Cette sensation de liberté. — Crédit Photo : Joshua Earle

Pourquoi participer au programme Ticket for Change peut changer votre vie

Temps de lecture estimé : 5-6 minutes

Du 15 mars jusqu’au 22 avril 2016, TicketforChange a ouvert les inscriptions pour son programme entrepreneur et intrapreneur.

Ayant été un participant de l’édition 2015, l’occasion est toute trouvée pour vous raconter ce que Ticket peut vous apporter et pourquoi vous devez absolument y participer !

Lancée en 2014, Ticket for Change est une start-up sociale qui a une mission : activer les talents pour changer la société par l’entrepreneuriat.

Ils ont défini un programme d’accélération des premiers pas pour permettre à n’importe qui d’approfondir, tester et lancer une idée qui répondra à un problème de société.

Voici une partie de l’équipe de Ticket for Change. Celui qui ne souriait pas avait droit à un gage.

Pour ce faire, ils ont imaginé un voyage-déclic inspiré du Jagitri Yatra, une ONG indienne qui promeut l’entrepreneuriat social en proposant à 450 jeunes de rencontrer des acteurs de changement très impactants en Inde en 15 jours.

Ne s’arrêtant pas là, l’équipe de Ticket a conçu un MOOC avec HEC (en 2015), des séminaires en entreprise (Corporate for Change) et un programme d’accompagnement (Ticket for Action) pour accompagner les premiers pas d’entrepreneurs.

Leur dernière grande victoire ? Celui d’avoir été l’un des 4 lauréats du Google Impact Challenge 2015 en remportant 500 000 € pour développer une plateforme numérique qui permettra de « partager des bonnes pratiques, d’échanger avec des mentors et d’accélérer des projets d’entrepreneurs sociaux. »

Pour vous rendre compte du temps passé, il y a deux ans, le Brésil en prenait 7 face à l’Allemagne. Voilà.

Les trois (grands) critères de sélection

Pour participer à l’aventure Ticket for Change, vous devez déposer votre candidature en ligne et répondre aux questions avec la plus grande sincérité.

Pas besoin de CV, ni de lettre de motivation et encore moins d’un diplôme pour entreprendre ! Ça, c’est du passé !

Ainsi, trois critères de sélections non-académiques ont été définis pour évaluer le potentiel d’un candidat.

  1. La détermination à faire bouger les lignes : en tant qu’étudiant ou salarié, est-ce que vous avez agi à votre façon pour tenter de résoudre un problème qui vous a déjà empêché de dormir ?
  2. Le potentiel de leadership : êtes-vous capable de mener un projet, faire preuve de diplomatie, de stratégie dans l’intérêt de la vision que vous avez définie ?
  3. Le potentiel de l’idée : est-ce que vous savez à quel besoin vous vous attaquez tout en ayant une idée de solution concrète pour répondre à ce problème ?

Je vous conseille vraiment de ne pas prendre la candidature à la légère et de prendre le temps de préparer votre dossier.

D’autant plus que les critères de sélection ont été renforcés pour sélectionner les meilleurs participants de tous horizons. Voici les nouveautés pour 2016 :

  • Tous les candidats devront avoir une idée précise : Ticket ne sélectionne plus par l’envie et la motivation.
  • Pas de limite d’âge : tout le monde peut donc tenter sa chance, même si l’équipe précise qu’ils « veilleront à s’assurer d’une forte de représentativité de jeunes entrepreneurs. »
  • Participer en équipe, c’est possible : dans la limite de trois participants.

De plus, Ticket for Change ne propose plus un voyage unique, il revêt la forme d’un programme de 6 mois pour passer de l’idée à l’action.

Oui, réfléchir dans un skatepark à Bordeaux prend tout son sens.

Ce que Ticket for Change PEUT vous apporter

Tous les participants sont unanimes : il y a un avant et un après Ticket.

Le voyage est un prétexte pour se nourrir de choses positives, d’exemples à suivre, d’actions à entreprendre, c’est une expérience inédite.

Comme le disait Jean-Paul Delevoye, un de nos parrains :

« Puisque vous êtes chanceux, vous êtes aussi responsables. Ce trésor, mettez-le en pratique comme vous l’avez découvert : partagez-le. »

Il serait bien trop long d’énumérer tous les bénéfices que j’ai pu tirer du voyage alors voici mes dix bonnes raisons pour candidater au programme Ticket for Change.

  1. Pour développer un esprit entrepreneurial : les entreprises gagnent en influence là ou celles des politiques déclinent. Comprendre ce monde, c’est avoir les clés pour essayer de changer les choses à grande échelle.
  2. Pour identifier et découvrir vos talents : il est nécessaire pour tout aspirant entrepreneur/intrapreneur de matérialiser les valeurs qui l’animent et les talents qui le caractérisent pour les confronter au monde.
  3. Pour faire partie d’une communauté d’entrepreneurs : si l’argent est le nerf de la guerre, le réseau en est son revers. Essentiel !
  4. Pour tester, expérimenter, lancer une idée rapidement : c’est un processus long, périlleux, mais avec des gens compétents qui vous aident à faire des erreurs plus vite, c’est mieux.
  5. Pour créer votre job, parce qu’il n’existe pas encore : parfois, les tendances émergent bien plus vite que leur mise en application. Comme disait Gandhi « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».
  6. Pour oser essayer : parce que personne n’a jamais regretté de l’avoir fait.
  7. Pour adopter un regard neuf sur le monde : passer une dizaine de jours à la rencontre d’entrepreneurs, prendre le temps de chercher ce qui vous anime, et enfin passer à l’action comme jamais vous n’avez osé le faire, ça ne peut que vous ouvrir à d’autres perspectives de vie. Vous avez lu l’article de Delahaye Théo sur les « 6 raisons qui nous prouvent que l’école ne nous prépare pas à la société de demain » ?
  8. Pour avoir accès à des partenaires privilégiés : si votre projet les intéresse, ils pourraient vous soutenir en mettant à disposition les moyens nécessaires (fonds, conseils, locaux, opportunités, incubation, etc) pour développer votre solution.
  9. Pour écouter des parrains et des pionniers inspirants : Muhammad Yunus, Emmanuel Faber, Pierre Rabhi, parfois les histoires de chacun sont tout aussi importantes et intéressantes que les projets qu’ils portent.
  10. Pour des souvenirs inoubliables : confronter ses différences, partager vos rêves, vivre des choses avec un groupe qui vous apporteront beaucoup. Retrouver une telle atmosphère de bienveillance est très difficile, c’est quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs.
Le tour Ticket for Change 2016

Un pari sur l’entrepreneuriat de demain

« Le rôle d’une entreprise, c’est de maximiser la valeur qu’elle créé pour ses actionnaires », cette phrase, qui a dicté la vision du capitalisme depuis 50 ans, enferme l’entreprise dans une logique qui est contre-nature et qui ne respecte pas la vie.

Dans ces temps de crises économiques, écologiques, philosophiques et organisationnelles, se réinventer n’est plus une option, mais nécessaire. Ce contexte a aussi remis en cause des certitudes. Il est possible de créer une entreprise dans laquelle les actionnaires décideraient que la valeur créée soit réinvestie dans la mission de l’entreprise.

Ce qui soulève une question intéressante : de nos jours, quelle est la mission d’une entreprise ?

« Au lieu de diviser le profit, le social business multiplie par le sens. C’est une forme de réponse de l’inconscient collectif à ce que devrait être l’économie au 21e siècle. » — Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone

La seconde révolution industrielle touche à sa fin que la troisième arrive déjà. Comme le disait Mathieu Baudin, le directeur de l’institut des Futurs Souhaitables (Le blog de l’IFs) : « Les utopistes, ce n’est plus nous, ce sont ceux qui pensent qu’on peut continuer comme cela. »

Dans la récente interview donnée pour Encore Magazine, Matthieu Dardaillon, co-fondateur de Ticket for Change, déclare :

« Toutes les organisations qui ne prendront pas en compte les 3 aspects économiques, sociaux et environnementaux seront amenées à mourir. Parce que toutes celles qui ne valorisent que l’aspect économique à tout prix ne se rendent pas compte que ces enjeux deviennent des coûts financiers à plus long terme. Et à l’inverse, si les organisations qui cherchent à avoir un impact social et environnemental ne trouvent pas de modèle économique pérenne, ça ne peut pas fonctionner. C’est en associant ces 3 plans que l’on installe une durabilité. »
Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles qu’on pourrait traduire en deux mots : utopiste réaliste.

C’est un vrai pari sur l’avenir. À l’heure où des investisseurs milliardaires misent sur le transhumanisme, la robotique, ou même l’immortalité, d’autres veulent composer autrement face aux grands enjeux de ce XXIe siècle.

Dans cette dynamique universelle de l’ère entrepreneuriale, une chose est sûre : le monde à besoin de plus d’entrepreneurs.

Si les erreurs sont autant de futurs qui tentent de se manifester, l’innovation, elle, est une désobéissance qui a réussi. Alors, qu’attendez-vous pour candidater ?

« Quoi que tu rêves d’entreprendre commence-le, l’audace a du pouvoir, du génie, de la magie. » — Goethe.

Vous en voulez plus ? Je vous invite à vous inscrire à ma newsletter, La Minute Essentielle. Chaque semaine, je vous enverrai le résumé d’un best-seller qui vous présente idées et stratégies pour vivre une bonne vie. Essayez, vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.