The Design Crew
Published in

The Design Crew

Trop junior, vraiment ?

Photo by @sigmund

Depuis la création de The Design Crew, nous observons de l’intérieur les tensions du marché de l’emploi en Product Design. Des dizaines d’entreprises nous sollicitent pour les accompagner dans leurs recrutements. En parallèle, malgré un taux d’employabilité de nos alumni excellent (92%), beaucoup se heurtent au retour “Vous êtes trop junior” lors de la phase de screening. Trop junior, vraiment ?

S’aligner sur la séniorité

Toujours recherchés, rarement trouvés : les Senior Product Designers sont en haut de la pile des postes à pourvoir en priorité dans la plupart des entreprises Tech. Mais qu’entend-on par Senior au juste ? Souvent réduite à un nombre d’années d’expérience (+5 ans), la séniorité d’une personne se définit, selon nous, par des caractéristiques bien plus profondes.

Chez The Design Crew, on est convaincu qu’il y a une différence entre séniorité et nombre d’années d’expérience.

Le scope

Quelles phases du design process suis-je capable de couvrir, en toute autonomie ? Il existe une différence d’impact entre une personne en product design qui a 5 ans d’expérience mais qui contribue exclusivement à la Delivery et à l’aspect visuel d’un projet et une personne qui a 2 ans d’expérience mais qui est capable d’avoir un ownership fort de la Discovery à la Delivery. Être capable de définir le bon problème et d’y apporter une solution pertinente, de mesurer son impact et d’itérer dans la bonne direction est complexe.

La collaboration

Suis-je capable de travailler en étroite collaboration avec des product managers et des développeurs ? Suis-je capable de communiquer de façon convaincante pour aligner les stakeholders d’un projet autour d’une vision commune ? Il est essentiel de se mettre dans un état d’esprit de co-construction avec l’ensemble des parties prenantes d’un projet, de solliciter leur feedback aux bons moments et de communiquer de façon synthétique sur vos avancées.

Photo by @airfocus

Le product thinking

Suis-je capable d’anticiper la complexité produit d’une fonctionnalité dans son ensemble pour concevoir une solution pertinente et scalable ? Cela fait écho à la collaboration car vous devrez assimiler les objectifs business & la vision produit portés par le.a product manager, comprendre les besoins de vos utilisateurs et intégrer les contraintes de faisabilité technique communiquées par les développeurs.

En d’autres termes, un.e product designer senior va viser plus juste plus vite.

Vous voyez que dans ce raisonnement, on ne parle absolument pas de nombre d’années d’expérience. Pourtant, cela reste l’un des principaux critères de recrutement.

S’adapter sur un marché ultra tendu

Le constat est unanime aujourd’hui. Le marché de l’emploi en Product Design est incroyablement tendu — et le sera encore davantage demain. Il y a une concurrence extrêmement forte entre les entreprises pour attirer les meilleures personnes.

Malheureusement, en discutant avec de très nombreux acteurs du recrutement, on ne voit que peu d’adaptabilité et de flexibilité dans les critères de recherche.

Tout le monde cherche une personne avec minimum 3–5 ans d’expérience, capable de mener une phase de Discovery en toute autonomie et d’avoir des skills en craft très poussés.

Photo by @deadqueenines

Julien Pelletier, co-fondateur de The Design Crew & ex Head of Product Design chez Heetch, en parlait dans un précédent article : sur 9 recrutements de “Senior Product Designer”, il a finalement recruté 3 Junior Product Designers.

En effet, il a préféré miser sur des personnes moins expérimentées mais qui avait un goût pour la résolution de problème très prononcé ainsi qu’un état d’esprit irréprochable (humilité, collaboration, soif d’apprendre, etc).

Si vous rencontrez des difficultés à recruter, peut-être qu’il serait intéressant de tester une nouvelle approche. Par exemple, reprenez vos critères de recherche en vous posant la question de ce qui est réellement important par rapport à votre organisation et vos objectifs. Priorisez-les en vous demandant ce que la personne doit absolument avoir comme compétences (hard ou soft skills) day 1 pour contribuer sur vos projets et avoir de l’impact.

N’hésitez pas à miser sur une personne qui certes ne coche pas toutes les cases à l’instant T, mais qui a le potentiel pour toutes les cocher dans 6 mois ou 1 an. Cherchez des signaux qui indiquent un potentiel d’apprentissage intéressant, notamment dans leur façon d’aborder la résolution de problème, de mesurer l’impact de leur travail et d’apprendre de leurs échecs.

Les atouts des alumni du Bootcamp

La promesse de notre Bootcamp en Product Design est claire : devenez product designer. Pour ce faire, on met en place des actions très concrètes pour accélérer leur progression, développer leur autonomie et s’assurer qu’ils peuvent avoir de l’impact dès la fin de la formation.

Pour les immiscer réellement dans le quotidien du product designer, ils travaillent sur des problématiques issues de la roadmap d’entreprises partenaires.

3 projets sur des problématiques réelles

Lydia, La Fourche, Doctolib, Frichti… Nous voulons que les étudiant.e.s aient une proximité forte avec les objectifs business d’une entreprise, cherchent à comprendre les besoins des utilisateurs finaux et composent avec un environnement technique & produit existant. Lors de ces 3 projets, ils couvriront toutes les phases du design process et définiront également leur propre “roadmap” pour comprendre comment avancer dans la bonne direction à la bonne vitesse.

Étudiante du Bootcamp lors de la présentation du projet Frichti

Adopter le bon état d’esprit

Tous ces projets servent également à développer le bon état d’esprit et des soft skills essentiels au métier de product designer.

Collaboration : travailler en groupe de 3, savoir composer avec des personnalités différentes, écouter & considérer les opinions des autres, débattre autour d’avis divergents tout en avançant dans la bonne direction à la bonne vélocité

Problem solving : adopter une posture neutre & d’apprenant.e, explorer & comprendre un problème à la racine, éviter les biais en recherche exploratoire et synthétiser ses enseignements

Humilité : savoir recevoir du feedback, se détacher de son travail, mettre son égo de côté et toujours chercher à progresser/faire mieux

Communication : régulièrement présenter son travail en expliquant son cheminement, sa réflexion, tout en étant convaincant.e afin d’aligner les stakeholders d’un projet autour d’une vision commune

Product thinking : comprendre l’environnement produit & technique dans lequel on évolue, concevoir une solution scalable et appréhender l’ensemble des contraintes inhérentes à chaque projet

Aujourd’hui, on est très fier du taux d’employabilité des alumni du Bootcamp dans les 6 mois à l’issue de la formation, qui est de 92%. Des entreprises comme Qonto, Doctolib, Agicap, Pennylane, eFounders, Brigad, Betclic, Selency, Lucca ont fait confiance & recruté des étudiant.e.s du Bootcamp.

Si vous aussi, vous recrutez des product designers, n’hésitez pas à m’écrire à jordan@thedesigncrew.co !

--

--

--

The Design Crew vous forme au Product Design. Durant 8 samedis consécutifs, les designers des plus belles entreprises Tech (Adobe, Alan, Algolia, Doctolib, Drivy, Heetch & Lydia) viennent vous partager leurs retours d’expérience et des tips facilement actionnables.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Jordan Warmoes-Nielsen

Jordan Warmoes-Nielsen

CEO & Fondateur @_TheDesignCrew — Previously Product Designer @Kapten, @everoad_fr, @LeCollectionist

More from Medium

COVID-19 designs could have been better. Here’s how.

Shaping the communication in hybrid work culture!

A teacher’s transition into Edtech

Teacher and student

Sprint Two: Diving into the Problem Space