L’écriture inclusive… illisible ?

Notre blog a déménagé ! Retrouvez l’article ici : https://blog.mercicookie.com/l-ecriture-inclusive-illisible/

Chez MerciCookie nous avons fait le choix de l’écriture inclusive. Nous parlions de notre démarche dans un article d’octobre dernier.

Toute notre communication publique (articles, site, tweets…) est en écriture inclusive et autant dire que ça ne laisse pas tout le monde indifférent. Nous avons régulièrement des réactions “vives” voire agressives.

L’argument le plus courant est que l’écriture inclusive est “illisible” notamment à cause des points médian (le fameux “·” ). Nous avons des commentaires ou des tweets sur la plupart de nos article pour critiquer l’écriture inclusive. Cela dérange clairement une partie de nos lecteur·rice·s

Prenons un exemple…

Voici deux commentaires sur un article que nous avons écrit.

Un commentaire de l’article
Un autre commentaire de l’article

J’imagine que c’est les points médians qui posent problème. Nous faisons de notre mieux pour utiliser un maximum de mots épicènes afin d’avoir le minimum de points médians (“·”) dans l’article. Mais les épicènes sont assez rares donc parfois le point médian est difficile à éviter.

J’ai décidé de faire quelques stats sur les points médians dans cet article pour voir si on avait abusé. Voilà le résultat :

  • 1401 mots
  • 8313 caractères
  • 18 points médian (soit une dizaine de mots concernées)

10 mots sur 1401 avec des points médians et des lecteur·rice·s trouvent ça illisible ? J’ai du mal à comprendre…

On peut d’ailleurs noter que l’Académie Française, elle aussi, a une réaction “vive” face à l’écriture inclusive.

C’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.
— DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE sur l’ÉCRITURE dite « INCLUSIVE » adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Contre-exemple

Ça ne dérange pas tout le monde non plus. Certain·e·s ne s’en rendent même plus compte. Et la plupart font avec et s’y habituent petit à petit.

Voilà quelques retours qui nous rassurent :

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6367376787693010944?commentUrn=urn%3Ali%3Acomment%3A%28activity%3A6367376787693010944%2C6367697808228704256%29
https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6367376787693010944?commentUrn=urn%3Ali%3Acomment%3A%28activity%3A6367376787693010944%2C6367786382546522112%29

Notre opinion sur l’écriture inclusive

Le choix de cette évolution de notre langue est discutable.

L’idée d’utiliser un maximum de mots épicènes est très bonne. Personne ne s’en rend compte et ça peut contribuer à favoriser certains mots plutôt que d’autres et faire évoluer notre langue en douceur.

L’écriture inclusive est accompagnée de l’idée d’éviter tout stéréotype. Et là aussi c’est une très bonne chose.

Parfois, les mots épicènes manquent et nous sommes obligés d’utiliser le fameux point médian. Nous ne sommes bien pas habitué·e·s, ça peut faire bizarre.

L’écriture inclusive pose aussi un problème d’invisibilisation des personnes qui ne s’identifient pas comme « homme » ou « femme » (personnes non-binaires).

Si nous avions le choix, nous aurions préféré l’ajout d’un genre neutre dans la langue française par exemple. Mais cela amène à un changement majeur, beaucoup plus important que l’écriture inclusive.

Le gros avantage de l’écriture inclusive, c’est qu’elle est de plus en plus utilisée. On prend un train en marche, qui n’est pas parfait mais qui a le mérite d’exister.

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes a même édité un guide très bien fait sur le sujet avec des recommandations très claires.

C’est pour nous un acte militant qui met le doigt sur des inégalités qui doivent disparaitre.

Pour finir, voilà d’autres feedbacks plus ou moins argumentés que nous avons pu avoir


Tu veux qu’on refasse ce genre d’articles ? Mets-nous 50 claps ! (laisse appuyé sur le bouton 👏 )

MerciCookie est un service de cadeaux d’affaires qui simplifie la vie des entreprises. Il permet d’offrir en quelques clics de superbes coffrets de cookies artisanaux “à tomber” à ses client·e·s, partenaires ou à son équipe