Fiitli chez Maia Mater đŸ€ș

TOUT D’ABORD, C’EST QUOI FIITLI ?

Fiitli est nĂ© en Juin 2017, c’était le dĂ©part d’une belle aventure composĂ©e de deux personnes : Samuel et Dorian. Tous les deux ont cette passion du sport qui leur tient Ă  coeur et qu’ils souhaitent partager Ă  toutes les personnes qui les entourent. Ces personnes peuvent ĂȘtre n’importe qui, des amis, de la famille mais aussi des collĂšgues de boulot. Eh oui ! On passe maintenant la majeure partie de notre temps au travail, ça serait dommage de ne pas crĂ©er d’avantage de liens entre collĂšgues non ?

Ça tombe bien, le sport permet de faire ça, et en plus de garder la forme.

Mais cependant, gros problùme, il n’existe aucune solution qui permet de faire ça. Tout le monde ne peut pas financiùrement avoir un abonnement à la salle ou tout simplement ne souhaite pas s’engager auprùs d’une salle d’aquagym, de fitness, d’escalade, etc 


C’est lĂ  oĂč est nĂ© Fiitli, le sport Ă  la carte grĂące Ă  votre entreprise. Avec ce projet, le but c’est de permettre Ă  tout le monde de pratiquer du sport, sans avoir Ă  se soucier de payer un abonnement dans plusieurs salles Ă  la fois.

METTRE EN PLACE LE PROJETÂ đŸ‹đŸ»â€

C’est l’étĂ©, on est en 2017, il fait beau, il fait chaud, mais Fiitli n’a toujours pas de plateforme pour gĂ©rer tout ça. Fiitli n’est qu’un Google agenda gĂ©rĂ© entiĂšrement Ă  la main par Dorian.

Je ne me suis toujours pas prĂ©sentĂ©, je m’appelle SĂ©bastien et je suis dĂ©veloppeur sur un autre projet qui Ă©tait accompagnĂ© par Maia Mater. Malheureusement notre projet s’est arrĂȘtĂ©, trop compliquĂ© pour nous, jeunes entrepreneurs et des difficultĂ©s juridiques qui pourraient Ă©normĂ©ment nous compliquer la tĂąche. Bref, je suis Ă  la recherche d’un nouveau projet, et je dĂ©cide de rejoindre le projet Fiitli. (www.fiitli.com)

Je connaissais Samuel et Dorian depuis longtemps, je me souviens encore qu’ils cherchaient un nom pour leur projet, Ă  l’époque il s’appelait « Sporty ».

Enfin bref, Fiitli rejoint Maia Mater et l’aventure commence (on parle enfin de maia !!!).

Les premiers jours de Fiitli à Maia

MAIA QUOI ? MAYA MATEURE ? MY AMATEUR ?

Maia mater c’est un accompagnateur de jeune projet, une sorte de camp d’entrainement pour primo entrepreneur AKA « c’est le seul programme 100% gratuit oĂč on te donne tous les outils pour accompagner ton projet » selon Damien, co-gĂ©rant avec Terence.

C’est oĂč ?

Dans une ancienne caserne militaire, dans le centre de Nantes. Sur papier ça peut faire un peu glauque mais en rĂ©alitĂ©, je crois qu’il n’y a pas meilleur endroit. La superficie de lieu est Ă©norme, je ne sais plus le chiffre exact, mais on va dire « trĂšs trĂšs trĂšs trĂšs grand ». On travaille dans un ancien bĂątiment qui a Ă©tĂ© rĂ©amĂ©nagĂ© avec gout par Terence avec des meubles recyclĂ©s par abradebarras, AKA la meilleure startup d’enlĂšvement et de revalorisation des encombrants pour professionnels et particuliers de France, voir du monde !

Mais c’est quoi ?

Ce n’est pas trĂšs compliquĂ©. Maia mater c’est un Ă©tat d’esprit qui tient dans le mot de passe du wifi « GOBIGORGOHOME » !

Le but de ce camp, c’est de ne pas perdre de temps Ă  tenter des choses en mode “AB Testing” H24. C’est plutĂŽt de nous montrer les erreurs Ă  ne pas commettre Ă  notre stade de dĂ©veloppement et surtout comment avancer de maniĂšre RAPIDE et EFFICACE. On se donne Ă  200% pendant 4 mois et on est encadrĂ©s par les badass : Terence et Damien qui sont nos « mama ».

Comment ça marche ?

Quand on rejoint Maia Mater, on rejoint une famille qui a les mĂȘmes convictions de grandir et rĂ©ussir dans nos domaines bien diffĂ©rents.

Le programme se déroule sur trois ans.

  • La premiĂšre annĂ©e se passe Ă  Nantes oĂč on est logĂ©s et nourris dans la caserne pendant 4 mois. On dĂ©veloppe un premier MVP, les premiers utilisateurs arrivent et on amĂ©liore le produit sans cesse.
  • La deuxiĂšme annĂ©e se passe Ă  St Nazaire pendant 1 mois (Juillet), on fait le point sur l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, puis on voit si on accĂ©lĂšre, on pivote ou on meurt.
  • La troisiĂšme annĂ©e, les anciens projets viennent faire des Offices Hours pour les nouveaux A1 (les premiĂšres annĂ©es), faire des retours d’expĂ©riences et donner leur points de vue sur diffĂ©rents sujets.

Le tout est globalement financĂ© par la ville de Nantes et de Saint Nazaire. Pour plus d’infos, allez voir l’article de Guillaume de chez CaptainData : https://medium.com/maia-mater/maia-mater-labor-omnia-vincit-improbus-abdaeb73f151

On organisait chaque semaine un petit entrainement physique pour les membres de Maia

Pourquoi Fiitli a rejoint Maia ? Quel Ă©tait notre intĂ©rĂȘt ?Â đŸ€·â€

Quand on crĂ©e une startup, l’avenir est incertain. On a beaucoup de mal Ă  se fixer Ă  des rĂšgles et Ă  ne pas tenter de changer tous les jours de business model dĂšs qu’on reçoit un avis nĂ©gatif d’un client, etc


Tout ça c’était Fiitli au dĂ©part. En intĂ©grant maia mater on a pu solutionner tout ces problĂšmes :

  • Un business model facile Ă  comprendre : avant on avait un business model trĂšs compliquĂ©, on avait du mal Ă  l’expliquer Ă  nos utilisateurs, on voulait faire quelque chose de novateur mais trop peu comprĂ©hensible. Aujourd’hui il est facile Ă  comprendre et surtout simple Ă  gĂ©rer.
  • Apprendre Ă  prendre des dĂ©cisions rapidement et Ă  trancher : exemple, ne pas passer 4 heures Ă  Ă©crire un post sur les rĂ©seaux sociaux sachant qu’il sera regardĂ© un quart de secondes.
  • Faire attention que ce que l’on fait apporte de la croissance : chaque action que vous faites doit apporter de la croissance ! On a Ă©tĂ© tellement marquĂ© qu’aujourd’hui on en a fait un poster dans nos locaux chez Fiitli :
  • Apprendre Ă  se fixer les bons objectifs, clairs et atteignables : chaque lundi matin Ă  Maia, on devait dire si on avait accompli les objectifs passĂ©s, et mettre des nouveaux objectifs pour la semaine. Aujourd’hui on a gardĂ© ça chez Fiitli et on adore !
  • Apprendre Ă  Ă©tudier les BONNES KPI : on fait un reporting chaque vendredi sur nos KPI, en ciblant les bonnes, pour s’assurer que nos clients utilisent correctement et Ă  fond notre solution.
  • Savoir dĂ©tecter le bullshit : parfois certains clients vous font tourner en rond, voir mĂȘme parfois certains partenaires professionnels. Il faut savoir trancher et passer Ă  autre chose.
  • GrowthHacker et solutionner sans cesse : c’est Ă  dire, rĂ©soudre des problĂšmes que l’on pense impossibles, il y a toujours une solution, sinon c’est un faux problĂšme !

Au final, avec Maia, on a aussi bien appris une mĂ©thode de travail qu’une philosophie de vie. Car tout ça s’applique aussi dans nos propres vies (en tout cas Ă  mon sens).

AU FINAL, LE BILAN DE TOUT ÇA ?Â đŸŸ

En conclusion, comme dit mon ancien collĂšgue prĂ©fĂ©rĂ© romain dans son article, Maia ça a Ă©tĂ© un coup de pouce Ă©norme, que ça soit cĂŽtĂ© business model que pour l’application, qui Ă©volue sans cesse et cela, dans le bon sens, grĂące aux mĂ©thodes de travail qu’on nous a inculquĂ©es.

On a réussi à sortir une plateforme 100% fonctionnelle et qui correspond à ce que nos utilisateurs veulent. On résous de vrais problÚmes et on en est trÚs fiers !

En plus de tout ça, on intĂšgre un rĂ©seau Nantais d’entrepreneurs qui sont lĂ  pour nous aider quand on en a besoin.

N’hĂ©sitez pas Ă  nous poser des questions si vous le souhaitez. Nous on se prĂ©pare Ă  la deuxiĂšme annĂ©e de Maia Ă  St Nazaire ! 🚀

REJOINDRE MAIA MATER CETTE ANNÉE 💝

C’est ici que ça se passe 👉 http://maiamater.com/ 👈 !

Un grand merci Ă  Terence et Damien pour avoir Ă©tĂ© prĂ©sents et nous avoir aidĂ© tous les jours Ă  trancher, accĂ©lĂ©rer sur des sujets importants et Ă  comprendre notre marchĂ©. Merci aussi Ă  la face cachĂ©e de l’iceberg : Quentin Adam et Franckie Trichet. Pour finir, merci Ă  tous les intervenants pour les offices hours !

❀ Merci Maia Mater ❀

Like what you read? Give Fiitli a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.