DojoCrea : la philosophie “Human First”

Le coworking est aujourd’hui représenté dans le monde à travers 650 espaces. Il peut se définir comme l’analyse du comportement humain. Les espaces de coworking ont tout d’abord été vu par les entrepreneurs et les entreprises comme un moyen d’obtenir des bureaux pas chers et y sont restés pour la communauté : car le coworking favorise l’interaction, le partage et l’échange. L’intérêt des espaces de coworking est donc de permettre à chacun d’avoir son bureau “personnel” tout en permettant à tous d’échanger dans des parties communes où l’on se retrouve autour d’un café ou le temps d’un déjeuner. Et ce sont tous ces aspects du coworking que l’on retrouve dans les 6 espaces que possède DojoCrea.

C’est cet esprit que l’on retrouve chez DojoCrea.

Mis en place en 2011, cet espace de coworking met en avant une philosophie : “human first”. Dans une ambiance chaleureuse, les entrepreneurs sont installés sur des bureaux tous placés côte à côte afin de leur permettre d’interagir entre eux, ce qu’ils peuvent également faire dans les espaces communs du lieu : comme le décrit Joël Grea (directeur et fondateur de DojoCrea), le café du matin permet aux entrepreneurs de se rassembler et de partager, car la probabilité pour que deux entrepreneurs se croisent dans un lieu de coworking est très forte et permet plus d’interactivité.

“Les gens que l’on rencontre sont les gens que l’on côtoie régulièrement”. Joël Grea

En effet, “la relation que les entrepreneurs vont avoir lorsqu’ils se croisent est totalement différente de celle de deux salariés car elle est beaucoup plus axée sur l’échange”, explique J.Grea, et c’est cet esprit, cette ambiance, qu’il a voulu faire ressentir aux personnes travaillant dans ses espaces de coworking car “chaque espace de coworking à son âme et son ambiance et c’est aux entrepreneurs et aux entreprises de choisir le lieu où ils se sentent le mieux pour pouvoir travailler dans des conditions idéales”. Joel Grea met également en avant le fait que souvent chez DojoCrea des coworkers unissent leurs entreprises ou startups.

DojoCrea se distingue d’autres espaces de coworking, tel que l’Anticafé, par le fait que l’on retrouve dans ces espaces une flexibilité totale : c’est ce qui fait la différence entre le coworking et le monde du travail. Une entreprise ne peut effectivement pas savoir, aujourd’hui, combien de salariés elle accueillera dans 2 ans. DojoCrea, cependant, propose une formule très flexible : le payement s’effectue au début du mois et les startups peuvent par la suite rester autant de temps qu’elles le souhaitent. En effet, en moyenne, les entrepreneurs restent deux ans chez DojoCrea, ce qui leur permet de se sentir un peu plus “chez eux” car leur bureau devient un espace qui leur est propre et plus personnel. Par ailleurs, si l’entrepreneur souhaite partir pendant une courte ou une moyenne période, il a la possibilité de laisser ses affaires et de pouvoir revenir.

Comme l’explique la directrice de Lunii (startup fabricant des jeux pour enfants), Maëlle Chassard, DojoCrea est donc un espace de coworking agréable et chaleureux très axé sur la convivialité. Possédant 3 espaces dans Paris, DojoCrea invite les entreprises et surtout les startups à venir partager leurs espaces avec d’autres afin de participer à l’évolution du coworking qui, dans un futur proche, pourrait bien modifier notre manière de travailler et même faire évoluer le monde du travail en lui-même.

Car, comme le dit souvent Joël Grea le coworking n’est autre que de l’anthropologie.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Nabil’s story.