Quelles solutions, pour mes emails ?

Que ce soit pour se connecter sur un boîte existante, ou s’en créer une nouvelle !

Nous n’avons pas encore réalisé de rencontre UDON sur ce thème… A faire?

Besoin d’un nouvel email pour les enfants ? Devrions-nous les assujettir à la surveillance massive et à l’exploitation de leurs données personnelles ?

Entre se simplifier la vie et sortir de la surveillance, que ce soit contre une multinationale ou un gouvernement, la réponse est souvent:

“Je n’ai rien à cacher !”

et donc la solution la plus simple, sera la gratuite sous haute surveillance…

Toutefois, les risques les plus grands ne seront probablement pas les plus visibles à ce sujet…cf. https://medium.com/p/c169451d73bc

Alors vous trouverez ici, en Crowdsourcing que vous pourrez éditer, un tableau comparatif des solutions que j’ai initialisé, et que d’autres compléteront:

Dans tous les cas, les emails associés à un FAI (Fournisseurs d’Accès Internet), genre Bluewin, Orange, Sunrise, VTX… sont à mon avis à proscrire. Sauf si ces derniers permettent de maintenir sa ‘mailbox’, voir de la créer, sans disposer d’un abonnement d’accès Internet chez eux (Ce qui est de plus en plus souvent le cas).

Nice to Have: Prenom@MonNom.tld

Le top de la personnalisation et de l’indépendance numérique, c’est de disposer de son propre nom de domaine. C’est bien moins coûteux que nous le pensons, et c’est techniquement bien plus accessible que le croyons !

1 mailbox en Prenom@MonNom.ch, avec 100 MB, c’est 9 CHF par année !

Par la suite, je vais créer des alias et les rediriger vers multiples Gmails, avec 15 GB de stockage gratuits, sans pub, mais profilages garantis… Mais on peut faire sans, et choisir un autre hébergeur, comme ProtonMail

A proscrire: ‘.Name’

Ne pas utiliser les offres proposant “Prenom@MonNom.Name”, les “.name” sont des pures arnaques financières, car vous devez payer chaque prénom, et sans même simplifier ni fournir un Mailstore… Prenez plutôt un “.net” ou “.ch”, un “.club” ou autre qui vous donnera le contrôle de tout le domaine associé, et donc tous les prénoms de votre choix, et sous votre contrôle (Quitte à créer un club pour partager avec tous vos homonymes).

Venir à un http://intergen.digital pour se faire aider à le faire, ou me contacter ;-)


Mon choix personnel ?

Personnellement, je milite contre l’exploitation abusive de nos données et pour la mise en place de véritables règles éthiques dans le monde numérique, et physique, y compris et particulièrement pour les multinationales. Toutefois, j’utilise les outils de Google depuis des années, et pour toute la famille, en pleine connaissance des risques associés, avec des alternatives sécurisées annexes pour les contenus sensibles. J’utilise aussi Office 365 à titre PRO, avec Outlook et Yammer. Ce n’est guère un choix, je dois suivre le “marché”. Mes activités annexes et “PRO bono” consistent donc à “conscientiser ce marché”, et promouvoir la “culture numérique” libre pour tous, entre autre avec ces articles/blogs Medium, en (cc). Merci de liker tout cela ;-)


LEXIQUE:

  • Mailstore = Mailbox = Boîte eMails: En vrai le Mailstore est un espace de stockage pour plusieurs Mailboxes, mais on simplifie pour désigner le serveur de réception (récepteur SMTP), et émetteur SMTP pour mon compte email, géré par un administrateur système, ou dans le ‘Cloud’ (mais aussi avec des personnes et des ordinateurs). Il est accessible avec POP3 ou IMAP, pour fournir un accès via un client de messagerie, qui est l’interface de l’utilisateur… Il peut être privé (Exchange, Synology…) ou public (Gmail, Outlook.com/Hotmail, AOL mail…)
  • Client de messagerie = eMail client: Il va me permettre de copier et vider mes emails côté du serveur (Mailstore) sur mon poste de travail client: Mobile, desktop, tablette, laptop; via les protocoles POP3 (plus ancien) ou IMAP (plus moderne, mieux pour les mobiles): Outlook (logiciel), Eudora, Thunderbird, 66++ solutions
  • Webmail: Depuis un navigateur Web, je parcoure le ‘Mailstore’ sans passer par un client, mais via un interface Web (Browser), d’une façon similaire à un client eMail, mais sans copier les données en local. Je dois donc être connecté au réseau pour traiter mes emails: Outlook.com, Yahoomail, Bluewin, Gmail, 36++ solutions… Généralement, ce webmail est aussi son propre ‘mailstore’, parfois ne pouvant gérer que ses propres mails (Protonmail…), mais ce webmail peut généralement servir aussi de Client mail, en connectant IMAP/POP3 un mailstore tiers. Parfois, un Webmail n’est que “client” sans ‘Mailstore’ (Polymail…).

Principes:

Le schéma ci-dessous illustre le cheminement d’un email:

source: http://coewww.rutgers.edu/www1/linuxclass2010/lessons/Email/sec_1.php

Un client de messagerie, ou un Webmail va envoyer un email: Son propre serveur relai SMTP va demander au serveur DNS du domaine @destinataire.tld le MX record pour connaître le nom/IP du serveur SMTP associé à chaque groupe de destinataires selon le nom du domaine derrière le sigle @ (‘At’ ou ‘Arroba’). Il va ensuite prendre tous les emails en partance pour le même domaine dans sa pile d’envoi (spool), pour le transférer sur la pile du récepteur. Si ce dernier n’est pas disponible, l’émetteur SMTP va retenter plusieurs fois, dans les 2 ou 3 jours, puis renoncer et avertir l’émetteur par un NDR (Non Delivery Report) et vider sa pile. Si l’adresse email n’est pas valide, ou saturé, un NDR est immédiatement retourné à l’émetteur, avec le détail du problème.

C’est SMTP qui assure le transport des emails sur le Net.

Par contre; les protocoles POP3 ou plus récent IMAP, servent aux clients de messagerie email pour récupérer leurs emails stockés temporairement dans sa ‘Mailbox” (Mailstore) de son propre serveur de messagerie. De plus en plus, et facilité avec IMAP, les emails ne sont pas enlevés du ‘Mailstore’ pour rester accessibles, depuis un mobile ou un Webmail. A noter qu’en mode Webmail, le client se connecte sur un tiers service, le “Webmail http(s) server” qui se connecte sur le ‘Mailstore’, sans nécessairement utiliser IMAP/POP3.

Client de messagerie (eMail client) ou Webmail ?

Souvent ce même webmail (ex. Gmail) va être capable d’aller aussi chercher le contenu d’une autre ‘Mailbox’ en utilisant POP3/IMAP. Ce qui fait que votre webmail peut aussi faire office de client de messagerie, à la place d’un logiciel Outlook/Thunderbird localement installé et configuré sur un ordinateur. C’est alors très souple car universel (depuis un simple navigateur), mais nécessairement ‘en ligne’.

Avantage Webmail: moins de risque de perdre des emails, universellement accessible (mobile/tablette/web)

Inconvénient: En sus de la connectivité requise, de conserver tous ses emails actifs, indexés et en ligne 24h sur 7jours, va consommer bien plus de ressources que de stocker en local sur un client de messagerie, dans un ordinateur personnel que je stoppe quand je n’ai plus besoin…

Car si nous rencontrons souvent ce message en bas d’emails:

Force est de constater, que le papier s’avère plus durable que l’informatique, qui consomme actuellement probablement plus de 1,5 fois l’énergie requise pour tous les trafics aériens de la planète ! Alors nous devrions les remplacer par celui-ci:

Réutilisation libre, pour lutter contre l’infobésité, par les conseillers numériques d’ICT-a.ch