’, ‘que c’est trop compliqué’, ‘tu comprends rien’ ou encore ‘que tu n’es pas assez intelligent’.

A cette petite voix, tu pourra répondre : ‘Je m’en fous j’aime bien ce que j’apprends’ et te rappeler ton état d’esprit de la semaine zéro.

Tes premiers pas de moussaillons /

Ca y est ?! Tu lève l’encre pour voguer pendant **11 semaines** en direction des terres sauvages de la programmation Web avec un équipage constitué d’autre moussaillons comme toi, qui ne connaît rien de la science de la navigation en pleine mer. Vous n’avez pas de Capitaine, pas même de matelot, mais malgré cela vous allez traverser victorieux des tempêtes, croiser des monstres marins colossaux, découvrir des terres hostiles et inhospitalières, et réussir à en extraire des trésors insoupçonnable.

Une chose est certaine, tu peux dés à présent dire au revoir à la personne que tu pensais être aujourd’hui, car c’est une tout autre image de toi même que tu vas développer dans cette aventure, ainsi qu’un tout nouveau point de vue sur la ligne qui se dessine à l’horizon.

Le THP est réellement une aventure humaine singulière, d’où ne peuvent sortir victorieux que des moussaillons courageux et déterminés tel que toi.

Au niveau code tu vas clairement boire la tasse, et craindre de te noyer une paire de fois. Quand cela se produira dis toi que tu n’es pas le premier, tu ne seras pas le dernier, et qu’il y aura toujours quelqu’un dans ton groupe ou dans la communauté qui sera prêt à te porter assistance.

Et ‘si’ jamais, tu trouves que ce n’est pas suffisant, ‘si’ tu as malgré tout l’impression de te noyer alors que tu es revenu sur le pont du navire, direction mon petit ‘git’ de survie pour moussaillon en détresse.

Ou s’installer pour travailler/

Sans transition, Moussaillon, abordons ici le choix de ton navire !

Notre belle ville de Montpellier dispose d’un partenaire trés sérieux et trés amicale, en la personne de Sylvain qui gère un espace hors du commun : L'anacrouse !

En tant que partenaire officiel du THP, L’anacrouse propose un tarif (50euros/mois/pers.) défiant toute concurrences pour son espace de co-working. Situé en plein cœur du quartier Saint Anne, à coté du conservatoire, tu disposera d’une grande salle avec table, chaise, (même canapé), prise électrique, WIFI, et tu aura accès à cette espace, 24h/24h et 7/7 jours.

Pour les plus gros budget, il y a aussi cet espace là qui est aussi en plein centre ville, très agréable, bonne connectivité, et une salle de réu avec tableau et tout. J’ai rencontré le proprio qui est très amical, mais les tarifs bien que adaptables, reste un peu au dessus des bourses de la plus part des moussaillons.

Dans le domaine public, il est aussi possible de se rassembler à la médiathèque mais compte tenu de ses horaires, de l’instabilité de son réseau wifi, et de la nécessite ‘de ne pas faire de bruit’… Je déconseille fortement cette option.

Il est aussi possible que l’un des membres du groupe, dispose déjà de son propre navire et qu’il soit prêt à accueillir chez lui l’équipage pendant 11 semaines. Là je pense qu’on peux pas faire plus économique.

Une autre alternative assez improbable que j’ai expérimentée à été de louer un gîte à Aniane (La villagerie), la propriétaire (une amie d’amis) est sympathisante de la philosophie THP, dispose d’une connectivité internet contre toute attente, très bonne, de plusieurs gîtes fort joliment mis en valeur dans une ambiance cosy et chaleureuse, de nombreuses balades de pleine nature pour s’oxygéner les neurones, et te proposera des tarifs très avantageux hors saison estival et printanière, si tu la contacte en tant que moussaillon. L’expérience de vivre en colocation avec son équipage, de partager repas, taches ménagères, apéro et ronflerie est un accélérateur de création de lien humains, mais peux révéler parfois quelques pièges, soyez en informé.

Comment s’alimenter mal et pas trop cher/

  • La crise pizza → 1 euros la grosse part de pizza, c’est mal, mais ça cale ! (rue de l’aiguillerie)
  • Le carrefour market → salade, gateau, bonbon etc .. (rue saint guilhem)
  • Les recomandations de l’expert culinaire de la session *6*:
  • Bagel & U→ (6 à 10€) (rue de l’aiguillerie)
  • Des rêves et du pain → (4 et 7€) (Rue Eugène Lisbonne)
  • Boulangerie Gourmandiz → (5 a 8€) (Rue saint guilhem)
  • Le spot gourmand → (6 à 10€) (Rue du Bayle)
  • Et bien-entendu la méthode ultime économique et un poil chronophage est de faire votre gamelle chez vous. L’anacrouse dispose d’un micro-onde.

S’organiser, les missions, les mentors/

D’une manière générale et comme le rythme est juste littéralement intensif au sein du THP, il est vraiment recommandé de bien s’organiser dés le début pour éviter de se retrouver débordé en fin de programme.

  • Une mission(contribution pour la communauté THP) est à réaliser obligatoirement avant la fin de ta session. Autant s’y atteler le plus tôt possible, comme_çà_c’est_fait ! [Il est aussi possible de faire d’autre mission pour récupérer des jokers perdus. Il serait prévoyant de prévoir quelques projets sous le coude, au_cas_ou ]
  • Il est demandé d’avoir un mentor (un professionnel ou une personne expérimentée en Ruby) pour le projet final. Autant chercher dés la première semaine (J’ai trouvé le mentor de notre groupe dés la semaine zero).
  • Pour les projets validant, il est facile de perdre un joker parce-qu’on a oublié de mettre le lien vers notre repo sur le site du THP… Autant créer son repo et mettre le lien dans la foulée même si le repo est vide au démarrage, non ?!
  • Pour les corrections, certains envoient un message avant 9h, personnellement, à 9h pétante j’essaie de joindre sur slack toute les personnes que je dois corriger, puis je clone le repo et commence la correction. Comme ça si le corrigé donne signe de vie un peu trop tard dans la matinée, le gros du travail est fait.
  • Petit tips pour les projets finaux si vous êtes en panne d’inspiration, a coté des events qui s’organisent sur le marché de l’innovation à montpellier, tu peux t’inspirer de ce qui se fait en ce moment en france, ou encore dans le monde.

Le petit mot de la fin/

Je dirais que 80% de ce que tu vas apprendre dans cette aventure, tu vas l’apprendre des autres que ce soit les ressources du THP, ton groupe, internet, la communauté etc. Alors prends soin de toi et de tes relations avec les ‘autres’, tu as tout à y gagner. Et moindre soucis : Git de survie Moussaillon !!!

Bisous.

The Hacking Project — A MONTPELLIER ?

Petit `Git` Pratique du Moussaillon à Montpellier.

    Lisa-lou Baker

    Written by

    The Hacking Project — A MONTPELLIER ?

    Petit `Git` Pratique du Moussaillon à Montpellier.

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade