La civic-tech veut inventer la démocratie de l’ère internet

civic-tech #1

Cartographie de la civic-tech américaine en 2013 par la Knight Foundation
  • de transparence et d’accès aux données publiques comme l’Open Data Institute, l’Open Knowledge Foundation ou la Sunlight Foundation ;
  • d’inscription électorale et d’appel au vote comme Turbovote ou Votizen (dont l’équipe a ensuite lancé l’application Brigade) ;
  • de visualisation de données et de cartographie avec des outils d’analyse des comptes publics et de la performance des institutions comme ceux proposés par l’entreprise OpenGov.com ;
  • d’information du public et de modernisation des politiques publiques par les données comme dans les projets portés par Code for America et mySociety.org ;
  • de remontées d’informations et de sollicitations des citoyens, domaine dans lequel l’entreprise Accela est le leader américain ;
  • et de prise de décision publique sur des plateformes consultatives.
Je commente ce schéma dans mon intervention à la conférence “Future of Democracy” en Islande

--

--

crafting #civictech digital commons @OpenSourcePol

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store