Un plan d’investissements inédit 2015-2020

Entre 2015 et 2020, Toulouse Métropole a choisi d’investir massivement pour faire face à son développement record, soutenir l’emploi local et améliorer la qualité de vie.

Dans un contexte financier difficile et contraint, sélectionner ces investissements est indispensable.

Toulouse Métropole distingue quatre priorités :
les déplacements, le développement économique, les grands projets et l’habitat.

Transports

Fluidifier les déplacements pour accompagner et anticiper la croissance démographique, le développement économique et urbain.

552 millions d’€ de dépenses d’investissement d’ici à 2020

Un exemple : la 3ème ligne de métro

De Colomiers-Gare à Labège-Gare, cette troisième ligne vise à irriguer la zone aéronautique et aéroportuaire en passant par le bassin d’emplois de la Vache-Fondeyre, la gare Matabiau, une interconnexion à François-Verdier avec la ligne B, le pôle d’activités de Montaudran et le Sicoval. Soit près d’un emploi sur deux de la grande agglomération ! Le projet est soumis au débat public cet automne. Le plan de financement a été présenté en juillet 2016.

Économie

Favoriser l’innovation et le développement pour soutenir la création d’emploi local.

Toulouse Aerospace Innovation Campus sort de terre à Montaudran
188,3 millions d’€ de dépenses d’investissement sur la période 2015–2020

Un exemple : Le Small Business Act

La Charte des marchés publics (Small Business Act) vise à faciliter l’accès des PME/TPE aux marchés publics. En 2015, sur un volume de 691 millions d’euros de commande publique, 41,3% ont bénéficié à des PME. 67% ont été attribués à des entreprises situées sur Toulouse Métropole (contre 60,5% en 2014) et 42,5% à des entreprises toulousaines (contre 38%).

Grands projets

Construire l’avenir de la Métropole et la conforter à un niveau international.

Les travaux du nouveau Parc des Expositions débuteront en 2017
540,5 millions d’€ de dépenses d’investissements sur la période 2015–2020

Un exemple : Le nouveau parc des expositions

Installé sur les communes d’Aussonne et Beauzelle, le nouveau parc des expositions (PEX) accueillera des manifestations d’envergure (foires, salons, compétitions sportives, concerts, etc.). Son financement
 a été bouclé en 2015. Toulouse Métropole portera le plus gros avec 179 millions d’euros d’investissements, la Région Occitanie et le Département de Haute-Garonne participeront à hauteur de 45 millions d’euros chacun, Tisseo-SMTC financera 22 millions d’euros. Les premiers appels d’offre pour la construction du PEX ont été lancés en février 2016, les travaux débuteront en 2017. Ouverture du grand hall d’exposition en 2020, de la halle des conventions en 2021. Ce sera le 3e plus grand parc de France.

Habitat et cadre de vie

Un environnement plus accueillant pour offrir une meilleure qualité de vie aux habitants de Toulouse Métropole.

© Dominique Viet / Toulouse Métropole
293 millions d’€ de dépenses d’investissement sur la période 2015–2020

Un exemple : Le plan d’urbanisme en concertation

La modification du Plan Local d’Urbanisme sera adoptée à Toulouse fin 2016. Pour plus de cohérence et un meilleur équilibre, un projet urbain sera élaboré à l’échelle de la Métropole. Le Plan local d’urbanisme intercommunal et de l’habitat (PLUi-H) est en cours d’élaboration et sera appliqué en 2019. Une concertation est organisée jusqu’en 2017 auprès des habitants. Téléchargez le cahier de concertation et déposez votre avis sur toulouse-metropole.fr

Autres investissements sur la période 2015–2020

Réseau pluvial : 53 millions d’euros

Déchets : 42 millions d’euros

Digues : 7,9 millions d’euros

Écologie urbaine : 6,3 millions d’euros

Propreté : 6 millions d’euros

Sports : 6 millions d’euros

À quoi servent vos impôts ?

Pour 100€ d’impôts pays en 2016 (part Toulouse Métropole)

Pour aller plus loin

Le budget primitif 2016 a été voté au conseil métropolitain du 17 décembre 2015. Il acte le transfert vers la métropole d’équipements et services. Après intégration de ces transferts, le budget 2016 de Toulouse Métropole s’élève à 1,58 milliard d’euros.

Lire la suite sur le site de Toulouse Métropole