Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model — Version Française

Traduction de l’article rédigé par PlanB “Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model”. Vous pouvez prendre connaissance de l’article original ici.

“ L’important en science n’est pas tant d’obtenir de nouveaux faits que de découvrir de nouvelles façons d’y penser” — William Lawrence Bragg

Introduction

Le modèle Stock-to-Flow (S2F) du Bitcoin (BTC) a été publié en Mars 2019 [1]. (Version traduite en Français disponible ici)

Le modèle original « S2F » est une formule basée sur les données mensuelles du S2F et des prix du bitcoin. Étant donné que les points de données sont indexés dans l’ordre chronologique, il s’agit d’un modèle de série chronologique. Ce modèle a généré l’intérêt d’analystes quantitatifs à travers le monde. Beaucoup ont vérifié la relation non fallacieuse entre le prix et le S2F du BTC [2][3][4].

Modèle S2F actuel

Si vous n’êtes pas familier avec le modèle S2F, je vous recommande vivement de lire l’article d’origine car il explique le contexte et la terminologie.

Dans cet article, je solidifie la base du modèle S2F actuel en supprimant la composante “temps” et en ajoutant d’autres actifs (argent et or) au modèle. J’appelle ce nouveau modèle, le “BTC S2F cross asset (S2FX) model”.

Le modèle S2FX permet l’estimation de différents actifs comme l’argent, l’or et le BTC en une seule formule.

Dans un premier temps, je décrirai le concept de transition de phase, car il introduit une nouvelle manière d’appréhender le BTC et le S2F. Ce concept explique pourquoi le modèle S2FX est important.

Deuxièmement, je décrirai le modèle S2FX, son fonctionnement et ce que signifient ses résultats.

Les transitions de phase

Les transitions de phase représentent une métaphore cruciale pour comprendre le modèle S2FX. Durant le processus de transition de phase, les propriétés de la matière deviennent totalement différentes et ces transitions sont souvent discontinues. Voici trois exemples de transitions de phase :

  1. L’eau
  2. L’US Dollar
  3. Le BTC

L’eau

L’exemple classique des transitions de phase est l’eau. L’eau existe en quatre phases (états) différents: sous forme solide, liquide, gazeuse et ionisée. Ce n’est que de l’eau, mais l’eau a des propriétés totalement différentes à chaque phase.

L’US Dollar

Les transitions de phases sont également présentes en finance. Par exemple, le dollar américain est passé d’une pièce d’or (un dollar = 371,25 grains d’argent pur = 24 grains d’or) à de la monnaie papier adossée à de l’or («en pièce d’or payable au porteur sur demande»), à du papier qui n’est adossé à rien («Ce billet a cours légal pour toutes les dettes, publiques et privées»). Bien que nous l’appelions toujours Dollar, le Dollar a des propriétés totalement différentes dans ces trois phases.

Le BTC

Il en va de même pour BTC. Nic Carter & Hasu montrent dans leur étude de 2018 comment les récits du BTC ont changé au fil du temps [5].

Comment les principaux récits de Bitcoin ont changé au fil du temps

Ces récits semblent très continus dans le graphique. Cependant, si nous combinons les récits avec des jalons financiers (et ensuite avec les données du S2F et de prix), ils ressemblent beaucoup plus à des phases avec de brusques transitions :

  1. «Proof of concept» -> d’après le livre blanc Bitcoin [6]
  2. «Paiements» -> après la parité USD (1BTC = 1 $)
  3. «E-Gold» -> après le premier Halving, presque la parité Or (1BTC = 1 once d’or)
  4. «Actif financier» -> après le second Halving (transactions d’un milliard de dollars par jour, clarté juridique au Japon et en Australie, marchés à terme au CME & Bakkt)

Ces trois exemples de transitions de phases de l’eau, du dollar américain et du BTC offrent une nouvelle perspective sur le BTC et le S2F. Il est important de ne pas réfléchir uniquement en terme d’évènements chronologiques continus mais également en phases avec des transitions abruptes. En développant le modèle S2FX, je vois le BTC dans chaque phase comme un nouvel asset, avec des propriétés totalement différentes les unes des autres. La prochaine étape logique consiste à identifier et à quantifier les transitions de phase du BTC.

BTC S2F Cross Asset (S2FX) Model

Le graphique ci-dessous met en évidence le S2F mensuel ainsi que les points de données de prix du BTC utilisés dans le modèle S2F d’origine. Nous pouvons identifier visuellement quatre « clusters ».

Ces quatre « “clusters » pourraient donc indiquer les transitions de phase.

La quantification de ces clusters peut être effectuée en minimisant la distance entre les données mensuelles BTC et les clusters. J’utilise un algorithme génétique (minimisant la distance absolue) pour quantifier quatre clusters. Les recherches futures pourraient se concentrer sur différents algorithmes de clustering (par exemple, l’algorithme k-means).

Chacun des quatre clusters BTC identifiés ont une combinaison de valeurs de marché S2F très différente qui semble être cohérente avec les halving et l’évolution des récits du BTC.

  1. BTC «Proof of concept» (S2F 1.3 et capitalisation à 1 M$)
  2. BTC «Paiements» (S2F 3.3 et capitalisation à 58 M$)
  3. BTC «E-Gold» (S2F 10.2 et capitalisation à 5,6 Md$)
  4. BTC «Actif financier» (S2F 25,1 et capitalisation à 114 Md$)

Comme l’eau et le dollar américain, les quatre clusters du BTC représentent quatre actifs bien distincts, chacun avec sa propre histoire et ses propres caractéristiques. Le BTC dans sa phase « Proof of concept » avec S2F 1,3 et seulement 1 M$ de capitalisation est un actif totalement différent du BTC «Actif financier» avec S2F 25 et 114 Md$ de capitalisation.

En prenant le point de vue des transitions de phase et des clusters du BTC en tant qu’actifs différents, je peux maintenant ajouter au modèle de nouveaux actifs comme l’argent et l’or. Cela en fait un véritable modèle multi-actifs. Pour l’argent et l’or, j’utilise les valeurs de stock et de flux provenant d’une analyse récente de Jan Nieuwenhuijs [7] et les derniers prix de décembre 2019 de TradingView.

5. L’argent avec une valeur S2F 33.3 et une capitalisation à 561 Md$

6. L’or avec une valeur S2F 58.3 et une capitalisation à 10,088T$ (trillions)

Le graphique met en évidence les quatre clusters du BTC (avec les données mensuelles originales du BTC pour la mise en perspective), l’argent et l’or. Ils forment une ligne droite parfaite.

J’utilise une analyse de régression pour créer le modèle S2FX. Notez que la grande différence avec le modèle S2F d’origine est que j’utilise dans cette analyse de régression les données du S2F de l’argent, de l’or ainsi que leur capitalisation.Le modèle S2FX fait apparaître une corrélation entre le S2F et la capitalisation de ces six actifs (F-test à faibles valeurs p et coefficients faibles valeurs p) avec un ajustement parfait (99,7% R²).

La formule du modèle S2FX peut être utilisée pour estimer la capitalisation du prochain cluster BTC (le S2F du BTC sera de 56 en 2020–2024):

Capitalisation = exp(12.7598) * 56 ^ 4.1167 = 5.5T$

Cela se traduit par un prix du BTC (compte tenu de 19 millions de BTC en 2020–2024) de 288 000 $.

Cette prévision de prix BTC est nettement supérieure au 55 000 $ de l’étude initiale. Veuillez noter que le modèle S2FX n’est qu’une première ébauche qui n’a pas encore été reproduite et examinée par d’autres analystes.

Bien qu’un échantillon de six observations puisse être considéré comme faibles, j’estime néanmoins que les résultats du modèle S2FX sont pertinents. Je vois le modèle S2FX de la même manière que le modèle S2F : comme une hypothèse de travail. Les recherches futures pourraient se concentrer sur un ajout de plus d’actifs à l’analyse. Cependant, la plupart des actifs ont de faibles valeurs S2F (≤ 1) et ne sont donc pas intéressants. Au contraire, les diamants ont un S2F élevé mais ont une valorisation très complexe (brut / taille, carats, différentes couleurs et pureté etc).

Le modèle S2FX met en avant l’interpolation, a l’inverse du modèle S2F qui met en avant l’extrapolation. Le modèle S2F d’origine fait une prévision qui se situe en dehors de la plage de données utilisée pour créer le modèle. Le nouveau modèle S2FX fait quant à lui une prévision qui se situe dans la plage de données utilisée pour dériver la formule.

Exemple d’interpolation (gauche) et d’extrapolation (droite) — Les données sont en bleu, le modèle est la ligne noire et le point rouge est la prévision

Conclusion

Dans cet article, je solidifie la base du modèle S2F en supprimant la composante “temps” et en ajoutant de nouveaux actifs (l’argent et l’or) au modèle. J’appelle ce nouveau modèle le “Bitcoin Stock-to-Flow Cross Asset Model” (S2FX). Le modèle S2FX permet de regrouper et d’évaluer différents actifs comme l’argent, l’or et le BTC en une seule formule.

J’ai expliqué le concept de transitions de phase qui introduisent une nouvelle façon de penser le BTC et le S2F. C’est ce concept qui m’a conduit au modèle S2FX.

La formule du modèle S2FX corrèle parfaitement aux données (99,7% R²).

Le modèle S2FX projète une capitalisation de la prochaine phase du BTC à 5,5 T$ (Le S2F du BTC sera de 56 en 2020–2024). Ce qui traduira par un prix du BTC (compte tenu de 19 millions de BTC en 2020–2024) de 288 000 $.

En consolidant les faits connus de l’étude S2F originale, le modèle S2FX apporte une nouvelle vision, une nouvelle façon de penser la transition du BTC vers la cinquième phase.

Références

[1] PlanB@100trillionUSD, Modeling Bitcoin’s Value with Scarcity, Mar 2019

[2] Nick Emblow, Falsifying Stock-to-Flow As a Model of Bitcoin Value, Aug 2019

[3] Marcel Burger, Reviewing “Modelling Bitcoin’s Value with Scarcity”, Sep 2019

[4] Mannuel Andersch, Is Bitcoin outshining gold?, Sep 2019

[5] Nic Carter, Hasu@Hasufl, Visions of Bitcoin — How major Bitcoin narratives changed over time, Jul 2018

[6] https://bitcoin.org/bitcoin.pdf — Satoshi Nakamoto, 2008

[7] Jan Nieuwenhuijs, How Much Silver Is Above Ground?, Dec 2019

Autres traductions

  1. Grecque
  2. Russe
  3. Espagnol