La levée de fonds est un mariage à durée déterminée

Pour un B.A., c’est quoi une levée de fonds ?

Pour les Startups, c’est une étape cruciale qui conditionne la suite de leur développement. Des opérations marketing, du recrutement : le but est souvent d’accroître leur visibilité et leur base client pour accélérer leur business.

Qu’en est-il des Business Angels ? Comment voient-ils la relation B.A.-entrepreneurs ?

Dans l’accélérateur dans lequel je travaille, on en côtoie beaucoup, et ce que l’on a remarqué, c’est que cela ressemble beaucoup à un mariage à durée déterminée.

#1 : La rencontre : la personnalité et le feeling

À la question « pourquoi un Business Angel investit », beaucoup répondent : cela dépend du potentiel de croissance du projet. C’est vrai. Mais c’est très réducteur dans le sens où c’est une condition nécessaire mais ça n’est pas une condition suffisante.

Entre différents projets à rentabilité équivalente, le B.A. va choisir celui dont le porteur de projet a la personnalité avec laquelle il a le plus envie d’échanger.

Le B.A. veut rencontrer l’entrepreneur dans son environnement, connaître l’équipe. Il s’agit de voir comment l’entrepreneur réagit aux questions qu’on lui pose, comment l’idée de son business est née, comment il envisage son futur, quelle est sa vision.

C’est pourquoi parfois, un B.A. peut investir dans un secteur qui ne lui est pas familier et va alors apporter son expertise sur des problématiques commerciales et non sectorielles. Ce qui l’intéresse n’est pas tant le projet, ou le domaine de la startup, que les personnes qui le portent.

#2 : Vivre l’aventure : la passion

Une passion partagée : celle de l’entrepreneuriat

Ce qui différencie votre projet d’un projet immobilier, en dehors de la rentabilité, c’est l’expérience humaine qui accompagne l’investissement.
Inexistante pour un projet immobilier ou une épargne, elle est très riche lorsqu’on investit en start-up. Les Business Angels sont eux aussi mus par la passion d’entreprendre. Ils risquent avec vous et s’engagent dans votre projet.

La plupart des B.A. sont à ce titre plutôt pédagogues et choisissent d’investir leur argent dans une startup pour pouvoir apporter leur expérience aux projets qui leur tiennent à coeur.
Ce que l’on entend souvent lorsqu’on rencontre des B.A. pour la première fois, c’est :

« Je cherche un projet dans lequel je pourrais m’investir personnellement — et en plus c’est intéressant financièrement. ».

C’est un investissement financier et personnel

En échange d’une part de votre capital, vous n’obtenez pas que des fonds. Vous obtenez la participation active et passionnée de quelqu’un qui a de l’expérience et qui va être force de proposition active pendant vos comités stratégiques. C’est la différence entre lever des fonds avec un Angel ou avec un micro-VC.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’être très preneurs de feedback si vous vous lancez vous-même dans l’aventure de la levée de fonds. Vous recevez des dizaines de conseils au quotidien, mais il y a de fortes chances pour que les conseils les plus avisés viennent de ceux qui comptent sur la réussite de votre entreprise pour la rentabilisation de leur propre investissement.

#3 La fin du contrat : de nouveaux horizons

Le Business Angel n’a pas vocation à prendre le contrôle d’une entreprise.

Une levée de fonds, c’est le début d’une aventure entrepreneuriale qui va durer 3,5, 10 ans ; après lesquels le B.A. récupère son capital, augmenté du résultat de son investissement personnel dans l’entreprise, auprès des fondateurs.

Il va revendre sa participation en espérant faire une plus-value qui soit la plus importante possible. Il va donc évaluer, avant d’investir, le potentiel de croissance de votre entreprise.

N’hésitez donc pas à présenter les perspectives d’exit dans votre marché et une roadmap lorsque vous exposez votre projet à vos futurs B.A.

L’aventure s’arrête rarement là, car si ces quelques années se sont bien passées, il y a de fortes chances pour qu’un Business Angel vous recommande à des clients ou d’autres investisseurs.
C’est donc un levier vers d’autres formes de financement. Être soutenu par des Business Angels, c’est gagner en crédibilité : lorsque vous embauchez, lorsque vous présentez votre projet à des grands groupes, ou à des organismes d’investissement.

En conclusion, les éléments clés qui vont pousser un B.A. à investir :

  • personnalité et potentiel de l’équipe
  • rentabilité potentielle
  • possibilité de collaborer ensemble sur les aspects stratégiques liés à l’activité.

« La levée est un mariage à durée déterminée », c’est une phrase qu’aime prononcer Alain Ilhe, un serial entrepreneur qui est le co-fondateur de l’accélérateur de levée de fonds dans lequel nous travaillons. Nous aurons prochainement l’occasion de rédiger un article sur le pacte d’actionnaires, le contrat de mariage.

Si la levée de fonds est le mode de financement qui vous intéresse, vous serez sûrement intéressés par les services que proposent weRaiseStartup : plus d’infos ici.

Orhiane Savarese