L’ENSAM utilise Wooclap pour interagir avec ses étudiants

Rattachée au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’ENSAM est aujourd’hui la plus grande école d’ingénieurs française en termes d’effectifs et fait figure de référence pour l’enseignement du génie industriel et mécanique. École unique disposant d’un réseau de huit campus sur tout le territoire français, elle occupe des locaux voués à l’enseignement et la recherche.

Cécile Pichon, ingénieure pédagogique multimédia à l’ENSAM, nous donne sa vision de l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement.

Selon vous, le digital est-il une menace ou une opportunité pour l’enseignement?

Tout dépend de ce que l’on entend par digital. Pour moi les nouvelles technologies ne sont pas une fin en soi… Elles sont nécessaires si les enseignants souhaitent évoluer avec leur temps, les moyens de communication et de transmission du savoir ayant fortement mutés. Le digital doit rester un outil au service de la pédagogie. Il peut être une menace dans la mesure où celui-ci se voit considéré comme l’innovation qui va révolutionner l’enseignement à lui seul… ou il peut être une opportunité pour faciliter l’intégration de nouvelles méthodes. Par exemple, si l’on parle de classe inversée : l’innovation est présente dans la méthodologie utilisée. La vidéo restant un outil au service de cette innovation.

Quelles sont les solutions numériques que vous avez implémentées à l’ENSAM et que vous apportent-elles?

Nous travaillons sur la plateforme Moodle. Moodle apporte d’autres possibilités aux enseignants. La possibilité de proposer des ressources en différé, et/ou d’organiser le travail des étudiants par groupe, ou encore de proposer des sondages et questionnaires pour être évalué également en tant qu’enseignant. Nous utilisons aussi Wooclap depuis septembre 2016, qui permet aux enseignants d’avoir un retour immédiat sur la compréhension du cours par les étudiants, cela leur permet donc de pouvoir ajuster leurs enseignements au cas par cas. D’autres enseignants l’ont également utilisé en début d’année pour sonder les étudiants sur leurs connaissances acquises dans les années précédentes : pour voir si les apprenants ont le niveau exigé dès le début d’année par exemple.

Quels sont les bénéfices de l’utilisation de Wooclap pour les professeurs?

  • Retour immédiat sur la compréhension du cours
  • Redynamiser un amphi traditionnel où l’attention des étudiants est facilement perdue au bout de 15 min de cours
  • Etre évalué par les étudiants
  • Gamifier son cours en organisant des tests-jeu, je pense notamment au mode compétition de Wooclap

Quels sont les bénéfices de l’utilisation de Wooclap pour les étudiants?

  • Un amphi moins traditionnel et donc plus attirant, les étudiants sont sollicités et ils deviennent donc également acteurs du cours
  • Voir s’ils ont compris le cours quasiment instantanément et pouvoir demander à l’enseignant des ajustements et des explications
  • Pouvoir poser des questions lorsque l’on est timide
  • Travailler par groupe en amphi
  • Evaluer l’enseignant

Conseillez-vous aux professeurs de changer leur manière de donner cours avec l’utilisation de Wooclap? Si oui, quels sont vos conseils?

Nous ne conseillons pas forcément aux enseignants de changer leur manière de donner cours, mais plutôt d’insérer des nouveaux éléments avec Wooclap. Utiliser Wooclap en début de cours permet de savoir si les étudiants ont acquis les notions de la séance précédente, le faire à la fin du cours permet de vérifier la compréhension de la séance actuelle, et utiliser le mode compétition permet de lancer une sorte de jeu pour motiver les étudiants à nouveau; tout dépend de ce que recherche l’enseignant avec l’utilisation de l’outil.

Selon vous, quelles sont les technologies qui influenceront l’enseignement dans les prochaines années?

Il semblerait que la réalité virtuelle émerge dans les classes petit à petit. Les notions de « machine learning » et de « parcours individualisé » arrivent également et semble être capables de pouvoir amorcer des changement dans l’enseignement dans les années à venir.

Connect deeper:

Joséphine est inbound marketing manager chez Wooclap, une solution tech collaborative pour les conférences, formations et cours. Vous pouvez suivre Wooclap sur Twitter,Linkedin, Facebook.

Please tap or click “♥” to help promote this piece to others