Les prémices d’un engagement (1/3)

Où leur aventure commence.

Laetitia Striffling ©

58 personnes, 10 jours, 4 villes. Un bus, le job de leur rêve, changer la société.

Ticket for Change emmène pendant 10 jours dans un tour de France 58 personnes qui souhaitent s’engager par le travail et l’entrepreneuriat social afin de les accompagner et les faire passer à l’action. Tout est expliqué ici:

Présentation du ticket tour

L’objectif de cette série d’article est de comprendre ce qui amène cette soixantaine de participants à s’engager. Ils ont déjà fait un pas vers l’avant. Leur parcours d’engagement a commencé pour eux en s’inscrivant à ce Ticket Tour mais qu’est ce qui fait qu’ils en sont arrivés là ? Qu’est ce qui fera qu’ils voudront persévérer dans la voix de l’entrepreneuriat social?

Pour cela je vais suivre 4 entrepreneurs sur 3 projets et comprendre ce qui pousse ces personnes à s’engager ainsi que l’évolution de leur vision de leur engagement.

Aujourd’hui je vous présente le premier entrepreneur du changement : Antoine Coulaud.

Antoine Coulaud

Quand un engagement en entraine un autre.

Laetitia Striffling ©

Antoine, c’est ton pote au parcours classique, étudiant en école de commerce, spécialisé en Finance qui travaille dans un grand groupe, mais qui sent ce besoin permanent de se tester, qui se pose de nombreuses questions sur pourquoi il se lève le matin, quel impact il a vraiment, quelle est sa place … Antoine tranquillement installé dans sa grande entreprise ne sourit plus au quotidien alors Antoine démissionne et décide de prendre sa vie en main.

En donnant un coup de main régulier à i-boycott, il réalise que le véritable pouvoir de changement et de décision vient avec notre utilisation de notre carte de crédit. Finalement, nous votons dans les urnes tous les 5 ans, mais davantage à chaque passage en caisse. Persuadé que la consommation est la base de tout, il décide de dépenser autrement. C’est de cette conviction forte que naîtra son projet entrepreneurial.

Ayant suivi le MOOC Ticket for Change x HEC Paris, son envie d’agir grandi, et il cherche à rebondir après sa démission. Il décide d’apprendre à coder en se formant avec le Wagon. Là-bas, il n’attend plus pour parler de son projet, pitch l’idée à ses camarades et ni une, ni deux, la sauce prend et ils codent We Dress Fair.

We Dress Fair vient d’une mauvaise expérience utilisateur et d’une prise de conscience. Antoine a longtemps cherché des vêtements pour homme répondant à certains critères éthiques, mais a toujours eu du mal à franchir le pas, ne connaissant ni la signification de tel ou tel label, ni si l’entreprise respectait vraiment les critères ou si elle jouait simplement avec la réglementation. Résigné et déçu de lui, il décide de commander sur un grand site de e-commerce et apprend quelques jours après que l’entreprise faisait travailler illégalement des enfants syriens réfugiés en Turquie. Et là ça en est trop ! Antoine est contrarié, mais déterminé à faire changer les choses, il s’inscrit à Ticket for Change pour commencer à avoir son propre impact positif et aider les autres à en avoir un par leurs achats.

Antoine souhaite avec WeDressFair, apporter de la transparence dans l’une des industries les plus opaques du monde & permettre à tous de trouver des vêtements en accord avec leur éthique. Il rêve d’une prise de conscience générale sur le sujet de l’habillement responsable et de ce qu’il y a derrière l’achat d’un T-shirt à 5€ . Il propose un référencement des produits triés par critères éthiques (matières biologiques, matières recyclées conditions de travail …). Vous pouvez également retrouver sa revue de presse sur son site

Antoine n’est pas réellement un grand passionné de la mode, mais par contre il adore le problème de l’habillement responsable. Et comme ticket aime répéter :

Tombez amoureux de votre problème pas de votre solution.

Passé de l’indigné du canapé à l’acteur du changement, Antoine arbore désormais un grand sourire et est ravi de pouvoir enfin changer les choses.

Call to action

Si tu as aimé cet article n’hésite pas à faire parler les claps et à me suivre pour ne pas rater les prochains articles Léo ANIESA ! ❤

Pour comprendre dans quelle démarche s’inscrit cet article c’est par ici :

Pour suivre le tour de France Ticket c’est sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter. D’autre articles arrivent sur Ticket for Change Stories.