Github acquis par Microsoft

Panique chez les développeurs ?

Relooking du logo Microsoft avec l’octocat de Github Pascal Kotté (CC-BY, tu peux reprendre et utiliser en citant cet article)

Mais cela va bien, où est le problème ?

Certes, Microsoft n’est pas du genre à faire des cadeaux, et il est possible que les prix montent un peu, ou que certains services disparaissent, et réapparaissent dans les modules payants…

Cela s’est déjà vu :

http://Linkedin.kotte.net

Bon, du coup,

on est en droit de s’inquiéter un peu, quand même !

La fin du libre ?

Pour ceux qui pensaient que Github était une sympathique équipe de libristes débonnaires, et qui était très attachée à la communauté du libre, et bien il était temps de redescendre de votre petit nuage, pour se rapprocher de la réalité. (PS. moi aussi, je suis sur un nuage, dans ma bulle de pseudo-réalité).

Bon alors, non, c’était une boîte commerciale, privée, financière, sous gouvernance spéculative, comme bien d’autres, un digne membre de notre bien-aimé système capitaliste… Donc, achetable

Et j’ai appris qu’aux USA, tu peux même te faire racheter alors que tu ne veux pas ! (OPA et trucs de ce genre ? C’est des malades que je dis !)

Microsoft et le libre !

Quand à Microsoft, ils ont déjà intégré un noyau Ubuntu dans Windows 10, et collabore avec le monde du libre… La Liberté copule avec la bête… Qui sait, si dans le futur, Microsoft ne sera pas le plus fiable allié des libristes.

Mais pour le moment, non !

Alors, si vous voulez un espace pour partager du Code, libéré, c’est ici

Et si vous êtes éducation ou Open Source, Gitlab est devenu gratuit

De plus il est possible avec eux de basculer pour s’auto-héberger le sien. (Comme avec Gitea en ‘self-hosting’, qui utilise aussi la forge Git).

Merci pour le tuyau Rafael Munoz

Et Github ?

Ben tu continus de l’utiliser, mais tu t’assures d’avoir tes réplica sur tes machines, des fois MiGroSoft, il te donne 30 jours avant de faire sauter un feature (comme par exemple, rendre payant la fonction de réplication locale).

Et tu te fais 1 backup sur Framagit aussi… Mange pas de pain.

Mais sinon, et pour le moment, no panic, ils vont pas vous manger Microsoft, les 28 millions de développeurs. (J’y suis présent, je n’en suis plus un depuis plus de 25 ans, mais cela me permet de tracker et pister les autres DEV, grâce à Github, chut... Combien de non DEV ou autres doublons ou dormant sur ces 28 Millions ? Je parie au moins 20% à jeter, mais il en restera bien assez ;-)

Cela fait de l’ordre de 250$ par profil ! Mieux que Linkedin plus de 50$, et mieux que Whatsapp vers 40$ par profil.

En fait, la seule crainte de Microsoft, c’est que vous abandonniez leurs usines à gaz, pour aller voir du côté de Amazon Lambda, ou Google Engine, si ce n’est pas plus facile. (Et cela l’est… Mais c’est pire piège que chez Microsoft encore, presque... Là pour de bon, tu perds toute liberté).

Alors Microsoft, il fait des efforts pour se reconnecter à sa base historique, les codeurs ! Mais la plupart sont aussi passés dans le camps des libristes, car dans l’économie contributive, les forgeurs de codes privés et privatifs, n’ont pas gagné. Peu le savent, mais le Cloud se fait avec du libre. Et si Google est passé loin devant Microsoft, c’est en utilisant les outils open source du libre. Même s’ils n’ont pas rendu libre pour autant les trucs jugés sensibles chez eux. Mais dans une culture de la compétition, n’est-ce pas normal ?

Même Android sur ton mobile, c’est fait avec du libre ! A la base… Même si cela a été vachement compromis: https://www.androidpit.fr/android-est-il-aussi-libre-que-l-on-peut-le-penser

Microsoft veut flirter avec la liberté !

Donc Microsoft a racheté Github pour se rapprocher du monde des libristes ! Et c’est tant mieux. Maintenant votre mission “les libristes”, ne laissez pas Microsoft vous imposer des trucs inacceptables, comme ces enf — s ont fait avec Linkedin.

Ou nous fliquer plus profond ?

Ce qui m’emm — e un peu plus, c’est tous les accès et connaissances des services tiers que Github va lui offrir sur un plateau, avec son SSO intégré utilisé par nombre de DEV (dont moi). En un seul rachat, Microsoft saura tout ce que je ne lui avais pas encore révélé sur mes activités, services tiers, hors LinkedIn et Office365, qui étaient associés à un login via Github. C’est tout bénef pour un big data bien profond, bien rempli, bien utile…

Merde, pourvu que leur singularité à venir sera bienveillante pour les humains.

Et suite à la “lecture audio” de l’émission de FranceCulture (ci-après)

Microsoft va pouvoir accéder à la totalité des codes “privés”, posés sur Github!

C’est un pu — in d’espionnage industriel de OUF !

J’avais oublié que la moitié des codes stockés sur Github n’était pas Open ! En fait, c’est le modèle payant de Github (donc je le savais, crétin de moi!). Question: Est-ce qu’un passphrase privé avec un cryptage privé protège bien les codes? Hum j’ai regardé, mais si je peux bien faire du PGP, c’est visiblement uniquement pour signer mes codes, pas pour chiffrer… Le SSH proposé, c’est pour coder la lecture et l’écriture du code. Mais est-ce stocké crypté, ou pas ? Si les codes privés ne sont pas chiffrés par ses propriétaires avec un passphrase perso (qu’il faut espérer non capturé par Github), alors c’est mort. Microsoft peut accéder à 80 millions de codes sources ? Miam, de quoi alimenter de belles IA pour faire du very Deep learning ! Et faciliter l’espionnage et récupération des meilleurs codes, et développeurs …

Pas besoin de s’approprier et outrepasser les droits de propriété, pour aller jeter un œil, cela ne se verra guère… Pratique le Cloud non libre !

Mais Pascal, tu vois le mal partout, pourquoi ils feraient cela Microsoft ?

Simplement car ils en ont désormais le pouvoir, et que cela peut leur rapporter gros !

Remerde, pourvu que leur singularité à venir soit vraiment bienveillante !

Ah, je viens de trouver l’article de Manuel Dorne (Korben)! T’as perdu ta rédac? Arf, désolé de rire, cela m’est tellement arrivé, surtout dans des commentaires web, timeout, exit plus de texte… Et c’est toujours quand j’ai oublié de faire ctrl-C, que je fais presque toujours avant OK, bo — del de Murphy de LEM! Désolé de sourire Korben, utilises Medium, c’est auto-backup ;-)

Bon, au moins on concorde pas trop mal ! C’est signe que mon petit nuage d’illusion de perception de ma réalité ne doit pas être trop mal positionné. Mais Manuel Dorne (Korben) tu as éludé cette histoire de SSO, et je pense que cela pèse son poids dans les 7.5 milliards investis ! Et toi qui maîtrise bien plus que moi, c’est crypté ou pas les repository privés ? Avec un passphrase inconnu de Github ?

Allez plus loin:

Audio: Pierre-Yves Gosset (Framasoft), Bernard Ourghanlian (Microsoft), Amaëlle Guiton

Articles:

Avec ma réponse: Ce n’est pas la destruction d’un symbole du logiciel libre, Github n’en est pas un symbole, car il n’a jamais été libre ! Il a été un soutien aux logiciels libres, car son modèle offrait la gratuité aux libristes, et faisait payer les dépôt privés. Mais comme l’indique JeanSorny dans son commentaire, gratuit ne veut pas dire libre. Tout comme “libre” ne veut pas dire que cela ne coûte rien non plus, même si le logiciel lui-même n’est pas payé. Et en échange d’un stockage “gratuit”, Github s’est offert la connaissance et la connexion de 28 millions de développeurs, pour permettre de se faire racheter 7.5 Milliards, avec une valorisation à 250 millions en 2005? Et en accusant des pertes depuis 2016? Donc, ce service n’a finalement jamais été “offert” gratuitement aux libristes, mais en échange de leur données, à savoir, leurs contributions et l’évaluation de leurs propres valeurs et capacités en tant que développeurs. Une bien belle valorisation pour un service “gratuit” !

Ce n’est pas non plus une reconversion de Microsoft dans le monde du libre, au mieux, ils copieront le modèle de Google, utiliser le libre, et s’en mettre plein les poches ! Pour résumer une stratégie bien rodée… Le contrôle des données, mais surtout des applications qui contrôle les flux de ces données, afin de s’approprier, ou séduire le monde des développeurs !

Et je ne serai pas étonné de voir apparaître dans les années à venir, de magnifiques facilités et offres commerciales, d’outils de transport et mise en test immédiatement facilité des codes Github, vers Azure !

Les véritables compétiteurs de Microsoft, ce ne sont pas (plus, et/ou pas encore) les libristes, mais Amazon et Google !
 —

Réactions: