Bilan : 2 mois de lancement, 16K€ de CA et toujours accros aux cookies

Notre blog a déménagé ! Retrouvez l’article ici : https://blog.mercicookie.com/bilan-2-mois-de-lancement-16k-de-ca-et-toujours-accros-aux-cookies/

Nous avons lancé MerciCookie (cadeau d’affaires très simple et très gourmand) fin novembre 2017 (après s’être décidés à le faire en septembre 2017…). Chiffre d’affaires, marge, points forts & points faibles… 
Voici ce qui ressort de ces 2 mois d’activité intenses et les conclusions que nous en tirons.

Chiffres clefs

Au moment de lancer le site, Camille et moi nous sommes posés une question fondamentale. “Fin janvier, à la fin du rush des fêtes, à partir de quel niveau de ventes sera-t-on contents ?” Nous avions convenu qu’à moins de 100 coffrets vendus, c’était un échec complet et qu’il fallait arrêter aussitôt. Jusqu’à 200 ventes : correct mais pas fou. A partir de 250 coffrets, ça commençait à être bien.

En 2 mois d’activité :

  • 441 coffrets vendus (dont 60% de coffrets de 16 cookies), soit 6 230 cookies,
  • 15,7k€ HT de ventes (3,6k€ en décembre, 12,1k€ en janvier),
  • 2,8k€ de marge brute (sur coûts variables)*, soit 18%,
  • 0€ de budget marketing,
  • 51 clients, avec des commandes de 1 à 70 coffrets (347 coffrets commandés par “batch”, envoi de liste)
  • 1/3 de nos clients avaient reçu un coffret avant d’acheter à leur tour. Ca monte aux 2/3 pour ceux qui ont commandé + par batch (grosses commandes).

* Marge brute : CA — coûts variables (boîtes, transport…). Donc hors frais fixes (comptable… : 200–300€ /mois), mais ils seront bien couverts par l’activité (youpi !). Cela ne suffit pas encore à rembourser les investissements initiaux (détaillés ici).

A noter : marge à 0 sur les ventes de décembre (prix de lancement) et achats en petites quantités jusqu’à maintenant donc à plein tarif.

Au delà des chiffres

Là où on est bons :

  • Le coffret plaît beaucoup. Les retours sont globalement très positifs quant à l’effet de surprise, au look du coffret, au plaisir de partager en équipe. Quant aux cookies, c’est carrément la folie (mais là, tout le mérite revient à Caroline notre cookie-master).
  • Le passage de la commande est simple. L’envoi d’une liste de commandes est particulièrement apprécié.
  • Le pari de la qualité et de la transparence marche. Je ne vois que ça pour expliquer toutes ces ventes, avec une offre qu’on vient de lancer, pas de budget marketing et beaucoup de clients qu’on ne connaissait pas ;)

Là où on doit s’améliorer :

  • Les délais de livraison. En moyenne on a eu 2 jours de retard sur les commandes de janvier. La plupart des clients n’ont pas d’impératif à quelques jours près, mais il faut qu’on arrive à tenir le délai qu’on annonce (quitte à rallonger le délai indiqué).
  • L’après-commande n’est pas assez clair. On a régulièrement des questions sur le suivi de livraison, la facturation… Aspects que notre site gère déjà, mais visiblement ça n’est pas assez explicite.
  • La gestion des retours : on en a peu (1–2%), et du coup on n’est pas encore bien rôdés là-dessus.
  • Globalement, un peu de travail d’UX/ergo sur le site (page Nouvelle commande, homepage, gestion des paiements etc.).
  • La gestion du matériel d’emballage : on a de temps en temps des ruptures de stock de l’un ou l’autre des composants du coffrets… qui bloquent les expéditions.

Quoi de prévu pour la suite ?

Quand nous avons lancé le site, nous ne savions pas vraiment quels aspects du coffret mettre en avant (plutôt les efforts écolo sur le packaging ? les fonctionnalités pour les pros ? etc.). Aujourd’hui nous savons quoi mettre (enfin, nous savons mieux).

Il y a aussi les choses que nous ne savions pas comment montrer. La meilleure raison d’offrir un de nos coffrets, c’est parce que les cookies déchirent et que votre destinataire va adorer à coup sûr. Mais nous ne pouvons pas écrire ça nous-mêmes sur le site. Par contre, maintenant, nous avons pleins de témoignages qui vont dans ce sens là :)

Enfin, il y a ce que nous avons découvert qui n’allait pas sur notre site (voir plus haut).

Donc première étape : nous améliorons le site et le service tels qu’ils sont aujourd’hui pour tenir compte de tout ce que nous avons appris et pour mieux répondre aux questions des visiteurs et aux attentes des clients.

Ensuite, il faut que nous arrivions à générer automatiquement les étiquettes de transport (oui parce qu’aujourd’hui nous les faisons à la main… ô joie). Ce qui implique d’abord de formater (plus ou moins) automatiquement les adresses qu’on nous donne. Ces deux chantiers ne sont pas une partie de plaisir (wink Camille), mais c’est indispensable.

Enfin, la partie vraiment, mais alors vraiment ultra super cool, c’est le cookie par API / cookie par CRM / bref cookie qui part comme par magie quand on en a besoin. Nous en avons déjà parlé, c’est la vision initiale de MerciCookie (et non, nous n’avons pas vocation à être un e-commerce de cookies). Beaucoup d’inconnues autour de ce service, à commencer par valider que le besoin est vraiment là, et quel besoin exactement. Avant de foncer sur l’exécution :)
D’ailleurs, si vous êtes intéressé·e par ce service, nous adorerions en parler avec vous !

Ca va envoyer du cookie !!!

Vous voulez qu’on refasse ce genre d’articles ? Mettez-nous 50 claps ! (laissez appuyé sur le bouton 👏 )


MerciCookie est un service de cadeaux d’affaires qui simplifie la vie des entreprises. Il permet d’offrir en quelques clics de superbes coffrets de cookies artisanaux “à tomber” à ses client·e·s, partenaires ou à son équipe