“Construire une borne d’arcade” pour les nuls — part 6, finalisation et branchements

Bon ben voilà on y arrive !

Une fois le reste des pièces assemblées, la borne ressemble à ça !
On voit bien la vitre (sans bezel) et l’écran fixé.

Tests avant de tout ranger

Sur cette photo vous ne voyez pas l’arrière mais c’est un sacré foutoir car rien n’est encore fixé.

Alimentation des composants

Bon là j’ai eu quelques soucis avec l’alimentation de tous les composants.

A la base je comptais faire avec une multiprise puis en ayant mon souci de son, je me suis dit qu’il me faudrait peut-être une alim “pro” et j’ai recommandé un black jamma power supply chez Arcade (j’ai pas payé les frais d’envoi car je soupçonnais l’ampli d’avoir un souci)

Erreur…bref j’ai perdu pas mal d’heures à d’abord essayer de tout brancher dessus.

Je voulais tout brancher sur cette alim : Raspberry (5V), LED (12V), Ecran (220V), Ampli (12V). Je trouvais l’idée sympa et ce petit boitier en jetait d’ailleurs (30–35 euros quand même).

J’ai dû acheter des cosses spécifiques en fourches et anneaux, faire des tests, débrancher, refaire un test pour finalement avec le même résultat : le son bourdonnait…. problème de masse je suppose…

Vue avant de mettre le tout en place

Vu que je commençais à en avoir ras la patate d’avoir un boxon dans le grenier, j’ai fait plus simple et je suis resté sur mon idée de départ : un bloc multiprise pardi ! Bêtement !

Connexions des boutons et joysticks au GPIO

Pour commencer le rangement, j’ai donc branché les boutons et joysticks au GPIO du Raspberry PI 2 vu que Recalbox supporte ça en OTB (Out of The Box).

Rien de difficile là-dedans hormis que les câbles de chez ArcadeWorld UK arrive sans connecteur crimp et cavalier 1P. Il vous faudra donc en commander si vous voulez brancher directement sur le GPIO et les sertir vous-même (ce que j’ai fait).

Dur d’en trouver en Belgique mais j’en ai trouvé chez Hobbytronics. Comptez 8 euros pour 100 de chaque !

Sachant qu’il vous faut genre 30 pour un montage complet, avec 100 vous êtes à l’aise ^^

C’est surtout que quand on a jamais fait ça on en pète bien 2, 3 en test!

Je n’avais pas de pince à sertir mais une bête pince à bec suffit et de la patience ! Attention les gros doigts !

Si vous ne voulez pas vous lancer là-dedans, vous pouvez commander un encodeur qui se branche en USB sur le Pi2 de ce type

Copyright @ SmallCab

Mais bon c’est 25–30 euros pour rien je trouve, sauf si vous devez changer un jour de système (Remplacer le Pi2 par un PC par exemple).

Ah au fait, un truc à acheter d’office et à ne pas faire soit même c’est les câbles de masse. En gros vous devez relier tous les boutons et joysticks à une masse commune… Pour le prix vous vous tracassez pas et vous prenez un câble tout fait !

Bon ben câblons alors !

Vous remarquerez le petit numéro sur l’image en haut à gauche assez pratique pour s’y retrouver dans les boutons lorsque je devrai tout connecter !

Perso je n’ai pas trouvé ça très dur contrairement à ce que j’ai pu lire, c’est même assez facile en fait et c’est la partie qui m’a pris le moins de temps je crois !! Le tout est de faire gaffe au schéma !

Schéma pris sur le Wiki de recalbox
Astuce du jour : si vous utilisez des SANWA ou SEIMITSU, le branchement des UP, DOWN, RIGHT, LEFT et l’association des couleurs de câble dépend de l’orientation du joystick donc vérifiez avant de brancher !

LED

Bon ben pour le marquee, il nous faudra un éclairage donc je suis parti sur des leds à placer à l’arrière du marquee sur base de la recommandation d’un article de gameblog (merci d’ailleurs).

J’ai pris un bout de MDF et j’ai soudé 4 bandes de leds achetées sur Ebay (3m = 17 euros). J’avais jamais soudé mais plutôt facile !

Merci à Greg, mon collègue pour son fer à souder ! Ca m’a évité un achat pour 5 soudures!

Après alimentation ça donne ceci

Et avec le marquee un fois branché ça donne ça

On remarque les traits de lumières sur le côté et au dessus de l’écran mais je vais fixer ça rapidement

Le prochaine fois je fais gaffe et je prends un blanc neutre ou chaud… ça donnera mieux je crois !

Vous remarquerez les cornières en alu anodisé. J’ai acheté 1m de cornière, j’ai coupé en 2 et j’ai peint à la bombe pour un super effet (y’en avait plus en blanc en fait).

Rangement

Bon ben voilà reste plus qu’à ranger tout ça à l’intérieur et organiser le tout !

Après un peu de rangement. Vous remarquerez que j’en étais encore à l’étape de l’ancienne alim…

Là rien de bien méchant, faut juste attacher les câbles. Si vous pouvez, mettez des cache-câbles ça sera plus beau !

On voit mon bloc multiprise (collé), l’ampli, le PI2 monté sur 4 pcb, etc

Prochaine fois je coupe à ras les câbles pour gagner encore de la place !

Pour le dos, vous pouvez simplement le refermer avec des vis mais j’ai préféré avoir facile à l’ouvrir donc j’ai mis des charnières, des aimants et fait un trou pour passer mon doigt ! :)

Bon ben voilà il est fini ! Me reste plus qu’à conclure avec un résumé et une vidéo ! :)

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.