We Are Peers : transformer l’éducation par l’intelligence collective

Image tirée du film Avatar (James Cameron, 2009).

Transcription de mon pitch de 60 secondes (à peu près) donné à l’occasion de la troisième édition des petits déjeuners de l’Observatoire EdTech, vendredi 5 octobre 2018.

On peut définir l’EdTech comme “la transformation de l’éducation grâce à la technologie”.

Que ce soit dans l’enseignement supérieur ou la formation professionnelle, on investit massivement dans le digital. Cependant, le modèle d’enseignement demeure le même : au sein d’une classe, qu’elle soit physique ou virtuelle, on retrouve systématiquement une personne “experte” qui délivre son savoir à un groupe de façon unilatérale.

Or ce modèle a de gros défauts : il génère très peu d’engagement, de rétention et d’applications pratiques pour les participants. Mais surtout : une seule personne du groupe est amenée à partager son savoir, alors que chacun·e de nous est source de connaissances. Ce potentiel est complètement inexploité dans le système traditionnel.

WAP veut révolutionner la formation professionnelle et l’enseignement supérieur en tirant profit de l’intelligence collective. Pour cela, nous avons développé des ateliers qui reposent sur trois piliers :

  • une méthodologie basée sur le peer-learning (apprentissage entre pairs) ;
  • une équipe de facilitateur·ice·s ;
  • une application web.

Nos facilitateur·ice·s ont pour rôle de faire émerger la connaissance et d’initier les participants à la diffusion et à la transmission de celle-ci, en se servant de la méthodologie WAP.

L’application est un outil qui nous permet de mettre en place des ateliers WAP à grande échelle. Elle sert également de support pour récupérer la connaissance sous forme tangible, ce qui permet de conserver, d’analyser et d’exploiter ces données à la suite des ateliers.

Image tirée du film Avatar (James Cameron, 2009).

Un exemple concret : nous avons collaboré avec l’emlyon business school pour organiser le séminaire de rentrée de ses étudiants début septembre. En l’espace de quelques heures, 1400 étudiants de toutes nationalités ont co-créé 200 mini-cours par équipes, ce qui représente l’équivalent de 200 heures de formation.

Ces mini-cours ont de nombreux avantages :

  • ils sont ancrés de façon concrète dans les expériences de vie des participants ;
  • ils sont de fait animés avec passion et enthousiasme ;
  • ils sont basés sur l’échange réciproque de connaissances, et donnent la part belle à la discussion et à la collaboration ;
  • enfin, ils sont porteurs de sens et de valeur pour tou·te·s : l’équipe qui propose le cours, le reste des participants, mais aussi nous les facilitateur·ice·s !

L’engouement pour les ateliers WAP ne cesse de croître depuis deux ans, et nous travaillons aujourd’hui avec les grandes écoles et les entreprises pour créer des programmes de formation et d’engagement personnalisés.

Nous avons réussi à déployer WAP à l’échelle d’un campus. Notre prochain défi ? Déployer WAP à l’échelle d’une ville !

Pour en savoir plus : www.wearepeers.com