Témoignage membre #11 / R-Pur, le masque anti-pollution

Retour sur le parcours de Flavien et de Matthieu, fondateurs de R-Pur.

Particules fines, pollen… l’air que nous respirons, en milieu urbain notamment, est depuis longtemps détérioré par de nombreux éléments. L’année 2015 a été marquée par les premiers essais de circulation alternée dans les métropoles françaises, rendant visible un problème sanitaire et écologique que tout le monde soupçonnait pourtant. La mauvaise qualité de l’air a été estimée, derrière la cigarette et l’alcool, troisième cause de mortalité en France en 2016.

Tel est le point de départ de Flavien Hello, co-fondateur de R-Pur. Lui-même motard et usager du périphérique parisien, la propreté de l’air respiré chaque jour est assez vite devenue une problématique qu’il s’est mis à considérer sérieusement. Après l’achat de plusieurs masques de protection anti-pollution peu efficaces, l’idée d’en créer un qui filtrerait correctement toutes les particules lui est venu : si lui souffrait de cette mauvaise qualité d’air, peut-être que d’autres s’en souciaient également ?

Matthieu Lecuyer, le second fondateur de R-Pur, a rencontré Flavien au cours d’un échange scolaire en Asie, où la problématique de la pollution environnementale atteint des degrés encore inconnus en France. Ce voyage a été une prise de conscience supplémentaire pour eux, car ils se sont vus confrontés à la gestion quotidienne d’un air de mauvaise qualité en milieu urbain. Quelques mois après leur retour et en parallèle de leurs emplois respectifs, ils s’attèlent à la réalisation des premiers éléments qui constitueront R-Pur. Très vite, ils réalisent l’ampleur de l’aventure et décident de se lancer à temps plein dans leur entreprise et dans la commercialisation de leur idée.

Matthieu Lecuyer et Flavien Hello, fondateurs de R-Pur

Encadrés par l’HeSam et l’incubateur des Arts et Métiers, ils décident de s’abonner à Usine IO pour constituer leur premier prototype et bénéficier de conseils et formations techniques. Leur expérience y a été tout à fait particulière : la facilité et la rapidité de prototypage chez Usine IO leur a permis d’avancer plus que prévu. En quatre mois, ils construisent eux-même un premier prototype fonctionnel ; très vite, R-Pur est parvenu à produire un prototype par jour. L’assistance apportée par les experts a notamment été complémentaire aux compétences dont disposait leur équipe : c’est la dimension technique d’ingénierie qui leur manquait durant les premières phases de développement. Les différentes conférences spécialisées proposées par Usine IO ont également été d’une grande aide dans la construction de leur projet : les thématiques des événements correspondent souvent aux besoins d’une jeune start-up.

Le design a par exemple été pour eux central lors du développement de leur produit, bien que le sujet leur ait été à tous deux plutôt étranger. L’expertise qui leur a été apportée ainsi que les retours d’utilisateurs ont mis en avant l’importance, et en particulier pour le public français, de l’esthétique de leur produit. Le design a constamment été retravaillé au fil du développement puisqu’il est l’un des éléments souvent cités lors des tests effectués sur le public.

Schématisation des technologies du masque R-Pur

Il est vrai que l’entreprenariat nécessite de multiples compétences et connaissances et R-Pur a d’ailleurs pu l’expérimenter : entre problématiques de communication, démarchages de prestataires et revendeurs, choix des matériaux, étude de marché ou encore design, les casquettes à enfiler sont nombreuses. Le plus important est de parvenir à rester crédible et digne de confiance face aux investisseurs et partenaires potentiels, qu’il est nécessaire de convaincre avant même parfois d’avoir une maquette du produit entre les mains. En ayant pas encore eu l’occasion de faire ses preuves, seules les idées et la manière de présenter son projet sont les rares armes d’un jeune entrepreneur. Face à un potentiel fournisseur d’un tissu révolutionnaire, Flavien a pu expérimenter la difficulté à vendre son idée à quelqu’un d’étranger au projet :

« Je dis souvent en rigolant qu’un entrepreneur a deux monnaies en main : l’argent et sa motivation. L’idée, c’est de savoir bien les gérer afin de n’arriver à bout d’aucune des deux. »

L’équipe de R-Pur s’est également rendue compte de l’importance de toujours se recentrer sur son but premier, à savoir développer le produit initialement voulu. Malgré les changements qui se font au fil de la création, il s’agit toujours de se rappeler de ses objectifs et de ne pas se laisser happer par l’appât du buzz ou des médias. En l’occurrence, Flavien et Matthieu souhaitaient répondre à trois besoins autour de l’effectivité de leur produit : l’efficacité de filtration de leur masque, le confort et la responsabilité sociale et écologique de leur production, avec des matériaux recyclables usinés en France. Monter une start-up répondait, sur un plan personnel, à un besoin de sens dans leur vie professionnelle : lancer un tel projet ne s’est pas fait par besoin d’argent ou de visibilité, mais par envie d’éduquer un marché, une société et un public. R-Pur est aussi une manière de faire prendre conscience de la problématique environnementale à grande échelle, en équipant des particuliers de façon à les protéger de la pollution ambiante.

Là est probablement la plus belle victoire rencontrée par l’équipe : les retours d’utilisateurs et de clients potentiels. Les lancements du site et des pré-commandes ont représenté des enjeux considérables puisqu’ils constituaient un premier pas vers la commercialisation de leur projet. Les feed-backs ont été plus que positifs. Plus de cent personnes se sont inscrites dès la première semaine pour réserver leur modèle. Plusieurs revendeurs physiques et en ligne ont également démarché R-Pur pour pouvoir distribuer leur produit dès que possible. Avoir correctement identifié les besoins d’un marché et être parvenu à y apporter les solutions nécessaires représente de loin l’un des plus beaux succès de la jeune start-up.

Maintenant, il ne nous reste qu’à leur souhaiter le meilleur pour l’avenir. R-Pur a déjà de nombreuses idées pour compléter ses gammes de produits et atteindre toujours plus de public. La protection des consommateurs restera pour eux la priorité. Vous pourrez les retrouver sur Viva Technology du 15 au 17 juin 2017 à Paris, suite au lancement de leur campagne Kickstarter qui démarrera le 6 juin 2017. N’hésitez pas à les soutenir, vous trouverez plus d’informations sur leur produit ici.

R-Pur est membre d’Usine IO. Si vous souhaitez rencontrer un expert et comprendre de quelle manière Usine IO peut vous aider à faire avancer votre développement : www.usine.io