Jérémy
Jérémy
Jul 8 · 4 min read

Se réveiller à midi, travailler à la maison en pyjam’… STOP les préjugés ! On va essayer de démêler le vrai du faux…

Notre enquêteur sur le sujet

Ce qui est cool

Commençons par tous les aspects positifs dans le fait de devenir indépendant.

Pas de boss (mais ça bosse quand même)

L’un de ces avantages est la sensation de liberté que procure le fait de n’avoir de compte à rendre qu’à « soi même ». Cela implique bien sûr les responsabilités qui vont avec : si on se plante, on est directement en ligne de mire. Mais au moins, on peut librement assumer ses propres choix.

Le choix des missions

Souvent, il est possible de choisir avec quel type de client l’on veut travailler et quelle durée de mission l’on souhaite faire. C’est sympa car on peut du coup essayer d’aller chercher des missions qui ont du sens pour nous, ou qui se rapprochent d’une passion ou d’un domaine que l’on veut découvrir. Attention, ce n’est cependant pas vrai à 100% du temps ! Parfois, on prend la mission qui se présente pour manger un peu le soir avant d’aller au lit ;)

Le rythme de travail

Selon la ou les missions que l’on à, on peut essayer de s’arranger pour lever un peu le pied afin de s’accorder un peu de temps pour faire autre chose, que ça soit prendre du temps pour soi ou s’occuper d’un projet perso.

On peut aussi choisir de travailler le week-end et être off deuxautres jours de la semaine. En vrai ça permet de partir « en week-end » à moindre frais :)

Le lieu de travail

Si vous vous organisez bien, si vous avez un métier qui le permet, et si le client veut bien, vous pouvez travailler de n’importe où !
Bon OK, ça fait beaucoup de “si”, mais en réalité ce n’est pas impossible. Depuis quelques temps on parle de “Digital Nomads”, ces travailleurs qui voyagent tout au long de l’année et qui sont 100% à distance de leur client.

La société de recrutement La Crème De La Crème à même lancé un projet documentaire sur ce nouveau mode de vie, le Nomad Program !

En tout cas, il est devenu courant désormais de faire du remote à la maison ou d’aller dans des coworking sur avec des collègues de travail.

L’argent

D’après une récente étude de Malt, 1 freelance sur 2 gagne plus que lorsqu’il était salarié, et dans les domaines tech c’est même plus de 3 sur 4 !
C’est à prendre avec des pincettes quand même car cela dépend de plusieurs paramètres, en particulier du métier et de la période.

Ce qui n’est pas cool

On ne fait pas que son métier

Ô joie de la comptabilité qui va vous occuper un certain nombre d’heures par semaines !
Entre les devis, la facturation, la déclaration de charges, de TVA, et les autres tâches administratives diverses, vous allez devoir prévoir du temps pour faire autre chose que votre métier. Heureusement, des solutions sont là pour vous aider !
Vous pouvez aller voir du côté de Shine, ou encore Georges.tech !

Il faut avoir le bon mental

Il y a forcément un petit côté solitaire en étant indépendant. Même si on travaille tous les jours en espace de coworking, il y a des moments où l’on se retrouve seul, par exemple lorsqu’on affronte des difficultés de paiement avec son client.
Trouver la motivation n’est pas forcément évident tous les jours non plus, c’est pourquoi nous conseillons de changer d’environnement de travail régulièrement car c’est très stimulant !

Ça peut être stressant !

Oui, il faut en parler. Plusieurs choses peuvent rendre le quotidien stressant :

  • Ne pas avoir assez de missions
  • Avoir trop de missions
  • La peur de ne pas être payé
  • La phobie administrative #thevenoud

Nos conseils pour être plus serein au quotidien :

  • Anticipez ! N’attendez pas que vos missions se terminent pour en chercher d’autres.
  • Si vous avez plusieurs propositions en parallèle, prenez le premier qui signe, tout simplement. On vois trop souvent des prospects qui promettent de signer mais qui ne le font jamais.
  • Evitez d’accumuler la paperasse ! On reçoit une lettre de temps en temps, et on se rend compte au bout de deux mois qu’on a une montagne administrative à gérer… Faîtes le plutôt au fur et à mesure.
  • Entourez-vous ! Pensez que si vous vous posez une question par rapport au freelancing, vous n’êtes surement pas la première personne qui se la pose. N’hésitez pas à rejoindre la communauté de freelances sur Facebook afin de vous faire aider !

Wibby ❤️ les freelances

Améliore la collaboration entre freelances et entreprises du digital

Jérémy

Written by

Jérémy

Co-founder of Wibby, the service that improves the collaboration between freelancers and digital companies. Also web and mobile developer (Ionic / Laravel)

Wibby ❤️ les freelances

Améliore la collaboration entre freelances et entreprises du digital

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade