5 choses à savoir sur le futur Parc des Expositions

Image non contractuelle — © OMA

Le futur parc des expositions de Toulouse Métropole (PEX)se situera au Nord-Ouest de l’agglomération sur les communes d’Aussonne et Beauzelle, à proximité de l’aéroport et de la zone d’activités aéronautiques Aeroconstellation. Voici 5 choses à savoir sur le “PEX” :

Un symbole architectural

L’équipe de maîtrise d’œuvre, dirigée par Rem Koolhaas s’est associée les compétences de deux cabinets d’architectes Toulousains : Taillandier Architectes Associés et Puig-Pujol Architectes. Le projet, de dimension européenne, s’étend sur 100 hectares, dont 25 hectares de bâtiments en enceinte.

Image non contractuelle — © OMA

Un financement public

Toulouse Métropole, avec l’aide du Département de la Haute-Garonne et de la Région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, financera ce projet dont le coût total s’élève à 311 millions d’euros.

Toulouse Métropole finance 179 millions d’euros d’investissements, soit l’équivalent de 70 millions d’euros d’investissement direct d’ici 2020, et un remboursement d’emprunt de 5 millions d’euros par an pendant 25 ans. La Région et le Département participent respectivement à hauteur de 15% du projet, soit 45 millions d’euros chacun. Tisseo-SMTC dans le cadre de la contractualisation pour le tramway — la ligne T1 desservira le futur PEX — participe à hauteur de 22 millions d’euros.

Image non contractuelle — © OMA

Des travaux de grande ampleur

3 ans de chantier : jusqu’à 800 personnes employées par jour 10 grues

700000 mètres cubes de mouvement de terre, soit l’équivalent d’un an de terrassement sur l’agglomération

7 000 tonnes d’acier

70 000 mètres carrés de surface couverte

6 000 places de parking-silo

Des retombées substantielles pour l’économie locale

850000 visiteurs et 9500 exposants par an, selon les prévisions de l’exploitant GL Events. Entre 200 et 400 euros, c’est la dépense moyenne par jour et par congressiste. La tenue de salons, de congrès et de grands évènements sportifs, de loisirs…favorise l’activité locale de prestations de services (audiovisuel, restauration, maintenance, sécurité, création de stands, scénographie…)

Calendrier prévisionnel

2016 : consultations et choix des entreprises
La première phase qui démarre fin février porte sur 26 lots : 8 lots d’infrastructures (terrassements et voiries extérieures, signalisation routière, assainissement pluvial, réseaux secs et humides, dispositif de retenue, voirie et réseaux en enceinte, ouvrages d’art et éclairage public) et 18 lots de bâtiments concernant le grand hall d’expositions et le parking silo.
La seconde phase en octobre-novembre portera sur la halle des conventions et le tramway
 2017 : démarrage des travaux généraux de terrassement et de la construction des bâtiments
 2018–2019 : poursuite de la construction et mise en service échelonnée des voiries, construction des bâtiments et du tramway
 2020 : livraison du grand hall d’exposition à l’exploitant GL Events au premier trimestre et ouverture au public du grand hall au troisième trimestre
 2021 : ouverture de la halle des conventions