Girls in Growth Hacking

“Il faut plus de femmes dans le numérique, elles pensent les services et les besoins différemment”, déclare Céline Lazorthes, la fondatrice et dirigeante de Leetchi.com. « Les jeunes filles pensent que les métiers tech sont des métiers de geek, ce qui est faux ! Entreprendre dans la tech industry c’est chercher à simplifier une expérience et considérer que pour cela la technologie est à notre service, qu’elle est un moyen et non une fin. »

Les hommes et les femmes ont deux façons d’entreprendre : si les femmes entreprennent souvent en partant d’un besoin, d’un manque observé dans la vie quotidienne, les hommes, selon elle, s’appuient davantage sur des conjonctures opportunes de marchés. Deux manières différentes mais intéressantes et complémentaires.

Seulement 10% des startups sont créées par des femmes en France.

Ce chiffre est le résultat de deux principaux problèmes présents dans notre industrie :

1- Une culture dominée par les hommes.

2- Le manque d’initiative dédié à la reconversion des jeunes femmes qui souhaitent intégrer la tech industry.

Les initiatives apparues dernièrement afin de réunir les femmes autour de entrepreneuriat et du numérique sont très encourageant pour celles qui se lancent, c’est pour cela que Hacker House Paris propose un nouveau groupe meetup “Growth Hacking Girls”.

Les sujets abordés seront à la fois spécifiques sur les technologies, le business, les compétences, les procédés mais aussi sur d’autres sujets comme l’équilibre vie professionnelle/vie privée, les freins qui empêchent les femmes de se lancer et comment les lever ou encore comment gérer le fait de faire partie d’un univers professionnel à 90 % masculin.

Rejoignez-nous !

Ressources complémentaires

https://medium.com/hackerhouse-paris/pour-un-num%C3%A9rique-plus-inclusif-199d667f2aa9#.62mi1drfy

Charlotte Maignan