Adieu WordPress, bonjour Medium

Juin 2016 — Remise à jour 2018–03–07

Pascal Kotté
Jun 15, 2016 · 10 min read

Medium vs Wordpress

Adieu Wordpress, merci pour tout

Wordpress.com

Je parle de nos Blogs qui étaient sous le Wordpress.com mutualisé, et pour un usage dédié à partager de la connaissance en public… Nous ne parlons pas ici, d’un site web complet, transportable, fait sur une version téléchargée et “fait maison” de cet excellent outil, qui équipe plus de 50% des sites webs !

Et avec plus de 50% qui présentent des failles critiques de sécurité :(

Pratiqué pendant plusieurs années…

bonjour Medium

Les créateurs de Twitter, ont créé Medium: Et je dois avouer, que pour ceux qui souhaitent partager du contenu, sans regarder sa mise en page et trouvant Wordpress un tantinet compliqué, c’est tentant, il faut le pratiquer pour essayer…

Principale motivation:

La fin des commentaires inexploitables et illisibles !

L’affichage type dessous remonte aux newsfeed des années 80… Très geek rétro !

ADIEU les commentaires illisibles — source: loria.fr
  1. Permettre de rendre accessible la publication de Blogs à un plus grand nombre, incluant des “digital rétifs”.
  2. Permettre un enrichissement de la connaissance, des commentaires “au milieu” avec * dans la marge, transformables en article séparés, bien plus performant que les “vielles” arborescences de commentaires (ci-dessus). Je reconnais que de nombreux amis nostalgiques ne jurent que par ces hiérarchies ! Has been… Le surlignement signé et cumulable, sympa aussi !
  3. Une option pour faire des commentaires “en mode privé” au seul auteur !
  4. Et dernier point, la propriété des articles et leurs droits, peut être défini “post” par “post” et non au niveau de la “publication” entière. (On peut contourner en incluant cela dans les articles sous Wordpress). Open est notre préférence: Creative Commons !

Autres avantages

J’ai donc décidé de basculer, peut-être de façon transitoire, mes publications et partages sur Medium, pour les raisons suivantes:

  • Plus facile d’intégrer et faire collaborer un « N00B » (c’est plus simple)
  • Contenus sous licence Creative commons, ouverts, ou fermés, qui peuvent être définis pour chaque publication, de façon reconnue et explicite.
  • Orienté « curation » et repartages (Un copier collé pour récupérer le résumé et les metadata), citations sans plagia.
  • Commentaires « in the middle« : On sélectionne la portion de texte à commenter et le commentaire devient lui-même un article commentable indépendant, reprenant en lien l’article commenté: Cela, c’est TOP pour l’enrichissement de contenus et connaissances. (un marqueur * signale le commentaire dans la marge). Cela favorise les Blogs “longs”.
  • Une ligne d’édition lisible et épurée, avec des tailles de caractères adaptables par le lecteur (mais pas par l’éditeur)
  • La possibilité de créer des lignes d’éditions (publications), avec un ‘search’ intégré (Mais qui va s’élargir à d’autres publications medium, si rien n’est trouvé dans la publication, ou plus bas dans la recherche)
  • La gestion de contributeurs pour une publication (une ligne de Blogs), avec une validation simplifiée par les éditeurs de la publication. Les writers doivent être validés et autorisés pour rejoindre la publication, chaque post est nécessairement contrôlé par un des éditeurs avant d’être publié.
  • Pas de Pub agressives, qui apparaissent quand nos ‘posts’ font un peu de Buzz, sans aucun contrôle sur les contenus…
  • Des STATS détaillées ! Dans un Webzine, il est rare d’avoir accès à ses propres stats de lecture, votre hébergeur, oui…
  • Il y a une “App” pour les mobiles ! Tu prends tes photos, tu commentes et ton brouillon est prêt… Il y aussi un mode “series” pour des séquences au format optimisé pour mobile.
  • Connections horizontales: Des suggestions te sont proposées en bas de page, vers des autres articles similaires, d’autres publications, pour élargir ta propre culture; Mais aussi pour te permettre toi aussi, de connecter les autres usagers de Medium (172 millions de visiteurs par jour)
  • Republications intégrées: Twitter + Facebook. Pas besoin de le faire, c’est automatique. Il faut toutefois le faire manuellement ou via des outils iPaaS pour les autres réseaux sociaux.

Medium est comme un immense journal unique. C’est le Wikipedia des articles libres, en relations sémantiques.

Les moins, dont celui de ses avantages:

  • C’est simple, et donc les options d’éditions sont très, très, mais alors très limitées !… Tu peux rien changer, ou pas grand chose. Mais cela me suffit.
  • Pas Open Source: ni Libre, la plate-forme n’est pas ‘internalisable’ : Point rédhibitoire en entreprises, généralement… le WEF l’utilise néanmoins.
  • Pas de customisations possibles sur la mise en page, ou très peu… (On peut quand même organiser la page d’accueil d’une publication, et créer des ‘tabs’ par mots-clefs)
  • Pas d’intégration possible dans un site web, cette fonction existante au départ a été purement supprimée par Medium (bienvenu dans les dictatures numériques du Cloud SaaS, ils doivent avoir besoin de monter le trafic)
  • Pas de TAG sur le langage: c’est horrible, impossible de gérer des filtres sur la langue !!! Incroyable. (contournement: Tag ‘En Français)
  • Police de caractères sélectionnée prédéfinie (Times?): Elle est pourrie (à mon goût), avec des jambages à l’ancienne que je bannie de nos modèles, car moins lisible :(

Je bascule sur Medium quand même, car c’est plus “moderne”, et en attendant mieux…Ou pire comportement de leur part (La suppression de l’intégrabilité dans une page web: J’ai bien failli botter pour cela…)

Voici les “features” qui depuis ma “migration”, ont été ajoutés sur Medium:

  • Il n’y avait pas d’export natif de vos données/articles: (Toutefois, un aspirateur de site html et c’est joué… C’est désormais corrigé, on-demand.
  • On peut ajouter des “Feature Pages” pour enrichir l’arborescence d’une publication. Cela permet de faire un site web simple, présentable !

Mais la vraie différence de fond avec Wordpress:

Medium n’est pas un Blog, c’est un réseau social.

Mais déguisé en Blog… Messages privés, recherches et affichage des autres publications similaires et non limité sur “son blog”, notifications et suivi des ‘likes’ et commentaires: Nous sommes totalement dans le microblog social.

Normal, c’est eux qui ont fait Twitter !

Il permet un partage sur des contenus plus riches et plus fouillés que Facebook ou Twitter. Donc, plus d’intelligences se partagent via Medium (non, cela ne veut pas dire que l’écrivain est plus intelligent, juste que les lecteurs peuvent améliorer plus facilement l’intelligence des écrivains avec des feedback ciblés)

Il a depuis été partiellement reproduit par Steemit, qui par contre exploite une gestion transparente des ‘likes’ sur la Blockchain, et rétribue avec de la crypto-monnaie.

Je ne suis pas le seul a avoir essayé Steemit, et être revenu à Medium:

Steemit plafonne à moins de 15 Millions/jour, et Medium continue de monter, monter… Doucement !

Business model

  • Pas de publicité (c’est ce qui me faisait le plus peur, comme cela est gratuit, c’est quoi le « business model » ?)
  • 5$/mois optionnel. Un modèle repris par multiple systèmes d’informations, mais ici, c’est l’écrivain qui choisit si son article sera “payant” ou pas, et non la plateforme en fonction du succès de l’article, (et généralement pour son propre bénéfice, sans le partager avec l’auteur. Modèle courant: Blogueurs bénévoles, journalistes en crise, revenus détournés… Mieux sur Medium?).

Ce n’est plus nécessairement “gratuit”, le modèle est de proposer à ceux qui écrivent des contenus de “valeurs reconnues”, d’en monnayer la lecture, et de prendre une commission au passage. Medium mesure l’impact et la rétribution, en fonction des “Claps”, qui peuvent être “additionnés” (Les usagers auront un crédit journalier, et tu peux faire plusieurs clics sur le Clap pour un même article, et donner ainsi un gradient d’intérêt, et distribuer tes contributions à tes écrivains favoris avec une granularité fine !).

  • J’ai cru comprendre aussi que certains posts suggérés dans les 3 suggestions de l’espace en fin de lecture, la centrale pouvait être sponsorisée, mais ciblée en fonction de la lecture en cours, mais sans profilage personnel. (Mais ce n’est pas Open, donc rien n’est sûr).

Cela reste de la publicité moins intrusive, quoique, un poil insidieuse ?

Ethique ?

Ajoutons que Medium s’est positionné “POUR” la neutralité du Net (contrairement à NetFlix, qui soutien le délire US), alors c’est qui les méchants ?

Facts: https://en.wikipedia.org/wiki/Medium_(website)#Censorship

Malaysia

In January 2016, Medium received a take down notice from the Malaysian Communications and Multimedia Commission for one of the articles published by the Sarawak Report. The Sarawak Report had been hosting its articles on Medium since July 2015, when its own website was blocked by the Malaysian government.

Medium’s legal team responded to the commission with a request for a copy of the Malaysian Anti-Corruption Commission’s official statement that the post was untrue, for information on which parts of the article were found false, and for information on whether the dispute has been raised in court. The site declined to take the content down until directed to do so by an order from a court of competent jurisdiction. In response, as of January 27, 2016, all content on Medium has been unavailable for Malaysian internet users.

Impact technique

Medium permet de construire un autre type de base de connaissances partagées, et d’en soustraire la nécessaire indexation via Google. Car le moteur de recherche interne de Medium permet de s’en passer. Mais il n’empêche que l’indexation via Google est devenu rapide: Essayez de taper https://www.google.com/search?q=discord+cloudready, 4 jours après la publication, j’étais déjà en Top 1 !

Mais avoir un minimum d’éthique, ne rend pas plus la solution “humaniste” pour autant. Ce n’est pas “Libre” et la plateforme reste une solution commerciale propriétaire, et sous capitalisation spéculative. Ce n’est pas Mozilla !

Evolution

Il faut dire que c’est un site web, couru: 172 Millions de visiteurs/jour, ce n’est certes pas Facebook avec ses 31 Milliards, ni même Wordpress.com qui tourne encore à 1 Milliard.

Au 15 juin 2016: C’était 62 Millions de visites par mois, Medium contre 960 Millions Wordpress.com…

Donc Medium en près de 2 ans a presque triplé ses visiteurs… Wordpress: +10%.

Wordpress reste la plateforme de prédilection pour les “PRO”, et “Medium” est une alternative pour les “non PROs”, ou les “PRO” qui mettent plus en avant le contenu et commentaires, que le contenant.

Les “Ads” de Wordpress peuvent être dérangeant, pour une ONG, un parti politique, se retrouver avec des pubs des Adversaires !

C’est typiquement une situation où je recommande son propre blog. Mais moyennent finance, on peut la supprimer de Wordpress.com.


Pour mon blog personnel, avec sa liste de « publications » qui s’élargit:

Pour les Conseillers Médiateurs Numériques Suisses Romands (ICT-a.ch):

Mais je tiens à préciser que ceci n’est pas nécessairement définitif, que nous conservons précieusement des copies de nos articles importants. En aucune manière nous indiquons que Medium serait mieux que Wordpress, car ce n’est pas le cas du tout. C’est très différent. Medium ne couvre qu’une toute petite partie des usages possibles avec Wordpress.com, et plus encore Wordpress.org.

Donc, si ce sont des visiteurs que vous voulez, il faut faire des articles LinkedIn (Pulse) ou Facebook, (Mais pas Wordpress qui n’est un réseau social), mais ce n’est pas Medium qui va apporter la foule ! Quoique, via les republications intégrées Twitter et Facebook… On aurait pu faire un choix, LinkedIn Pulse, ou article Facebook ? Car partager des contenus, doit se faire sur un réseau Social, et non sur un site web peu visité. Mais la déontologie et les conditions d’utilisation de Facebook et Microsoft ne nous convenaient guère.

Notre objectif est de créer des synergies et de faciliter la participation, pas de générer du trafic sur notre site. Sinon, il sera plus judicieux de faire son propre blog, puis d’en publier résumés et liens d’invitations sur Twitter/Facebook/LinkedIn etc….

Tu peux aussi inclure un lien vers ton site web, dans ton post Medium.

Nous utilisons aussi l’outil KUKU pour cela (comme alternative sympa à Hootsuite), mais pas encore de connecteurs pour Medium (trop tôt) :

Toutefois, peut-être un jour, un “Medium” open source ? La réappropriation de son patrimoine numérique, concerne le contrôle et la propriété de ses données, et Medium semble le respecter, partiellement et obligatoirement avec des limites, puisque c’est gratuit (Ou avec participation volontaire payante, et partage des revenus avec les créateurs de contenus désignés par les auteurs eux-mêmes).

Pour ceux qui ont besoin d’une plateforme hébergée et sécurisée, car pas les ressources techniques pour maintenir son propre serveur, Medium reste une alternative intéressante, si la présentation figée vous satisfait. Sinon, il faut passer par des partenaires qui mutualisent des serveurs hébergés, sécurisés et sauvegardés sérieusement. Valider ces derniers points n’est pas facile. On vous recommande de passer par des CHATONS :)

Cet article, publié dans Suisse, Société, Politique, FR, est tagué ICT Advisor, OPINION, MEDIUM.


Originally published at pascalkotte.wordpress.com on June 15, 2016.

Mais alors depuis, le sujet a été brassé, mais surtout en anglais:

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch