✨Osons réinventer notre manière de se former✨

Raphael Doukhan
· 4 min read

Nous sommes à la genèse d’un changement profond et mondial en matière d’apprentissage et d’enseignement.

L’Internet, cette terre promise, est en train de jeter les bases d’une nouvelle pédagogie où éducateurs comme apprenants créent, façonnent, collaborent et approfondissent leurs compétences au fur et à mesure que des interactions se créent.

Je m’appelle Raphaël, j’ai 21 ans et j’ai lancé le mouvement Noah, car j’ai la conviction que l’avenir de l’Éducation repose sur des réseaux éducatifs décentralisés, qui permettront à chacun de transformer chaque moment de sa vie en une expérience d’apprentissage, de partage et de bienveillance.

Description d’une utopie concrète, dans un système en crise :

Le déluge 🌧🌪 🌊

Le modèle éducatif américain, fondé sur le paradigme du 20e siècle a porté ses fruits dans les années 1950, encourageant la majorité des pays développés à mettre en œuvre une massification de leurs systèmes éducatifs.

Au premier abord, les résultats sont au rendez-vous : en France, le taux de bacheliers dans la population frôle les 90%, quand il n’atteignait même pas les 10% en 1950. La courbe des diplômés de l’enseignement supérieur, suit la même tendance.

“La situation, toutefois, n’est pas si favorable. Bien que plus nombreux à être diplômés de l’enseignement supérieur, les jeunes actifs d’aujourd’hui sont plus nombreux qu’auparavant à s’identifer à la «classe ouvrière». L’écart entre la partie la plus qualifiée de la population et le reste continue de se creuser.”
(Shift France — Les startups et le système éducatif, The Family, 2016)

La promesse de l’école supérieure n’est plus tenue

“Fais des études, tu assureras une place stable et pérenne sur le marché du travail”. Cette promesse de l’éducation qui était incontestable dans une économie fordiste, ne l’est plus aujourd’hui. Le diplôme n’a pas encore perdu toute sa valeur, mais il se dégrade de jour en jour, dès lors que le monde du travail évolue à une vitesse fulgurante : 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore.

À l’ère du numérique, la nature du travail meut si rapidement, que le diplôme ne suffit plus, puisque sa valeur initiale est vouée à décroître. Ainsi, les employeurs s’intéressent de plus en plus aux compétences comportementales (ou soft-skills) du candidat, jugées plus évocatrices que les compétences techniques.

La qualité de l’enseignement se dégrade, les inégalités s‘accentuent

Le métier d’enseignant “ne fait plus rêver”. Face à une attractivité faible de la profession, les critères de sélection aux concours de l’enseignement supérieur sont plus souples. Par conséquent, la qualité de l’enseignement baisse. Or, pour favoriser la mixité dans les écoles publiques, il faut renforcer la qualité scolaire, afin d’éviter la fuite d’une partie de la population vers des établissements privés. Nous sommes donc face à un cercle vicieux bien complexe.

L’école privée : le biz avant tout !

Même pour les plus privilégiés, le modèle d’école privé n’est plus efficace :

L’Éducation n’a lieu que si les deux parties sont pleinement engagées dans l’échange de savoir, et elle est produite de manière optimale lorsque la relation d’enseignement est une relation de réciprocité et d’égalité. L’Éducation ne peux donc pas être une marchandise, mais plutôt un échange de relations humaines.

Or, lorsqu‘une partie du système éducatif supérieur fut privatisée, elle est passée d’un service public à une vache à lait lucrative pour les investisseurs privés. Ces derniers, toujours en quêtes d’accréditations, font pression aux écoles pour embaucher des professeurs/chercheurs toujours plus médiatisés, quitte à fermer les yeux sur l’incompétence pédagogique de certains enseignants.


Les prémices d’un monde nouveau 🌈

Depuis le début du siècle, l’Homme développe une richesse de ressources éducatives, mises à la disposition de tous et gratuitement grâce à Internet ! Cette jungle numérique, est un nouveau monde, dans lequel chacun peut accéder à la somme de toutes les connaissances humaines.

Ce mouvement d’apprentissage propre au 21e siècle, repose sur la culture collaborative d’Internet. Et il se nourrit de la conviction que tout le monde devrait avoir la liberté d’utiliser, de personnaliser, d’améliorer et de redistribuer des ressources éducatives.

Néanmoins, tout l’enjeu de ce modèle, est de continuer à entretenir des relations humaines, conditions essentielles pour une expérience éducative réussie. C’est à mon sens, la pièce indispensable qui manque aux MOOCs pour “révolutionner la formation”. En effet, seulement 15 % des utilisateurs de ces cours en ligne complètent la formation jusqu’au bout, à cause du manque d’interactions humaines !

Noah : Apprends-moi, et je t’apprendrai

J’ai lancé le 10 novembre dernier, un groupe communautaire Facebook intitulé, Noah: Apprends-moi et je t’apprendrai, car j’ai la conviction que nous pouvons tous être à la fois l’enseignant d’une discipline et l’élève d’une autre.

Révolutionnons ensemble notre manière d’apprendre avec un modèle vieux comme le monde, le TROC, et embarquons à bord de l’arche de la connaissance !

«Apprends-moi à coder, je t’apprendrai à designer»
«Apprends-moi à peindre, je t’apprendrai à cuisiner»
« Apprends-moi le SEO, je t’apprendrai la MAO»

Selfie de deux utilisateurs Noah ❤️

En un mois, de nombreuses réelles rencontres ont eu lieu grâce à Noah. En questionnant chaque utilisateur, j’ai découvert que ce modèle rendait les échanges hautement qualitatifs, puisque ce sont des interactions entre deux passionnés.


Alors larguons les amarres et commençons l’aventure Noah ensemble 💪

We Are Peers

News about peer learning and learning innovations. We help people in organizations to connect to their peers and learn from each other.

Raphael Doukhan

Written by

Rethink, Reimagine and Reinvent Education ✨ @Noah

We Are Peers

News about peer learning and learning innovations. We help people in organizations to connect to their peers and learn from each other.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade