Cours 5 : Les sites sont en ligne


Les sites sont en ligne et les élèves commencent à réfléchir à l’interface graphique. Une chose à retenir, ou plutôt un mot-clé, ils veulent du design “épuré”.


La série d’articles “Mettre en place une stratégie de communication transmédia” est en fait le texte d’accompagnement du cours du même nom que je tiens à l’école de la communication à Sciences Po. De quoi donner aux élèves les moyens de revenir sur le cours, d’échanger avec eux et avec tous ceux que ça intéresse.


C’est bon, les sites sont en ligne… ne reste plus qu’à les remplir

Alors, sur ce cours, une chose à retenir principalement : le fait que l’on utilise wordpress. Ce qui veut dire qu’il faut en avoir une maîtrise suffisante pour éviter de ce perdre dans ce CMS qui représente (à ce qu’on dit, pas de chiffres vérifiés) plus d’un quart des sites professionnels.

Donc, tout d’abord, ne pas oublier ce petit mooc sur open classroom pour utiliser Wordpress. Rapide, il permet de ne pas arriver dans l’outil sans savoir quoi en faire

Ensuite, très utile la communauté Wordpress qui va pouvoir vous former à travers tout un ensemble d’articles sur comment utiliser le CMS et également répondre à vos questions en cas de besoin. C’est réactif, dynamique et il y a tout ce qu’il faut sur le support de Wordpress.

Aux élèves de trouver les outils qui leur conviennent

Bon, ce n’est pas que je sois feignant, des outils web j’en connais plein… mais pas tous, loin de là. Mais ce cours est à la fois un cours pratique et pas seulement un cours sur le numérique mais un cours qui se veut aussi numérique.

Ce que ça veut dire ? Et bien, de un, que je ne détiens pas la vérité de ce qui doit être dit et su dans ce cours et, de deux, et bien que le but est que les étudiants participent à construire le cours en trouvant des exemples, des outils, des cas concrets à mettre en oeuvre.

Après, il est sans doute plus simple de ne pas chercher à trouver un plugin à ajouter à Wordpress que de trouver un outil qui vous intéresse et d’en faire un embed depuis votre site. Par exemple, ne cherchez pas à faire une webTV sur wordpress, faites un compte You tube, Vimeo ou autre et embarquez vos vidéos sur votre site.

Allez, les choses sérieuses commencent.

Ah et oui les quatre sites…

Et voilà donc les quatre sites qui vont se remplir au fur et à mesure.

F-Word qui a pour but de sensibiliser les hommes aux enjeux du féminisme.

Old is cool où tout est dans le titre puisqu’il va devoir réussit à prouver qu’une bonne partie de la population âgée est plus cool que les jeunes.

33rpm sur le marché du disque vinyle.

Et Girls girls qui montre que les stars féminines de la pop culture peuvent aussi être des icônes du féminisme.