Mes 38 règles d’or pour réussir son Startup Weekend

Quand je suis rentré de mon premier startup weekend.. j’étais un peu comme néo dans matrix, cette impression étrange d’avoir hacké mon cerveaux…

BRAINFUCK

En arrivant, je ne connaissais fichtrement rien au marketing, au business, ou à “l’entrepreneuriat”. Je savais juste faire des vidéos animées et des logos tout moches.

J’ai rejoins une équipe nommée “Oktoprod” sans me poser trop d’objectifs, parce que les porteurs de l’idée avaient des poulpes en peluche sur la tête pour pitcher le vendredi soir. J’ai trouvé ça cool, alors j’ai suivis.

En arrivant, je ne savais pas non plus que j’allais travailler tout le weekend sur un éditeur de manga numérique, ni que ce dimanche soir la, Oktoprod allait remporter la première place…


Un porteur de projet qu’il était cool.

A partir de ce jour là, ça a été le début d’une aventure hors norme pour moi, et d’une addiction sévère aux Startup Weekend et autres “Hackathons”. Au cours de ces événements intenses, j’ai eu la chance :

  • de sortir de chaque Startup Weekend avec un prix (Premier prix aux éditions de Marseille 2012, Lyon 2014 et Aix 2015, et un prix coup de coeur à l’édition de Marseille 2014),
  • de participer à des projets tous différents : l’éditeur de manga Oktoprod, une application de co-lunching BlablaCook, un projet d’homme volant The Real Flying Man (Parce qu’on fait ce qu’on veut), des Stickers Bio pour l’alimentaire ou encore le prochain volet de la Bible (#Ambition)
  • de travailler avec plus de 50 personnes passionnées aux parcours aussi riches que variés
  • de voir plus de 60 Projets novateurs pitchés, fruit du travail d’un millier de personnes assez folles pour s’enfermer tout un weekend pendant 54h pour créer une boite.
  • Apprendre le marketing, l’entrepreneuriat, l’ux design, le growth-hacking, découvrir le monde du numérique et bien plus…
  • Co-organiser le Startup Weekend de Toulon avec une centaine de participants et près de 150000 tweets gazouillés en un weekend…

Je me considère comme incroyablement chanceux d’avoir pu vivre tout ces projets et rencontré toutes ces personnes incroyables en aussi peu de temps. Et je m’attache aujourd’hui à continuer à vivre cette expérience et à la partager au maximum :)


A chaque weekend, son projet fou, ses rencontres uniques, et l’impression d’apprendre constamment et à toute vitesse !!

Participer à un Startup Weekend, c’est entrer dans la vraie vie entrepreneuriale, créer une application qui change le monde, et convaincre des investisseurs, des utilisateurs, des associés de vous suivre dans votre folle vision.

J’ai donc voulu vous concocter ma liste personnelle de tips et astuces concrètes et indispensables pour pouvoir profiter au mieux de son Startup Weekend, et se mettre en meilleure position pour le saint graal : la première place ;). Ici, pas de conseils spéciaux sur le contenu des slides, le marketing, l’entrepreneuriat etc… je laisse les mentors s’occuper de ça.

Objectif : Vous transmettre, en plus des recommandations techniques habituelles, le “mindset” idéal dans lequel se placer pour profiter à fond de votre weekend magique sans prise de tête ni aucun stress :).

Juste des conseils 100% startup weekend.
LANCE LA MACHINE JEAN-JACQUES, ON EST PARTIS !!!


MINDSET DE DEPART ET TIPS PRATIQUES


1) Ne pas avoir envie de gagner

-Tweeter cette règle -

Pour commencer par une chouette contradiction, retenez bien que le but d’un Startup Weekend n’est pas de finir premier à tout prix, mais d’apprendre, échanger et s’amuser. Donc on ne se met pas la pression, on vit le weekend comme il vient ;).

Les vrais vainqueurs sont ceux qui sont encore là dans 6 mois !

2) Rangez votre égo pour le weekend

-Tweeter cette règle -

54h, ça passe très vite. Ce sera surement la seule situation qui vous fera travailler aussi rapidement dans une équipe complètement inconnue quelques jours auparavant. Donc rangez votre égo de côté. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec vous, acceptez la critique ! Acceptez que le projet, votre idée du projet soit modifiée. On passe d’une idée qui est dans sa tête à un projet en équipe alors ce n’est pas facile, mais le Startup Weekend est là aussi pour s’ouvrir aux idées des autres !


3) In the end, there is only one Pitch

-Tweeter cette règle -

“Créez votre boîte en un weekend” oui, mais ce weekend passe très vite. Ne faites rien dans le weekend qui ne serve pas directement pour la présentation du dimanche soir ! En vrai, on crée le pitch de la boîte de nos rêves en un weekend :) (C’est beau ce que je dis)


4) Gérer le timing du weekend

-Tweeter cette règle -

54h, ça passes très vite, et entre les mentors, les repas, la recherche des idées, et les activités du weekend, les cache-caches et autres combats de Sumo (ba quoi?) … il vaut mieux organiser son planning rigoureusement pour travailler efficacement !

Je vous ai donc concocté un petit planning qui est pour moi le planning idéal et optimisé pour un Startup Weekend, mais ce point la est à interprétation selon vos expériences. Pour éviter de surcharger l’article, je vous ai fait un autre article Medium rien que pour ça (Et ouai, je suis comme ça.)

==>COMMENT GERER SON PLANNING DU STARTUP WEEKEND<==


5) Vendredi soir : Un Pitch tu Pitcheras

-Tweeter cette règle -

Franchement, même si vous n’avez pas de projet, montez sur scène et pitchez. Pitchez un truc Bordel. N’importe quoi, mais faites-le. C’est un exercice génial, il n’y a rien à perdre, tout à apprendre!


6) Vendredi soir : Le Pitch de 50 secondes

-Tweeter cette règle -

Le Vendredi soir, vous voulez créer votre équipe ? Vous avez une minute pour pitcher (soit 50 secondes en vrai pour se mettre une marge). “L’Elevator Pitch” comme on l’appelle est un chouilla différent d’un elevator pitch classique. En effet, en plus de vendre votre concept, vous devez également donner envie au gens de vous rejoindre et travailler avec vous pendant 54h! En gros, il va vous falloir VENDRE DU RÊVE !
5 points Clef à prendre en compte sont résumés dans un des tweets que j’avais gazouillé au Startup Weekend Lyon :


7) Vendredi soir : Off your brain follow your heart

-Tweeter cette règle -

Le Vendredi soir, il y a toujours cette question fatidique lorsque vous n’êtes pas porteur de projet : Quel projet je vais rejoindre? Ne choisissez pas seulement en fonction de la pertinence du projet, les idées évoluent dans le weekend. Choisissez avant tout avec qui vous avez envie de travailler. Quelqu’un qui vous semble simpa, et avec qui le courant passe ! C’est souvent beaucoup plus important pour passer un bon weekend que l’idée choisie qui peut souvent pivoter. Je vous rappelle que j’ai choisis ma première équipe pour les peluches que les porteurs du projets avaient sur la tête #Légendaire


8) Savoir pourquoi on est la

-Tweeter cette règle -

Est-ce qu’on est la pour rejoindre une startup pour plusieurs années, ou juste pour profiter du weekend et échanger, apprendre, le temps de 54h? Faites le point tous ensemble dès que l’équipe est créée.


A LA RECHERCHE DE L’IDEE PERDUE


9) Think outside the BRAIN

-Tweeter cette règle -

J’ai toujours rêvé de voler, alors je me suis dit un vendredi soir, tiens, je vais pitcher ça : The Real Flying Man. Parce qu’on est là pour changer le monde. Et par pour se mettre des limites. Pour la première fois, il n’y a rien à perdre. Alors on va même plus loin que le think out of the box! Téléportation, homme volant, Chips aux superpouvoirs…

Vous n’imaginez pas combien d’idées complètement délirantes peuvent se transformer en réels business qui marche ! Et il n’y a que dans un Startup Weekend que vous pouvez vous lacher pour le découvrir ;).

Oui mon gars! Continue comme ça! #GENIUS

10) Penser “time to market”

-Tweeter cette règle -

Rappelez vous que la réussite de votre projet dépend énormément du timing et des problématiques existantes au moment ou vous réfléchissez ! Une idée peut être complètement naze un mois d’octobre mais déchirer tout le mois d’après ! (Pour cause de changement politique, culturel, climatique ou autre..) Essayez de repérer les idées qui peuvent s’approcher de ce timing parfait ! Renseignez vous aussi sur le “product-market fit


11) Materiel & numérique : le duo de choc

-Tweeter cette règle -

Imaginez la vie d’un investisseur moderne : tout les jours recevoir 20 dossiers d’une nouvelle application. Le temps est loin ou les entreprises étaient faites de choses physiques :). Mais ce qui marche très fort aujourd’hui, ce sont les projets qui allient un objet physique sur une application numérique. Un objet concret à acheter, rendu scalable par le numérique.
#TipsDeDingue
Pour preuve de nombreux kickstarters ont fonctionné sur ce modèle et ont rencontré un engouement très puissant! Je pense au super projet de
glacière connectée WTF!!


PENDANT LE WEEKEND

12) Trouvez le Leader

-Tweeter cette règle -

On va pas se mentir, en général, le leader c’est le porteur de projet. Mais il peut arriver que des leaders ressortent naturellement dans le projet pour donner un boost à l’équipe. Le mieux c’est alors de laisser le porteur de projet guider le weekend, et le leader naturel est là pour motiver et organiser les taches de tout le monde. S’il y a plus d’un leader qui ressort, demi-tour, seul le chef de projet garde le lead, on n’est pas en Startup Weekend pour faire des combats de leader. Make peace !

Un Tout Petit Gif Qu’il est Joli.

13) Répartissez le travail

-Tweeter cette règle -

Chaque personne de l’équipe est là pour se donner à fond, alors assurez-vous que les taches sont réparties au mieux entre tout le monde tout au long du weekend. Ce conseil est vraiment “boring”, mais bon j’aurais trouvé dommage de pas le mettre.


14) Apprenez des autres

-Tweeter cette règle -

C’est l’un des 4 mantras principaux du Startup Weekend : Echanger et apprendre. Vous allez vivre 54 heures avec des talents et des parcours plus variés les uns que les autres. Ouvrez grand vos chakras, et absorbez tous ce que vous pouvez !!! On vit pas ça tous les jours :D


15) Gérer les mentors

-Tweeter cette règle -

Les mentors sont des guides essentiels du Startup Weekend, qui viennent conseiller les jeunes padawans de l’entrepreneuriat. Mais trop de mentor tue le mentor. Sachez retenir le plus important de la part des mentors, mais ne foncez pas têtes baissées dans une direction différente à chaque remarque. Gardez votre cap et votre vision ;)

D’ailleurs, un mentor qui reste longtemps avec vous est un mauvais mentor ! (Et oui!). Un bon mentor doit juste vous poser les bonnes questions pour vous faire réfléchir sur votre modèle, s’il commence à vous questionner sur des détails et à vous donner sa vision de la chose (surtout si ça n’a rien à voir avec son domaine) c’est que vous êtes déjà en train de perdre votre temps !


16) Restez simples et pragmatiques

-Tweeter cette règle -

54H pour créer une boite. Pas de temps à perdre, alors mettez votre cerveau en mode “simple”. Ne compliquez ni vos idées, ni vos stratégies ou quoi que ce soit ! Pour être sur de pas vous compliquer la vie, reportez vous au tips numéro 2 !


17) Faites les fous, profitez du weekend

-Tweeter cette règle -

C’est un événement de dingues, BORDAIL!!! Il est donc autorisé (et foncièrement encouragé) de péter des cables, de faire les fous entre deux brainstorms, et de laisser libre court à votre imagination! (combat de Sumo, haka du RCT, danse de minuit etc…)


18) Stay free

-Tweeter cette règle -

Free pour “Gratuit”. La levée de fond ne doit pas être une option à prendre dès que c’est possible, bien au contraire. Concentrez-vous sur tous ce qui vous permet d’obtenir des résultats sans rien dépenser !
Petite précision cependant : Le crowdfunding n’est pas un modèle économique et ne doit pas être utilisé en solution “stay free”. C’est un “One shot” non répétable qui n’est utilisé que pour faire une communication puissante du produit, sans possibilité d’itérations et de tests.


19) Testez utile

-Tweeter cette règle -

Dans cette même logique, exit les audits dans la rue pour interviewer 12 passants paumés et avoir des statistiques bidons de Françoise la boulangère d’à côté...(Sauf si votre projet porte sur les boulangeries). Testez vos call to action sur des landing pages, votre concept sur des publicités facebook ultra ciblées, rejoignez des groupes, entrez en contact avec des experts dans le weekend en y allant au culot, etc… Bref restez utiles, réalistes et pragmatiques dans vos tests produits !!! No Talk, All Action !


20) Le Pivot, à consommer avec modération

-Tweeter cette règle -

Le Pivot c’est bien, et pas si horrible que ça croyez moi ! C’est même la norme dans le monde entrepreneurial s’il on veut survivre. Donc pivotez autant que vous voulez, mais attention, à partir du Samedi après-midi, Samedi soir, plus de pivot! C’est trop tard! A moins que vous y soyez véritablement contraints par un détail qui rende votre première idée imprésentable. Dans ce cas la, il va vous falloir gérer. Gérer un Max. (une pensée pour le projet 2eme place du Startup Weekend Marseille 2012 qui avait totalement pivoter dans la nuit de dimanche. 2eme place quand même.
Badass.)


21) Faites un business plan flexible

-Tweeter cette règle -

C’est un peu le point délicat du startup weekend, et de nombreuses startup en général. En un weekend, pas beaucoup de temps pour peaufiner son modèle économique. Les estimations sont souvent peu précises, et les prévisions à 3 ans ont souvent l’air moins crédibles que l’horoscope du mois.
Et ça, tout le monde le sait ;).
Donc l’idée, c’est de montrer ses prévisions, mais de montrer également que l’on est conscient des points approximatifs, et prouver que l’on aura les armes pour répondre à des point que l’on a pas forcément prévus. Les armes en question : L’équipe, la vision, et la connaissance du marché attaqué.


PREPARER LE PITCH

22) Le meilleur Pitcheur n’est pas forcément le Leader…

-Tweeter cette règle -

Vous voulez réussir votre pitch ! Alors mettez tous vos égos de côté, parce que le pitcheur n’est pas forcément le porteur du projet ! C’est celui qui sait le mieux pitcher. Logique. Si ces deux profils ne sont pas une seule et même personne, le mieux est de faire un tandem Porteur/Pitcheur et de pitcher le projet à deux. Mais n’hésitez pas à laisser un bon pitcheur présenter votre projet à votre place, vous y gagnerais :)


23) Les 4 points indispensables de la présentation

-Tweeter cette règle -

Pendant le pitch, il y a 4 briques indispensables qui doivent ressortir à la fin :

  • Ce que vous avez fait #CONCRET
  • Votre connaissance du marché #Knowledge
  • Votre vision #Prophète
  • Votre équipe #TheRealHeroes

24) Qui est le jury?

-Tweeter cette règle -

Rappelez-vous que vous faites le pitch pour un jury précis. Pensez aux types de personnes que vous avez en face de vous, et orientez votre pitch côté investisseur ou utilisateur.


25) Le pitch à deux

-Tweeter cette règle -

Le pitch parfait à mon gout est géré par deux personnes. Mais c’est un avis personnel et qui correspond surtout aux Startup Weekend, qui permettent de tester des interactions trop risquées habituellement sur un vrai pitch investisseur. Si vous êtes deux, évitez de parler 15 secondes chacuns à tour de rôle pendant les 5 minutes de présentation, c’est fatiguant pour l’auditoire. Il faut gérer pour que ça soit dynamique, mais pas trop changeant. Une question de juste dosage !


26) Pitcher Seul

-Tweeter cette règle -

C’est le plus sur pour un premier Startup Weekend, même si moins dynamique (après ça dépend aussi du pitcheur, si il a vraiment la patate, ça peut être parfait). C’est aussi plus facile car on a pas de transitions à gérer, donc on se fait moins surprendre sur le temps restant !
En général, pour un vrai pitch investisseur hors Startup Weekend, il est préférable de pitcher seul pour ne pas détourner votre auditoire de vos propos.


27) 4:30

-Tweeter cette règle -

Le pitch du dimanche soir dure 5 minutes. Mais pour vous, ne dépassez pas 4:30. Car 30 secondes de marge vous sauveront la vie en cas d’imprévus. Souvent en fixant 4:30, on se retrouve à finir sans se presser et en ayant tout dit à 4:55 le dimanche soir, et ça c’est la grande classe :)


28) Retenir son pitch

-Tweeter cette règle -

Comment retenir son pitch? La grande majorité des sources de stress, c’est le manque de confiance en sa prestation. Maitriser son pitch encore mieux que sa langue maternelle est une solution qui permet d’enlever une bonne partie du stress généré par le fait de pitcher.
Ma solution : Rédiger un pitch et l’apprendre par coeur le Samedi soir. Le dimanche matin, répétez le, et une fois que le pitch est rentré parfaitement, entrainez vous à changer les phrases du pitch dès que vous le pouvez, avec un seul objectif en tête : le rendre plus naturel.
On apprend le pitch par coeur pour que la structure devienne une évidence. Une fois que la structure est maitrisée, vous êtes davantage libres de modifier les phrases employées, et vous n’avez plus besoin de stresser si vous ne sortez pas votre pitch par coeur au mot prêt! #Astuce


29) Pitch : Do not play a role

-Tweeter cette règle -

Ca c’est vraiment une demande personnelle. S’il vous plait, à moins que vous ne soyez membre de la comédie Française, ne jouez pas de rôle. Ce n’est pas une pièce de théatre, et souvent la piètre performance de jeu crée un certain malaise et détourne du sujet traité.
Si vous voulez parler de vos utilisateurs, expliquez leur parcours à la 3ème personne. Vous pourrez quand même expliquer tout ce qui leur passe par la tête, mais vous ne vous ferez pas passer pour quelqu’un d’autre ;).
Bref, à vos risques et péril !


30) L’armée des 12 fails

-Tweeter cette règle -

Le pire qui puisse arriver? Un Fail PENDANT le Pitch. Mon dieu. (CaSentLeVecu). Quelques facteurs courants de Fail à éviter :

  • La vidéo : Je pense qu’il doit exister un dieu spécialement dédié pour ce genre de malédiction. Vous aurez beau tester votre vidéo de présentation 20 fois au bon format sur le bon ordinateur : au moment du pitch réel, cette vidéo à exactement 1 chance sur 2 de ne pas fonctionner. C’est une donnée mathématique et non négociable. #Malédiction Donc vous pouvez utiliser une vidéo (pas plus de 30 secondes cependant), mais vous serez prévenus…
  • Les slides : Oui parce que l’on peut faire pire qu’une vidéo qui fail : une présentation qui ne fonctionne pas. Pour ça on évite toute fantaisie, que ça soit dans le format ou dans les “animations”, et on pense à se renseigner dès le samedi matin au type de format demandé pour les présentations (cela peut varier en fonction du startup weekend)

31) On casse les deadlines !!

-Tweeter cette règle -

Respectez la célebre loi de parkinson qui dit qu’un travail prend le temps que l’on veut bien lui donner. Pour suivre votre planning à la lettre, enlevez une heure à chaque deadline. On doit rendre les présentations le dimanche soir à 16H? Ok, rendons-les à 15h.


LE PITCH FINAL

32) Soyez vous-même, éclatez vous

-Tweeter cette règle -

Le pitch vous stresse? Un bon conseil : soyez vous même. Vous parlez à des gens comme ceux que vous rencontrez tous les jours. Bon ok ils sont 100, mais imaginez réellement que vous parlez à vos amis, sans vous mettre de pression. Si vous stressez c’est pas grave :)


33) Don’t be boring

-Tweeter cette règle -

On est dans un Startup Weekend alors c’est une deuxième raison pour se laisser aller et être vraiment soit meme! Quand on pitch, c’est plus qu’une simple présentation powerpoint que l’on va faire pour ses clients dans la semaine ! Alors soyez fun, soyez vivants, et encore une fois, soyez vous même !!


34) La DEMO de l’enfer

-Tweeter cette règle -

Vous voulez marquer l’auditoire ? Misez sur une démonstration. Prétotype, prototype, test utilisateur, tout ce qui est mise en application concrète et visuelle reste dans l’esprit des gens bien plus facilement !


35) Show your shit

-Tweeter cette règle -

Oui bon le titre est un peu violent, je vous l’accorde. Mais derrière se cache un conseil tout simple : Si vous avez produit quelque chose dans le weekend, MONTREZ-LE. Un site web, une landing page, un prétotype, une peinture à l’huile… Montrez, montrez, montrez .. Il y a rien de plus dommage que de voir des équipes faire des trucs super et ne pas prendre le temps de les montrer ou de s’en servir le dimanche soir :(


36) Il n’y a rien a perdre

-Tweeter cette règle -

Tout est dit. 0 pression. 100% défis.


37) Le meilleur moment du weekend n’est pas celui que l’on croit

-Tweeter cette règle -

On apprend tellement en créant sa boite en 54 heure que l’on se rend compte rarement du moment le plus riche en apprentissage du weekend… les présentations du dimanche soir.

Une occasion unique de voir une quinzaine d’entreprises présenter leurs projets en une après-midi, avec de véritables retours constructifs des jury dans la foulée. L’occasion d’en apprendre énormément sur des marchés auquels vous ne connaissez rien. De découvrir des projets pleins d’idées, de visions et de méthodes que vous pourrez réutiliser après dans votre vie d’entrepreneur.
L’occasion de voir 20 personnes pitcher, avec chacun leurs styles, leurs rythmes, leurs parcours uniques, et rester inspiré pour ses prochains pitchs.


38) Ne pas avoir envie de gagner

-Tweeter cette règle -

On finit par la même contradiction. Retenez bien que le but d’un Startup Weekend n’est pas de finir premier à tout prix, mais d’apprendre, échanger et s’amuser. Donc on se met pas la pression, on vit le weekend comme il vient !!!



Ces 37 règles sont des conseils personnels qui reflettent ce que j’ai pu vivre de génial à chaque Startup Weekend.

Si vous en doutiez encore, je vous le confirme, les Startup Weekend vont changer votre vie. En plus d’être l’occasion d’apprendre, d’échanger et de se challenger comme jamais, c’est aussi l’occasion d’entrevoir un futur illimité, fait d’entrepreneurs tous unis dans une même vision pour changer le monde !

Alors, convaincu?


Si tu n’es pas encore inscrit à un événement Startup Weekend, prends cette liste sous le bras et rends-toi dès maintenant sur la toute nouvelle page de Startup Weekend et trouve l’événement le plus proche de chez toi !

==> JE VEUX PARTICIPER A UN STARTUP WEEKEND


Tu as déjà fait un Startup Weekend? Tu t’es reconnus dans mes règles d’or? Alors ajoute un ♥ à mon article pour qu’un maximum de personnes puisse le découvrir !
Partages le sur tes réseaux sociaux Facebook et Twitter !
Des boutons de partage qu’il sont JoLi

NO TALK ALL ACTION ! SEE YOU SOON IN THE NEXT STARTUP WEEKEND !
#KerKer
Tu as tes propres règles qui n’apparaissent pas dans ma liste? Alors ajoutes-les en commentaires juste en dessous pour venir enrichir l’article ! :D