“A man and a woman looking at posters on a white wall” by rawpixel on Unsplash

A l’école, on nous apprend à écrire, raisonner, calculer, communiquer, etc. Des compétences utiles, c’est indéniable, mais insuffisantes pour nous préparer au monde de demain !

Face à la révolution numérique et à l’automatisation de plus en plus de tâches, il sera nécessaire de se différencier des robots et de sortir son épingle du jeu. En effet, les robots et l’intelligence artificielle se perfectionnent, et vont savoir de mieux en mieux écrire, raisonner, calculer, et faire ces tâches mieux que nous !

Il va donc falloir changer nos compétences et à notre tour, évoluer.

Mais qu’est-ce qu’une compétence ?

une compétence est une “caractéristique positive d’un individu témoignant de sa capacité à accomplir certaines tâches”. La compétence n’est acquise que par l’action ! Donc on ne naît pas compétent, on le devient !

Dans cet article, nous n’allons pas nous intéresser aux savoir-faire (développement web, graphisme, marketing) qui seront nécessaires pour le monde de demain, car ces derniers changent trop vite, en fonction des nouvelles technologies qui apparaissent !

Je vais donc plus m’attarder sur les savoir-être, les façons de se comporter et le mindset qu’il faudra pour le futur.

Comme dit plus haut, ces compétences ne sont pas innées, il faut les développer jour après jour !

1. Agilité et Adaptation

Notre monde change constamment à cause et grâce à la technologie. Ainsi, il faudra s’attendre à changer de métier plusieurs fois au long de sa carrière.

  • Des compétences dans plusieurs disciplines

A l’école, on nous apprend 1 seul métier, à être soit économiste, soit scientifique, soit littéraire(bac ES/S/L,STMG), alors que beaucoup de métiers vont être de plus en plus pluridisciplinaires ! Vous devez donc essayer de développer des compétences dans tous les domaines, que ce soit grâce à des formations, des MOOCs (cours gratuits), …

“Pour gagner votre vie, apprenez à l’école. Pour gagner une fortune, apprenez par vous-même.” (Brian Tracy)

  • Accepter le changement et la remise en question

Beaucoup de choses que nous tenons pour vraies aujourd’hui peuvent ne plus l’être demain. Les personnes qui n’accepteront pas vite ces nouvelles réalités resteront en marge.

Exemple : lorsque le commerce en ligne a commencé à se développer (2000–2010), beaucoup de commerçants ont refusé ce changement qu’ils ne pouvaient concevoir, ce qui les conduits à de forts retards sur la concurrence, ou à un effacement total aujourd’hui.

Il faut donc développer une tolérance aux idées nouvelles, et chercher à les comprendre. Mais aussi changer et se réinventer en continu, en se remettant constamment en question, ce qu’arrivent très bien à faire les GAFA.

2. Créativité et Curiosité

La créativité est la capacité à apporter un regard nouveau sur des questions nouvelles.

Cette créativité appliquée à des produits se traduit par une innovation : un produit ou service qui n’a jamais été fait !

Notre société est en constante évolution et a un goût pour les innovations, puisqu’elles représentent le futur.

Cette citation de Steve Jobs résumé tout sur l’importance de la créativité pour une entreprise :

“Vous ne pouvez pas demander aux clients ce qu’ils veulent et après essayer de leur donner. Le temps de le fabriquer, ils voudront quelque chose de nouveau.”

Ainsi, l’entreprise ne doit pas être en réaction, mais en action, par rapport à l’attente de ses clients. L’entreprise doit épater ses clients grâce à la créativité et l’innovation.

Attention ! Beaucoup pensent que la créativité est innée et ne peut pas se développer. C’est faux !

Même si une part d’inné est indéniable dans la créativité, c’est à chaque individu de créer son environnement propice :

  • attitude de curiosité

Le meilleur moyen de faire émerger des idées et d’adopter une attitude de curiosité face aux éléments qui nous entourent, en essayant de les comprendre, de les analyser. Mais cela nécessite du temps et de l’engagement.

C’est donc à vous de devenir curieux et de s’intéresser à de nouveaux concepts, façons de fonctionner, …

  • “Brainstorming”

Le brainstorming peut être défini comme “remu méninges” en français.

C’est une réunion de groupe où chacun est invité à émettre spontanément des idées ou suggestions en rapport avec le sujet. Ce qui permet l’émulsion d’une grande créativité. C’est une technique beaucoup utilisé dans les milieux de la communication (trouver une idée d’affiche publicitaire, un moyen d’appâter le client, …).

“Pour obtenir ce que vous n’avez jamais eu, vous devez faire ce que vous n’avez jamais fait !” (Thomas Jefferson)

3. Esprit d’équipe

Le temps où tous les employés travaillaient dans leur coin avant de mettre en commun leur travail en fin de semaine est révolu !

Aujourd’hui, les entreprises et les startups travaillent en petit groupe de projets avec des personnes ayant différentes compétences complémentaires : un designer, un développeur, un marketer et un vendeur, pour avoir une meilleure productivité.

Ces personnes réfléchissent et discutent ensemble pour faire avancer le projet. Ainsi, le designer peut tout de suite voir si son idée est faisable techniquement avec le développeur, qui lui peut voir avec le marketer si elle peut plaire, etc.

Il est donc important d’avoir un bon esprit d’équipe et des facilités relationelles : bien s’exprimer, se faire comprendre, être ouvert aux autres propositions, se remettre en question, aider l’autre, etc.

4. Esprit critique

Face à la mondialisation, aux médias, à l’émergence de stars, d’influenceurs sur les réseaux sociaux qui fidélisent et entraînent derrière eux une armée de moutons, il devient de plus en plus difficile de se forger son propre avis sur une question.

Pour réussir dans le monde de demain, vous devrez donc être plus indépendant et leader, du moins de vos pensées !

Think out of the box

Cette expression, très répandue dans la Silicon Valley, pourrait se traduire en français comme une pensée disruptive, rebelle, différente de la masse.

Cette approche vous incite à aller hors des sentiers battus, avec une certaine ouverture d’esprit.

Avoir l’esprit critique ne signifie pas remettre en cause tout ce qu’on nous apprend, mais au moins se poser des questions :

  • pourquoi on m’apprend ça ?
  • est-ce que j’ai besoin d’apprendre ça ?

Le fait de penser “out of the box” va pour permettre de booster votre créativité, comme vu plus haut, et de trouver des concepts innovants.

5. Apprendre à apprendre

Comme je l’ai mentionné au début de l’article, les nouvelles générations changeront beaucoup de fois de métiers au long de leur carrière, et les savoir-faire requis évolueront !

ex : peut-être que le métier de développeur ne sera plus nécessaire, car tous les logiciels de création de sites, apps seront en “drag and drop”, sans aucunes connaissances techniques requise.

Il est donc nécessaire d’être dans une démarche d’apprentissage et de formation en continu.

Mais cette disposition est une faculté qui se travaille. Il faut apprendre à apprendre efficacement et rapidement, pour vite “pivoter” !

Pour cela, plein de techniques existent, une d’entre elles que je recommande est celle d’openclassrooms, qui propose une formation gratuite pour apprendre à apprendre, quels que soit ses objectifs.

6. Organisation

Dans un monde où tout va aller de plus en plus vite, le temps et l’efficacité vont être des ressources importantes.

Pour les entrepreneurs, les tâches vont se multiplier, dans toutes les disciplines (juridique, comptabilité, …).

Les employeurs vont rechercher “des gens capables de prendre en charge une importante quantité de travail et d’établir les priorités de façon intelligente».

La hiérarchisation et la priorisation des tâches vont être primordiales pour une meilleure productivité au sein de l’entreprise.

Il faudra alors utiliser au mieux la “Loi de Pareto” :

  • 80 % de vos tâches (les moins importantes) vous prennent 20 % de votre temps
  • 20 % de vos tâches (les plus importantes) vous prennent 80 % de votre temps

Il faudra pousser ce concept à l’extrême, en automatisant ou en externalisant les tâches les moins importantes, qui ont le moins de valeur ajoutée, pour vous concentrer au maximum sur les plus importantes.

Ce concept nécessite une grande capacité de recul sur son travail : analyser la valeur des tâches que l’on fait !

On récapitule

Pour moi, les compétences qu’il faudra pour appréhender au mieux le monde de demain sont :

la capacité d’adaptation, la créativité, l’esprit d’équipe, l’esprit critique, la capacité d’apprendre à apprendre et l’organisation.

Vous êtes d’accord ? pas d’accord ? ou avez besoin d’une info supplémentaire ? la suite se passe en dessous dans les commentaires, ou sur mes comptes twitter et instagram !

PetitBuzz Orel Auwen Pommeverte Roger Keyserling Guylène Periatamby François-Rémi Objectif Vie Active Thomas Pichon Nathan G Emilie Mahaux

Le Manager Tycoon Story Olivier Roland TheCrixus Pascal Ango Blake Emal Nicolas Rietsch Adrien Joly Chet Dembeck Allen Brouwer Vineet Arya

Webbiger

Communauté d’entrepreneurs — Coworking en ligne

French Entrepreneur

Written by

French entrepreneur II Digital marketer II Copywriter II Freelancer II Writer

Webbiger

Webbiger

Communauté d’entrepreneurs — Coworking en ligne

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade