Episode 2 : Mon job, ma thérapie

« La tension est une voleuse » disait Vanda Scaravelli, une femme yogi.

C’est ce que j’ai souvent ressenti dans mon quotidien de femme active, exigeante, productive, stressée et ayant à cœur de satisfaire les devoirs qu’on attendait de moi…quitte à m’oublier dans la liste de mes priorités.

Mettre de la constance dans la façon dont nous donnons notre énergie, c’est sortir cette voleuse de notre vie. C’est un travail quotidien. Nos inquiétudes et nos doutes, sources de tension, nous volent notre énergie.

L’aspect le plus spirituel et le plus puissant de la nature humaine est sa capacité d’attention. Faire de l’attention son quotidien, c’est être élégant et fidèle à soi-même. Pour pouvoir aussi l’être avec les autres.

La pratique du bien-être commence par soi-même. Mais on a souvent besoin d’être initié, aidé, guidé.

J’ai créé BLISS YOU pour donner une mission aux gens qui s’oublient, celle d’honorer du temps pour soi, à l’aide de séances bien-être pour évacuer cette tension.

BLISS YOU est une invitation à ralentir, à réfléchir, et à façonner son expérience bien-être, à rester connecté et à l’écoute. Et à trouver le courage et la force de se mettre au premier plan dans son quotidien.

Observer sa sensibilité et sa détente est le chemin le plus sûr pour parvenir à la plénitude. C’est ce que je vous souhaite au travers l’expérience BLISS YOU, guidé par des praticiens passionnés et dédiés à votre potentiel, votre corps, votre sanctuaire.

Mon combat pour la reconnaissance des médecines alternatives : l’art de se soigner autrement

Le terrain composé de la totalité du patient, de son corps anatomique et de ses croyances, de ses sensations, de son passé, de ses émotions, de ses ressources mentales, de son envie de guérison…Bref de tous les éléments constitutifs de son monde.

Il existe des maladies souvent chroniques dues à l’usure et aux mauvaises conditions de vie, pour lesquelles la médecine allopathique a peu de remèdes vraiment efficaces. La médecine allopathique calme les symptômes avec des remèdes anti-douleurs et des anti-inflammatoires mais elle agit peu sur les causes profondes du mal. Pour la médecine alternative, l’être humain est un être humain multi-dimensionnel que l’on ne peut pas soigner comme un corps-objet, mais bien comme un corps sujet : un corps qui pense, qui éprouve des émotions, qui a une psychologie, qui est en lien avec les autres et qui est influencé par l’environnement dans lequel il vit. Voilà pourquoi BLISS YOU met en avant cette alternative aux yeux de tous, non pas pour remplacer la médecine scientifique, mais pour qu’elle l’enrichisse d’une philosophie plus respectueuse de ce qu’il fait la vitalité et la bonne santé.

« les patient sont soignés dans toutes leurs dimensions : corps, émotions, pensées »

De plus, le déficit de l’assurance santé-maladie et la nécessité d’un développement durable vont nous obliger à utiliser des remèdes moins coûteux et plus respectueux de notre environnement.

André Weil, promoteur de l’enseignement des médecines alternatives et complémentaires à l’université d’Arizona aux Etats-Unis, a montré que la médecine allopathique n’est nécessaire que pour 10 à 20% des problèmes de santé. Pour les 80 à 90% restants, on dispose de suffisamment de temps pour expérimenter d’autres traitements, souvent moins chers, moins dangereux et finalement plus efficaces, car ils agissent de concert avec les mécanismes de guérison du corps au lieu de les affaiblir. Quand on sait que plus de 70% des pathologies rencontrées en médecine générale sont en lien avec le stress, non que le stress soit la seule cause de ces problèmes, mais il y participe grandement, il est temps d’apprendre aux gens à vivre autrement. Cela ne passe pas par la description d’anxiolytiques, de somnifères ou d’anti-dépresseurs, mais par la recommandation de pratiquer un sport, de respirer en conscience, de méditer, d’apprendre le yoga ou le tai-chi, de revoir ses priorités, de changer sa manière de se penser et de penser la vie.

L’égocentrisme n’est qu’une étape sur le chemin qui mène à l’altruisme

Estime de soi, développement personnel, quête de sens, du bonheur, travail psychologique, réflexion philosophique, ne serions nous pas en train de regarder notre nombril d’un peu trop près ?

En effet le confort a un prix. Performance, surenchère, stress et surmenage. Vitesse, déracinement et disparition des repères. Perte de sens, manque d’espoir et dépression. Le mal-être est important. Le besoin de remède est criant.

Les experts BLISS YOU, les experts en bien-vivre, ils vous veulent le plus grand bien du monde

Ni gouru, ni prophète, les rois postmodernes de l’empathie font battre les cœurs sensibles en proposant un chemin possible vers le bonheur. La clé du bonheur et du changement n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de chacun de nous.

Le comment vivre est une quête existentielle personnelle intense que je partage avec générosité. Se remettre en cause avec courage, faire que la quête spirituelle et l’interrogation ne soient pas considérées comme ésotériques, opposées à la laïcité, à l’engagement citoyen et la responsabilité sociale sur le monde. La magie, la spiritualité, le bouddhisme, la méditation, autant de mots et de concepts pour ne désigner qu’une quête de sens, de retour à soi, d’intériorité. Les médias ne parlent que d’économie et de crise mais pendant ce temps là, les gens se tournent vers le développement personnel et la spiritualité. Ils ont compris que l’essentiel était dans la transformation de soi. Dans toutes mes rencontres, mes échanges avec des centaines de praticiens, malades, entrepreneurs, etc… Nous assistons à une révolution silencieuse des consciences. C’est très encourageant !

www.blissyou.fr

Episode 3 : pourquoi la spiritualité est-elle indispensable quand on monte sa start-up ?