Startup : de 0 à 33 millions de pages vues par mois

L’interview de Yann Robin, CTO historique de YouScribe


Qu’est-ce que tu lis en ce moment ?

Les Âmes mortes de Gogol

CTO chez YouScribe

En quelques mots, peux-tu pitcher ton job chez YouScribe ?

Je suis arrivé chez YouScribe pour m’occuper de la Direction Technique, c’est-à-dire faire les choix de technologies et d’architecture qui ont ensuite servi de support à la création du produit, mais aussi guider les équipes au quotidien.

Comment as-tu embarqué dans l’aventure YouScribe ?

Je dirais que tout a commencé en 2004, j’avais 19 ans et je faisais un stage chez Chapitre.com (l’ancienne société de Juan Pirlot de Corbion, fondateur et CEO de YouScribe). Très vite, je suis passé de stagiaire à chef de projet puis responsable technique.

2 ans d’executive MBA Epitech, ses 20h de cours et 10h de projet mensuelles, le tout en dehors du temps de travail, c’est une expérience que tu recommandes ?

Évidemment !! C’était dur mais c’était une expérience très bénéfique. Elle m’a permis de mieux comprendre les problématiques des autres services et de m’impliquer davantage. Au quotidien, ça s’est traduit par plein de petits outils que j’ai pu utiliser dans mon rôle de manager. Et enfin, à titre personnel, cette expérience m’a changé ! J’en retiens aussi de nouvelles amitiés ;)

Fin 2016, tu as décidé de quitter YouScribe, pourquoi ?

Je me suis énormément investi dans YouScribe (c’est un projet qu’on a créé ensemble avec Juan) et je pense qu’au bout de 6 ans il y avait un mélange de fatigue et de besoin de nouveaux challenges. Prendre un peu de temps pour moi mais surtout essayer de nouvelles choses.

À 30 ans, tu as déjà vécu plusieurs vies de CTO. Quel a été ton plus grand exploit ?

Mon plus grand exploit c’était en 2015 quand nous avons créé SNCF e-Livre. C’était un projet ambitieux pour lequel nous avions à peine 3 mois de dev devant nous.


Quelle vision de YouScribe en tant que CTO ?

“Lire partout”, qui est la signature de YouScribe, ça a quel sens à l’heure des micro-contenus internet ?

Pour moi YouScribe c’est surtout « Lire à nouveau », c’est notre mission. Les gens consacrent de moins en moins de temps à la lecture. C’est sûr que ça demande moins d’investissement de lancer Facebook et de scroller dans une liste de contenus courts plutôt que de se plonger dans un livre… à nous de redonner l’envie de lire.

Pour toi, quelles sont les valeurs de YouScribe ?

Je crois que c’est le partage, car c’est une chose qu’on fait beaucoup dans l’entreprise.

L’innovation peut-elle vraiment améliorer l’accès à la lecture ?

Je le pense oui, en facilitant le choix et en permettant de remplir chacun de nos moments d’attente ou de détente par un livre. L’avantage du numérique c’est qu’on a toujours son téléphone sur soi !


En parlant de Tech…

Le trafic naturel est un levier d’acquisition très puissant chez YouScribe. Beaucoup d’efforts ont été déployés à ce sujet. Sans dévoiler de secret industriel, quelles en ont été les principales recettes ?

Beaucoup d’expertise externe et une veille permanente ! Le SEO est une discipline qui demande énormément d’humilité car il faut en permanence remettre en question son savoir-faire et bien comprendre que chaque cas demande des spécificités.

Et en chiffres, ça donne quoi ?

La plateforme supporte aujourd’hui entre 3 et 33 millions de pages vues par mois avec des milliers (voire des dizaines de milliers) de users actifs simultanés au sens Google Analytics. Il y a notamment des pointes de trafic (saisonnalité forte) au mois de juin puisque nous hébergeons les corrigés du bac sur la plupart des sites des grands médias (lefigaro.fr, lemonde.fr, lepoint.fr, orange.fr, etc.). J’ai déjà relevé un pic à 50 000 users actifs au sens Google Analytics sur la plateforme !

Peux-tu citer un feature du produit YouScribe que tu adores et pourquoi ?

Je crois que c’est la liseuse web, elle regroupe énormément de compétences, à la fois R&D pour la transformation en HTML des PDFs, mais aussi front pour lire rapidement et sur tout support les ouvrages, sans oublier l’admin sys avec nos 180M de fichiers et 35To de données à stocker et servir en quelques millisecondes, et enfin l’UX/UI avec un produit complet qui doit être adapté à tous les supports et donc faire de l’embed en responsive !

Comment mesures-tu la réussite d’un projet ?

D’abord on fixe des objectifs S.M.A.R.T. ;), mais concrètement c’est dans son taux d’usage : le nombre d’utilisateurs, s’ils reviennent souvent, et si la valeur perçue est en rapport avec le prix que l’on propose !

Ta Techno préférée ?

.Net, on peut faire du mobile, web, backend, embarqué, bref de tout ! Le langage C# est très évolué et pour ceux qui veulent faire du fonctionnel, F# est un très bon langage. Depuis peu, il existe .Net Core qui est un support officiel de .net multi plateforme (donc linux) et qui présente aussi de très très bonnes performances.

Celle que tu détestes ?

Dur, je pense que chaque techno à ses avantages en fonction des environnements et des contraintes. Mais bon, globalement, je ne prends pas de plaisir à faire du Java ou du php.

Laquelle t’a sauvé d’un mauvais pas ?

Postgresql, ma base préférée. Je me souviens d’une nuit où j’ai basculé de MySQL à PostgreSQL. J’avais rencontré un bug dans MySQL et j’avais une démo le lendemain, tout s’est bien passé. Depuis, je travaille énormément avec PostgreSQL.

Dans quelle Techno t’es-tu lancé récemment pour résoudre un problème majeur ?

En ce moment je teste React Native. Ce qui me plait particulièrement c’est que le feedback cycle est très court. On fait une modification et on la voit immédiatement à l’écran.


YouScribe

Une bibliothèque numérique dans votre poche pour lire partout (mode Hors Connexion)

L’équipe YouScribe

Written by

Une équipe qui pense que l’Innovation peut changer la lecture !

YouScribe

YouScribe

Une bibliothèque numérique dans votre poche pour lire partout (mode Hors Connexion)