Valentine et Samuel de Causons — 1/2

Julia Madec : “Comment aimez-vous qu’on vous présente ?”

Valentine et Samuel : “En parlant de Causons ! Causons est une association qui vise à inverser le processus « classique » des cours de langue. Ce sont les personnes réfugiées qui donnent les cours, dans leur langue maternelle. Ils seront donnés en petit groupe de 5 à 10 personnes, à tarifs préférentiels, et hébergés par des institutions partenaires. Mais ce n’est pas tout :) Le thème central de l’association, c’est l’interculturel. On a donc aussi pour projet de proposer, en parallèle des cours de langues, des soirées à thèmes ainsi que du babysitting.

En fait, nous souhaitons transposer en France le mode de fonctionnement de l’association brésilienne Abraço Cultural, qui s’est remarquablement développée, avec 40 profs et 800 apprenants à ce jour. Nous sommes encore en phase de construction, avec une phase de formation prévue en Juillet pour les futurs profs, et un manuel de formation à préparer d’ici là. Les personnes réfugié.e.s « professeurs » ne sont pas forcément toutes des professionnelles de l’enseignement, mais elles sont formées et encadrées par des professeurs qualifiés. Un des encadrants pédagogiques pour la langue arabe est par exemple professeur à l’INALCO”

Valentine et Samuel avec Julia @Kiwanda

J : “Quel son vos rôles au sein de l’organisation ?”

V & S : “Comme on est encore en construction, c’est difficile de vraiment définir clairement le rôle de chacun, mais c’est plus ou moins organisé comme cela. Mais on est tous très impliqués sur le projet, à tous les niveaux .

Hélène R est la présidente de l’association, et elle est à l’origine du projet. Guillaume s’occupe du développement et de la concrétisation, et c’est également le trésorier officiel. L’autre Hélène est la responsable du côté pédagogique du projet, Tibri s’occupe de la traduction, Valentine des partenariats et Samuel de la communication.

Nous faisons le point toutes les 3 semaines, ou nous retrouvons au cours de soirées partenaires.”

J : “Comment en êtes-vous venus à faire cela ?”

V & S : “Hélène R se trouvait dans le même groupe scout que Valentine et Samuel, puis elle a rencontré Guillaume par la suite, et Hélène bis via l’association We are Ready Now. Nous avons tous eu des expériences par le passé avec des personnes réfugié.e.s, ainsi qu’une sensibilité au monde associatif. Par ailleurs Hélène recensait les initiatives sur place au Brésil.”

J : “Qu’est ce que vous voulez changer dans la société ?”

V & S : “Voir plus de soutien aux personnes sur le long terme, par l’intégration, la formation… L’inversion de processus « prof/apprenant » engendre plus de tolérance et de compréhension. En allant vers d’autres cultures, tout se mélange au mieux. Nous ne mesurons pas suffisamment à l’heure actuelle tout ce que les personnes réfugié.e.s peuvent apporter de par leurs qualifications, leur courage… c’est une vraie richesse. Occuper un emploi, même avec une petite rémunération, ça permet de retrouver un statut social, délié du statut administratif, de créer des liens. C’est une base valorisante.”

J : “Qu’est ce que votre travail vous apporte ?”

V & S : “Ce sera plus facile à expliquer lorsque le projet sera abouti. Mais c’est intéressant d’en parler au stade de l’expérience. Pour l’instant, c’est vraiment intéressant car tout est à construire, en termes de tâches administratives notamment. L’échéance de Septembre peut faire un peu peur… car nous nous sommes fixé pour objectif de lancer le projet pour la rentrée scolaire. Mais c’est très stimulant également ! Et ça y est, le lien pour former les profs fonctionne !”

J : “Pouvez-vous me décrire un aspect génial de l’avenir souhaitable ?”

V & S : “Qu’il y ait plus de lieux comme les Grands Voisins, propices à la naissance de mouvements citoyens qui repensent la démocratie en permanence. Et concrétiser les initiatives émergentes comme la primaire citoyenne, ou des initiatives comme “Ma voix”. L’innovation sociale est en pleine expansion.”

J : “Qui, selon vous, devrait être le sujet de notre prochain portrait ?”

“Utopia 56 (Yann et Gael Manzi), Attika Trabelsi/Sarah Zouak, Yassine Rifi (HumansRelais)”

Valentine et Samuel de Causons


Signé : Valentine, pie, Samuel, beau parleur et Julia, carpe.

Pour contribuer : traitdunion@singa.fr ;https://www.facebook.com/groups/contributeurstraitdunionsinga
Pour se renseigner : www.traitdunion-singa.strikingly.com ;www.medium.com/trait-dunion ;https://www.facebook.com/TraitUnionSinga/

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.