City break à Bordeaux

Hello world ! Je reviens de Bordeaux et il faut dire que “Le petit Paris”, à été une belle découverte. Voici donc un petit city-guide, pour un break à Bordeaux en quelques jours… Il y a pleins de thingz à faire. Vous êtes prêt ?


La nouveauté en first !

En 2016 la ville a ouvert, un nouveau lieu de visite et vous en avez forcement entendu parler… La Cité du Vin.

Alice ? — Bassin à flot

Situé derrière le quartier des Chartrons, le site est accessible facilement avec la ligne du tramway B, en bus et aussi en bateau. Les quais aux alentours sont le bonus pour une balade, avec le Bassin à Flot.

L’entrée coûte 20€, pour le prix vous avez accès au parcours permanent et une dégustation d’un verre de vin. Il y a un restaurant et un atelier de dégustation pour 15€, mais attention à réserver longtemps en avance pour cet atelier !

Très beau travail des architectes Anouk Legendre et Nicolas Desmazières

L’architecture du bâtiment lance une réflexion, beaucoup y voit une carafe à décanter. Les architectes parlent de remous de la Garonne, de vin se déversant dans un verre et des branches de vignes.

Le parcours permanent et les éléments interactif

Le parcours permanent, vous emporte dans l’univers de la vigne. Comment sont cultivés les vignes, où dans le monde et pourquoi, dans l’histoire (même les égyptiens consommaient le vin). Ensuite vous découvrez tout autour du vin, comment il est produit, les notes, les parfums. Le musée est interactif, vous utilisez une sorte de smartphone, pour toucher des repères NFC pour en savoir plus, lancer des vidéos, des animations. Il y a aussi des tables avec des chefs ou spécialistes qui discutent autour de la table pour vous expliquez le vin au mariage, ou sur les tables du monde. Compter une après-midi pour bien tout faire, c’est riche et vous y passerez facilement 4 heures :)

Bref vous ressortirez de cette endroit remplis de connaissances sur le vin, le boulot des concepteurs du musée est grandiose. Ensuite, direction l’ascenseur pour monter dans le belvédère, pour la dégustation d’un vin. Les serveurs et serveuses prennent le temps de tout vous expliquer, pour ma part, j’ai choisi un vin rouge Serbe pour les notes compotés et proche d’un Cabernet, il était surprenant et très bon. Faite un tour sur la passerelle pour la vue.

Dégustation dans les hauteurs du belvédère.
La salle de dégustation

Direction la rive gauche !

Pour beaucoup, Bordeaux se limite à la rive droite et le centre-ville. Oubliez cette idée, l’aventure sur l’autre rives est un délice ! En sortant de la Cité du vin, marcher vers le pont Chaban Delmas et prenez une pause soleil dessus.

La partie central du pont se lève pour les bateaux… il est fermer à la circulation ce jour-là !

Sur les berges de la Garonne votre balade sera agréable, en marchant vers le sud, arrêtez vous au Darwin, une friche très connus maintenant et qui vaut le détour.

Faites le tour de l’épicerie bio et équitable du Magasin Général, ou passé directement dans la partie réfectoire prendre une Darwin Beer et installez-vous dehors sous le porche, dans les canapés ou sur les cotés sur les tables en bois au soleil en fin d’après-midi. Ou manger sur place, des menus du jour qui change souvent avec des produits frais et beaucoup de créativité.

Le Darwin est un lieu de vie, un éco-système. 
- Espaces de co-working
- un emmaiüs
- un skate parc et une piste de sport ou des compétition de Derby sont organiser
- un réparateur de vélo
- le Darwin custom ou vous pouvez travailler la photo, réparer des skates, faire un barbecue.

Les amoureux-amoureuses du Street-Art, chercheront les affiches, collages, sculptures, graffitis.

Un collage de Bastien Bonnarme

A Bordeaux, beaucoup flâne et passe du temps au Jardin public de la rive droite, pourtant en sortant du Darwin, faite un tour par le parc Angélique puis en face au Jardin botanique. Moins peuplé que le Jardin public, la balade y est agréable et on s’invite à lire les explications sur les plantes.

Le Jardin Botanique

Une fois à la fin du jardin, aller en direction du quai des Queyries soit pour prendre le pont de pierre, mais je vous conseils de prendre le bateau pour retourner à Quinconces, pour profiter du pont depuis l’eau.


Un peu d’art contemporain

Paris à 4 musées d’art contemporain… Bordeaux en a 1 et il n’y a que le meilleur. Le CAPC de Bordeaux, dans un très beau ancien entrepôt colonial réaménagé, vous pourrez voir les expos temporaires et permanentes pour 6,50€. Dans la collection permanente, beaucoup d’artistes présents, Vincent Bioulès, Daniel Dezeuze, Simon Hantaï, Mike Kelley, Annette Messager, Ed Ruscha, Richard Serra. Les [sic] œuvres de la Collection du CAPC sont présentée dans une exposition “Ainsi etait-ce écrit” au dernier étage du bâtiment.

Hésitez pas à aller sur la terrasse voir les deux œuvres in-situ de Richard Long.


Passages obligatoires du centre-ville historique

Le miroir d’eau sur les quai en face de la place de la Bourse

Le miroir d’eau peut-être votre point de départ, en passant par la place de la Bourse vous arriverez plus loin sur la grande rue commerçante de la ville, la rue Sainte-Catherine, vous aurez de quoi faire du shopping si vous avez envie (éviter le jour des addicts, car la rue est bondée… C’est le samedi !).

Fontaine Place de la Bourse

Remonter la rue vers l’Opéra — Grand Théâtre, en passant par le passage de la Galerie Bordelaise puis profiter un peu de la place de la comédie. A l’Opéra — Grand Théâtre, regarder le menu du restaurant “ Le Quatrième Mur” dirigé par Philippe Etchebest.

De la Galerie Bordelaise à l’Opéra — Grand Théâtre

J’ai pu réserver une table pour tester la bistronomie du chef, le voyage m’a pas déçu ! Entrée, Plats et dessert pour 49€ le soir, au choix parmi 3 plats pour chaque partie. Aussi beau que bon.

Entrée (Crevettes grises sur son lit de quinoa, Radis et vinaigrette à la Bergamote), Plat (Côte Angus et sa carotte fondante, croûtons à l’ail purée de moelle et sauce au vin), Dessert (Pêche déguisée sur craquant, mousse au thé vert, purée du verger)

Depuis l’Opéra remonter la rue Cours de l’Intendance, passé par la place Gambetta, voir l’une des nombreuses portes qui délimitaient la cité du moyen-âge. Puis redescendez vers la Place Pey Berland, vous y découvrirez qui était Jean Moulin l’architecte du premier Bâtiment de la Caisse d’épargne et voir en bronze, la reproduction de la cathédrale Saint-André qui sera devant vous, contournez là par la droite et dirigez-vous vers la tour du Pey-Berland.

Ici vous pourrez gravir les 229 marches pour voir le centre de Bordeaux, avec un panorama unique à 50 mètres ! (6€ — gratuit pour les -26 ans) Attention, il y a parfois beaucoup de monde et même avec l’horaire de fermeture (je parle de mon #fail) vous pouvez ne pas monter. Le mieux est d’y aller le matin.

Enfin le dernier passage obligatoire, sera la place des Quinconces.


Voilà, il y a encore beaucoup à voir dans cette ville ! Peut être l’objet d’un prochain voyage :)

Quartier de Bordeaux-Lac

tip-thingz : Hésiter pas à monter vers Bordeaux-Lac et Bruges à 15 min du centre en tram C, pour vous loger (moins cher que le centre-ville). Le changement entre les deux est très différents.

Passer par le quartier des Chartrons, très en vogue, le nouveau quartier des Hipsters et Bobos (restaurants, boutiques…).

Pour les transports, si vous restez plus de 3 jours et que vous-êtes pas sur, de faire toutes les sorties comprises dans le citypass. Faites le calcul de vos sorties (nous avons pris le pass transports 7 jours à 13,50€ ce qui nous revenais mois cher). Renseignez-vous sur le site des transports Bordeaux Métropole.

Vous trouverez çi-dessous la maps sur laquelle j’avais noté pleins d’adresses !

Merci pour la lecture, et à très vite pour d’autres thingz.
Quentin —