3 mois — 3 continents

Il est courant d’entendre des expressions, souvent galvaudées, du type : “les voyages forment la jeunesse”. Il est vrai que “les voyages sont pleins d’enseignements”. Quelle plus belle expérience que le voyage lorsque l’on a besoin de prendre du recul ? 20 juin 2017. Quelque 8 ans et demi après mon première voyage hors Europe : l’Australie. C’était l’occasion de me retrouver, et l’objectif avait été rempli. J’ai su dès lors que je voulais entreprendre, diriger une initiative, emporter les gens dans ma passion. Alors naturellement, je ne peux m’empêcher de sentir que ce voyage va me rebooster, me donner de nouvelles idées ! Naturellement, j’ai déjà hâte des rencontres au gré du voyage, de l’imprévu, de ces saveurs, cultures, odeurs qui vont chambouler tous mes sens. Ou pas. Peu importe le cynisme, peu importe ce qu’il en adviendra, ce break est le bienvenu.

Il arrive à point nommé, ce voyage probablement initié par un mauvais timing déguisé en bon timing. Sale chrysalide finalement métamorphosée en timing parfait grâce au coup de pouce de quelques rencontres et une nouvelle dynamique des deux côtés du globe. Comprendra qui le pourra. Car oui, quelle qu’en soit la raison, je me sens déjà moins stressé, libéré — délivré, rien que par le fait d’imaginer cet inconnu à l’horizon. Je me sentais comme un lion en cage depuis trop de mois, coincé dans un dogme qui me faisait puer l’échec, sans paradoxalement sembler être en mesure d’en trouver la sortie. Indécisions, stress et peurs purulaient sur les traces de ma quête du bonheur tandis qu’il semblait rayonner de part et d’autre du chemin.

Où est-ce que tout a commencé ? Il y a un an à la fin de TheCoalition ? Il y a 8 ans, en Australie, où les livres de Richard Branson ont bercé mes rêves d’entrepreneur passionné aka. utopiste ? Ou tout simplement au cours de cette année, quand le mot passion a commencé à se détacher du mot entrepreneuriat sous mes yeux. Quel subterfuge. J’ai rien vu. Bravo l’illusion. Comment j’ai pu être dérouté à ce point sans m’en apercevoir ? Par la même force qui rend les gens con me direz-vous. On ne le devient pas délibérément. Du moins j’espère. L’origine remonte selon moi à la question : “Préférez-vous un million d’euros, ou l’amour de votre vie ? L’un tangible, sans équivoque aucune. L’autre plus fort que tout l’argent du monde, mais si versatile.

Voilà le décor du début de ce voyage incroyable à travers 3 continents : l’Amérique Latine, l’Afrique et l’Asie. Mais commençons par le commencement. L’Amérique Latine et son Machu Picchu. Ses descentes de volcans en VTT, son canyon de Colca, son désert de sel. L’Amazonie, le lac Titikaka, les lignes de Nazca... Sans oublier l’essentiel omis dans les guides : les passions inattendues et les rencontres du troisième type avec la faune et la flore de ces 28 nuances de climat. Terre nouvelle, j’arrive.

Lire #2 La mission