Témoignage membre #5 / Groupeer, le boîtier avec lequel on ne se perd jamais !

Interview de Sébastien Tremey, co-fondateur de Groupeer

Quelles est l’origine du projet Groupeer ?

Le projet a démarré lorsque des moniteurs de skis nous ont fait part d’une problématique courante dans le métier qui était qu’ils passaient une grande partie de leur journée à compter les enfants ou à les chercher lorsqu’ils en perdaient un de vue. Sans solution à leurs problèmes, ils m’avaient alors demandé de regarder quelles étaient les solutions technologiques existantes sur le marché et je me suis alors rendu compte qu’il n’en existait ni pour leurs besoins ni pour toute activité de gestion de déplacement de groupe en général et notamment pour les enfants. Comment faire pour rester ensemble ? Comment faire pour ne jamais perdre de personne durant une sortie ? L’utilisation de petits drapeaux, de casquettes ou de jackets colorées comme signes de reconnaissance étaient les seules alternatives possibles mais ne nous convenaient pas.

Qui est Groupeer ?

Nous sommes trois associés ayant travaillé dans la télécommunication pour Neuf Cegetel puis SFR. Je travaillais aux achats sur les projets innovants et les décodeurs, j’ai plutôt une expérience dans le pilotage industriel. Il y a également Laurent De Metz qui était directeur des achats réseau et qui a une bonne expérience en termes de gestion et de pilotage du changement. Enfin il y a Stéphane Guindolet qui travaille toujours chez SFR et qui nous aide de loin fort de son expérience en développement de projets innovants d’un point de vue software embarqué et back-end. Nous nous connaissions déjà avant et lorsque j’ai lancé le projet je cherchais des associés, j’ai alors pensé à eux.

Groupeer, ça fonctionne comment ?

Groupeer, c’est un système qui permet d’alerter les parents ou les adultes qui encadrent les groupes de jeunes en cas d’éloignement anormal. Il s’agit de boîtiers électroniques qui comptent les enfants et signalent toute absence ou risque d’éloignement. Ces boîtiers intègrent une fonction de communication vocale qui permet aux membres du groupe de communiquer entre eux et avec l’accompagnateur. La solution peut également être utilisée sur un smartphone, via l’application mobile Groupeer. La solution Groupeer est une solution « device-to-device », qui fonctionne indépendamment des réseaux existants (GPS, GSM, …) , l’objectif étant délivrer le service quel que soit le lieu, l’environnement, le pays.

Groupeer n’est donc pas un outil de géolocalisation qui constitue à nos yeux une solution corrective que l’on emploierait en cas de perte et qui ne fonctionnerait que dans certaines conditions (outdoor, …). Groupeer est à 100% une solution préventive qui constitue une solution unique et efficace pour garder ensemble toutes les personnes d’un groupe. Groupeer apporte sécurité et sérénité aux déplacements en groupe !

Une fois le projet lancé, avez-vous été accompagné par une structure particulière ?

En fin 2014, lors de la création de l’entreprise, nous nous sommes posé la question de l’incubation. Nous avions alors tous les trois une quinzaine d’années d’expérience en entreprise et nous ne voyions pas la nécessité d’être accompagnés. Par hasard, nous avons découvert IncubAlliance et nous nous sommes rendu compte que le monde de l’entrepreneuriat et celui des grandes entreprises n’était pas le même. Nous avons alors décidé d’intégrer IncubAlliance et à la même période, nous étions également sélectionnés par le Welcome City Lab, un incubateur de Paris&Co qui nous nous accompagne encore également depuis. Nous avons également pu compter sur nos réseaux personnels respectifs que nous avons souvent sollicités dans nos choix stratégiques.

Produit Groupeer

Avez-vous dû faire face à une problématique particulière, à quel moment de votre aventure entrepreneuriale et comment les avez-vous résolus ?

La partie la plus sympathique était au début, lorsqu’on se pose des questions, qu’on fait des choix, qu’on se penche à longueur de journée sur le Business Model.

En effet nous avons financé sur fonds propres toutes les dépenses liées au produit Groupeer, de la phase de développement au prototypage fonctionnel, ce qui nous est vite revenu assez cher. La première réelle difficulté a alors été de lever assez de fonds pour financer l’industrialisation des produits et le lancement commercial. Cela a été finalisé en Octobre 2015 et nous avons équipé les premières écoles de ski en décembre 2015..

En soi, nos principales difficultés résident dans la trésorerie et l’accès au marché. Aujourd’hui, nous travaillons uniquement sur un modèle de B2B. Nous n’avons donc pas de réseau de distribution et proposons directement nos solutions aux entreprises comme UCPA, la Compagnie des Alpes, Unibail Rodamco…. Cela nous permet de nous faire connaître et de faire connaître la solution car nous n’avons aucun équivalent sur le marché au niveau mondial.

D’un côté, ça peut paraître sympathique de ne pas avoir de concurrence, mais c’est également compliqué car c’est à nous d’éduquer le marché et de faire la preuve de la valeur ajouté de la solution. Finalement, nous sommes contraints de devoir faire des pilotes qui sont des phases obligatoires pour la concrétisation des ventes, des phases assez longues.

Qu’est-ce qui vous a amené chez Usine IO ?

Cet hiver, nous avons équipé 5 écoles de ski et effectué de nombreuses démonstrations dans d’autres stations. Cela nous a permit de nous rendre compte que la logistique pouvait être un frein à l’équipement massif de ces écoles. En effet, pour équiper un cours de ski, il faut entre 13 et 16 Groupeer et lorsqu’une école emploie 100 voir 200 moniteurs, on arrive facilement à plus d’un millier d’unités à gérer. Nous avons alors décidé d’améliorer le produit en y incorporant un Cradle, c’est à dire une console de chargement à laquelle nous avons adjoint des fonctions d’appairage et d’administration. Il faut savoir que nos Groupeers sont à la base tous identiques, il n’y a pas de hiérarchie entre les boîtiers, et nous voulions que lorsque l’on constitue un groupe, il soit possible de déterminer un/des boîtiers « leader(s) » et des boîtiers « followers ».

Aucune solution satisfaisante n’existe sur le marché, et nous souhaitions aussi trouver une solution au point de fragilité que constitue les connecteurs micro-USB des Groupeers lorsqu’ils sont sollicités plusieurs fois par jour

Nous sommes donc venu développer notre premier prototype de Cradle chez Usine IO, une console de chargement permettant simultanément de configurer 48 boîtiers Groupeer et de les administrer (mise à jour, appairage, contrôle à distance,…), sans connections mécaniques (uniquement magnétiques). Nous avons pu le faire en un temps record chez Usine IO puisque ça ne nous a pris qu’un mois pour arriver en phase de commercialisation.

Comment avez-vous effectué les tests de votre produit ?

Pour les Groupeers, nous avons beaucoup été aidé par l’UCPA et l’ESF de Val Cenis, notamment pour les tests fonctionnels et le paramétrage. Les expérimentations nous ont permis d’affiner les réglages, identifier les défauts et améliorer les performances avant la mise sur le marché.

Depuis le 25 Avril, nous avons lancé un pilote dans un grand centre commercial du Sud parisien (Carré Sénart) : nous avons déployé 50 Groupeer (et le premier Cradle), qui sont proposés sous le nom de Kidphone par le centre commercial aux familles le temps de leur visite. Nous commençons à avoir les premiers retours et les résultats sont très positifs. C’est le premier test du prototype de Cradle, qui va nous permettre de faire 2 ou 3 autres versions avant d’envisager une industrialisation.

Quelles sont les prochaines étapes de votre projet ?

Aujourd’hui, nous déclinons nos solutions en gammes de produits : comptage, comptage + alerte, comptage + alerte + voix. Cette politique de gamme de produits nous permet de répondre précisément aux besoins des acteurs du marché : comptage de grands groupes, sécurité des groupes d’enfants en déplacement, expérience client des familles dans les parcs d’attraction ou les centres commerciaux, …

Notre prochaine génération de produit ira plus loin, notamment en termes de sécurité et de domaines d’activité, et devra nous permettre d’adresser de nouveau marchés, notamment le B2C. Nous commençons à y travailler dans une démarche de Design To Cost et les prototypes fonctionnels seront très certainement développés chez Usine IO. Notre objectif est d’avoir les premiers produits fin 2016.

Pour accompagner ces produits, nous travaillons également à une gamme d’accessoires (exemple : le Cradle) qui renforcent la valeur ajoutée de nos solutions.

Groupeer est membre d’Usine IO depuis mars 2016. Venez rencontrer nos experts et visiter nos ateliers.