Et que l’aventure commence !

Vivre sans frigo demande une réorganisation de sa cuisine…

En Novembre, j’ai quitté mon 34 m2 pour vivre dans un studio plus petit : 22m2. Dans un processus d’éliminer le superflu de ma vie, j’en suis arrivée à la conclusion que je n’avais pas besoin autant d’espace. 22 m2 était le minimum vital dans lequel je me sentais bien, comme dans un cocon.

Le seul hic à ce mignon studio : ma cuisine n’était pas du tout équipée. Pas de plaques, et surtout, pas de frigo. Si avoir de quoi cuisiner était vital pour moi, je me suis posée la question de la nécessité d’avoir un frigo : il est vrai qu’à ce moment là, c’était surtout une contrainte financière; entre les cautions, et le retour en freelance, je devais faire attention à ce que je dépensais. 
Mais surtout, avais-je vraiment besoin d’un frigo? Comme toute idée incongrue naissante dans ma tête, j’ai sérieusement considéré la question : il était sans doute possible pour moi de vivre sans frigo étant donné que :

  • je suis végétarienne : pas de crainte à avoir au niveau de la conservation de la viande ou du poisson.
  • je vis seule et j’achète majoritairement des légumes : je n’ai donc pas besoin de grande quantité, et les légumes peuvent se conserver facilement (ou alors, je tenterais des expériences bizarres, c’est bien aussi).
  • je consomme de moins en moins de produits laitiers (peut-être suis-je en train de tourner vegan sans le savoir ?), j’ai éliminé le lait de mon alimentation, je ne mange pas de yaourts, je ne cuisine pas avec de la crème fraîche… Mon seul plaisir gourmand, c’est le fromage.
  • je déteste les plats préparés : pas de plats Picards chez moi. J’aime tellement cuisiner que je préfère tout faire moi-même (dans la mesure du possible hein).
  • je retournais en freelance : plus de facilité à aménager du temps pour moi, dont faire les courses.

Étant sensible à la cause environnementale, éliminer le frigo me paraissait être “le grand saut” : économie d’énergie, et donc d’électricité, revoir sa façon de consommer (que j’ai déjà bien révisé !)… Autant de nouveaux défis qui commençait à faire battre mon petit cœur de rebelle. Et c’était décidé : j’allais vivre sans frigo, pendant un an et voir où l’aventure allait me mener. Et comme je risque de changer d’avis, je me suis dit que le tout était de mettre ça sur un blog, histoire d’avoir les mains bien prises et de faire ce défi jusqu’au bout ;) !